MTK Budapest FC

club hongrois de football
(Redirigé depuis MTK Hungária FC)
MTK Budapest FC
Logo du MTK Budapest FC
Généralités
Nom complet Magyar Testgyakorlók Köre Budapest Futball Club
Surnoms MTK[1]
Fondation
section football : 1901
Couleurs Bleu et blanc
Stade Stade Nándor Hidegkuti
(7 500 places)
Siège Salgótarjáni út 12 - 14
1087 Budapest
Championnat actuel NB II (D2)
Président Tamás Deutsch
Entraîneur Horváth Dávid
Site web www.mtkbudapest.hu
Palmarès principal
National[2] Championnat de Hongrie (23)
Coupe de Hongrie (12)
Supercoupe de Hongrie (3)
International[2] Coupe Mitropa (2)

Maillots

Domicile

Extérieur

Neutre

Le MTK Budapest FC est la section football du club omnisports hongrois du Magyar Testgyakorlók Köre Budapest fondé en 1888 et basé à Budapest. La section football est fondée en 1901, avec 23 titres de champion et 12 Coupes de Hongrie c'est le deuxième club hongrois le plus titré, derrière le Ferencváros TC. En 1956, le club est le premier club hongrois à participer à une Coupe d'Europe, en 1964 il dispute la finale de la Coupe des vainqueurs de coupe battu par le Sporting de Lisbonne.

Trois joueurs du MTK feront partie du onze d'or hongrois, l'un d'eux, Nándor Hidegkuti donnera son nom au stade où le MTK évolue depuis 1912.

Histoire modifier

Les débuts et la période dorée modifier

Le club est fondé le 16 novembre 1888, sous le nom Magyar Testgyakorlók Köre (Cercle Hongrois d'Exercices Corporels), par la bourgeoisie et la jeunesse juive de Budapest[3], autour de Szekrényessy Kálmán (hu) un athlète renommé dans le pays, connu pour ses exploits en natation[4]. Au début le club se consacre essentiellement à l'escrime et à la gymnastique. Szekrényessy Kálmán étant également journaliste sportif il s'intéresse aux sports venus d'Angleterre et en 1901 quand est fondé le premier championnat hongrois, le MTK fonde une section football. En 1903, le club accède à la première division composée de huit clubs de Budapest. Lors de cette première saison, le MTK termine à la troisième place[5].

En 1904, le MTK remporte son premier championnat hongrois devançant le Ferencváros, les deux clubs domineront le football hongrois jusqu'en 1929. Le MTK remportera les titres en 1908 et 1914, avec l'arrivée de l'entraîneur anglais Jimmy Hogan considéré comme le père du football moderne, le club sera champion de Hongrie dix fois d'affilée de 1915 à 1925. À cette époque, chaque club a sa vedette : József Takács à Ferencváros et György Orth[6] au MTK qui termine trois fois meilleur buteur du championnat en 1920, 1921 et 1922. En 1916, Imre Schlosser le buteur du Ferencváros et meilleur buteur européen de 1911 à 1914 [7] rejoint le MTK. Malheureusement, la série de dix titres de champion est interrompue en 1926. Lors d'un match à Vienne, un défenseur autrichien tacle violemment György Orth, qui ne jouera plus pendant un an. Orth n'a jamais pu se remettre de sa blessure et à partir de cette époque, le Ferencváros a réussi à reconquérir le titre de champion.

Le MTK Budapest était considéré dans les années 1920, comme une des meilleures équipes d'Europe. Le journaliste autrichien Wilhelm Meisl (de) publie en 1922 un article déclarant que les meilleures équipes en Europe sont le FC Barcelone, le Sparta Prague et le MTK Budapest. Le MTK voyage beaucoup sur le continent, il dispute 71 matchs internationaux entre 1919 et 1922, dont 51 gagnés et 11 perdus, en marquant 222 buts. Grâce au style de jeu de Jimmy Hogan, le MTK a joué un style spectaculaire avec des passes courtes, et beaucoup d'improvisations et de solutions techniques. Le sommet de l'ère amateure a été la saison 1917-1918, lorsque l'équipe a marqué 147 buts et n'en a concédé que 10 en 22 matches de championnat[8].

L'ère professionnelle modifier

En 1926, le football hongrois devient professionnel, le club change alors le nom en Hungária MTK FC. Malgré le retour de l'entraîneur Jimmy Hogan, le club ne termine que vice-champion en 1927-1928, avec une équipe rajeunie et sous la houlette de Béla Révész le MTK remporte le championnat 1928-1929.

Jusqu'en 1940, les trois grands clubs hongrois, Ferencváros, Újpest et le MTK, prennent place sur le podium dans un ordre différent à chaque saison, le MTK remportant les championnats en 1936 et en 1937.

La dissolution modifier

En 1940, avec la montée du fascisme le club issu de la communauté juive a cessé son activité. Après la Seconde Guerre mondiale, le club fait son retour et joue le premier championnat d'après guerre, composé de 28 équipes, qui doit déterminer les clubs qui joueront ensuite en première et en deuxième division. le MTK finira troisième de sa poule puis sixième lors de la phase finale, assurant son maintien en première division hongroise.

Les années 1950 modifier

Dans les années 1950, le club change de nom d'abord Budapesti Textiles Sport Egyesület (Budapesti Textiles SE) puis Budapesti Bástya Sport Egyesület (Budapesti Bástya SE), c'est sous ce dernier qu'il remporte le championnat en 1951, 14 ans après son dernier titre. Le club gagnera encore deux championnats (1953 et 1958) et une Coupe de Hongrie (1952) durant cette décennie. En 1956, le club retrouve son nom d'origine mais ne gagnera pendant longtemps plus de titre national.

Le MTK Budapest est la première équipe hongroise à jouer une Coupe d'Europe en 1955[9], sous le nom Vörös Lobogó (Bannière rouge) le club sera éliminé en quart de finale par le Stade de Reims[10].

Une finale de coupe d'Europe modifier

En 1961 le MTK en terminant à la troisième place se qualifie pour la Coupe des villes de foires 1961-1962 où il atteindra la demi-finale, battu par le futur vainqueur, le Valence CF. En 1963, en tant que vice-champion, le club est qualifié pour la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1963-1964 où en demi-finale il effacera une défaite de 3 à 0 chez les Écossais du Celtic Glasgow[11] avec une victoire 4 à 0 à domicile[12]. Lors de la finale à Bruxelles, le MTK et le Sporting Lisbonne n'arrivent pas à se départager, le score final après prolongation est de 3 à 3. Un match d'appui est nécessaire, deux jours plus tard à Anvers, où les Portugais gagneront 1 à 0.

Les années moroses modifier

Après l'épopée héroïque en coupe d'Europe, le club sombrera dans la médiocrité pendant vingt années et à part un succès en Coupe de Hongrie en 1968, le MTK se retrouve en milieu de tableau frôlant la relégation en 1972. La première relégation arrive en fin de saison 1980-1981. Après son retour en première division en 1982, le MTK retrouve le succès en 1987 en fêtant son 19e titre de champion après 29 années de disette.

En 1994, le club connaîtra sa deuxième relégation. La descente des bleu et blanc a été une énorme surprise, puisque l'équipe avait terminé à la quatrième place l'année précédente.

L'ère Várszegi modifier

Avec l'arrivée du milliardaire Gábor Várszegi le MTK était dans une position financière unique en Hongrie. Les seize années avec Gábor Várszegi sont considérées comme la deuxième époque la plus réussie de l'histoire du club. Au cours de la saison 1996-1997, une saison après son retour en première division, l'équipe remporte le championnat et la Coupe de Hongrie. Trois autres titres de champion suivront (1999, 2003, 2008), deux Coupes de Hongrie (1998, 2000) et deux victoires en Super Coupe (2003, 2008).

Les années 2000 modifier

Après l'année 2000, le club remportera encore deux championnats (2003 et 2008) puis à partir de 2011 fera plusieurs allers-retours entre la première et la deuxième division.

Palmarès modifier

Palmarès du MTK Budapest FC
Compétitions nationales Compétitions internationales

Identité du club modifier

Identité du club modifier

  • 1888-1926: Magyar Testgyakorlók Köre (MTK)
  • 1926-1940: Hungária Magyar Testgyakorlók Köre Futball Club (Hungária MTK FC)
  • 1940-1942: Hungária Magyar Testgyakorlók Köre Futball Club feloszlása (Hungária MTK FC)
  • 1942-1945: dissolution
  • 1945-1950: Magyar Testgyakorlók Köre (MTK)
  • 1950-1951: Budapesti Textiles Sport Egyesület (Budapesti Textiles SE)
  • 1951-1953: Budapesti Bástya Sport Egyesület (Budapesti Bástya SE)
  • 1953-1956: Budapesti Vörös Lobogó Sport Egyesület (Budapesti Vörös Lobogó SE)
  • 1956-1975: Magyar Testgyakorlók Köre (MTK)
  • 1975-1990: Magyar Testgyakorlók Köre-Vörös Meteor Sport Kör (MTK-VM SK)
  • 1990-1995: Magyar Testgyakorlók Köre (MTK)
  • 1995-1998: Magyar Testgyakorlók Köre Futball Club (MTK FC)
  • 1998-2003: Magyar Testgyakorlók Köre Hungária Futball Club (MTK Hungária FC)
  • 2003-  : Magyar Testgyakorlók Köre Budapest Futball Club (MTK Budapest FC)

modifier

Joueurs et personnalités du club modifier

Entraîneurs modifier

Le tableau suivant présente la liste des entraîneurs du club depuis 1903[13].

Rang Nom Période
1   Sándor Kertész 1903-1907
2   Hugó Szüsz 1907-1911
3   John Robertson 1911-1913
4   W. Holmes 1913-1914
5   Jimmy Hogan 1914-1921
6   Herbert Burgess 1921-1922
7   Antal Frontz 1922-1925
8   Jimmy Hogan 1925-1927
9   Gyula Feldmann 1926-1928
10   Béla Révész 1928-1929
11   Billy Hibbert 1930-1931
12   Imre Senkey 1931-1933
13   Alfréd Schaffer 1933-1934
14   Imre Senkey 1934-1935
15   Alfréd Schaffer 1935-1937
16   József Braun 1937-1939
17   Gyula Feldmann 1939-1940
18   Zoltán Vágó 1945
19   Károly Csapkay 1945-1946
20   Zoltán Vágó 1946
Rang Nom Période
21   Pál Titkos 1946-1947
22   Márton Bukovi 1947-1954
23   Tibor Kemény 1955
24   Béla Volentik 1956-1957
25   Márton Bukovi 1957-1959
26   Nándor Hidegkuti 1959-1960
27   Gyula Szűcs 1960-1962
28   Imre Kovács 1962-1964
29   Béla Volentik 1964
30   Károly Lakat 1965-1966
31   Nándor Hidegkuti 1967-1968
32   Ferenc Kovács 1968-1969
33   Tibor Palicskó 1970-1972
34   János Bencsik 1972
35   Géza Kalocsay 1972-1974
36   Imre Kovács 1974-1975
37   Mihály Keszthelyi 1975-1977
38   György Mezey 1977-1980
39   Antal Szentmihályi 1980
40   László Szarvas 1981
Rang Nom Période
41   László Sárosi 1982-1983
42   Tibor Palicskó 1983-1985
43   György Makai 1985
44   József Both 1985-1986
45   József Verebes 1986-1992
46   Imre Gellei 1992-1993
47   Sándor Popovics 1994
48   Bertalan Bicskei 1995
49   István Kisteleki 1995
50   Imre Garaba 1996
51   József Garami 1996-1998
52   Sándor Egervári 1998-1999
53   Henk ten Cate 1999-2000
54   Ákos Buzsáky 2000
55   Gábor Pölöskei 2000-2001
56   György Bognár 2002
57   Sándor Egervári 2002-2004
58   József Garami 2004-2015
59   Csaba László 2015-2016
60   Teodoru Vaszilisz 2016
Rang Nom Période
61   Tamási Zsolt 2016-2017
62   Feczkó Tamás 2017-2019
63   Lucsánszky Tamás 2019
64   Michael Boris 2019-2021
65   Giovanni Costantino 2021
66   Márton Gábor 2021-2022
67   Horváth Dávid 2022
68   György Bognár 2022
69   Horváth Dávid 2022

Joueurs emblématiques modifier

 
Nándor Hidegkuti en 1953

Avec Nándor Hidegkuti, Mihály Lantos et József Zakariás, le MTK possédait trois joueurs du onze d'or hongrois, l'équipe nationale hongroise qui impressionna par sa technique et sa tactique au début des années 1950[14].

Nándor Hidegkuti joue au MTK de 1947 à 1958, il entraînera également l'équipe après la fin de sa carrière de joueur. Après son décès, le MTK rebaptise son stade en son honneur.

Mihály Lantos passe l'intégralité de sa carrière professionnelle au MTK de 1947 à 1961.

József Zakariás joue au MTK de 1952 à 1956, il remporte deux titres de champion et une coupe de Hongrie.

Équipe féminine modifier

Depuis 2001 le club dispose d'une équipe féminine en reprenant le Pepita Sárkánok[15]. L'équipe remporte dès sa première saison le championnat de deuxième division.

Elle a toujours été sur le podium du championnat féminin hongrois depuis la saison 2003-2004, dont huit fois en tant que championne (2004-2005, 2009-2010, 2010-2011, 2011-2012, 2012-2013, 2013-2014, 2016-2017 et 2017-2018).

L'équipe a également gagné quatre fois la coupe nationale féminine, en 2005, 2010, 2013 et 2014.

Jusqu'en 2021, l'équipe évoluait sous le nom MTK Hungária FC, depuis elle reprend le nom du club, MTK Budapest ZRt.

Stade modifier

 
Vue aérienne du stade

Le MTK Budapest joue ses matchs à domicile depuis 1912 au stade Hungária-körúti également appelé stade du MTK. Le stade de 40 000 places est ouvert le 31 mars sur un terrain loué par le MTK. Le stade est également utilisé par l'équipe nationale. Après les dommages de la Seconde Guerre mondiale, le stade est démoli et reconstruit. Jusqu'à la fin des travaux, en 1947, le MTK joue dans d'autres stades de Budapest. Le stade avait une capacité de 30 000 places, en 1995 sont installés des sièges, la capacité est alors réduite à 12 700 places. En 2002, le stade est renommé d'après Nándor Hidegkuti, une légende du club[16].

Fin 2014, le stade est de nouveau démoli pour laisser la place à une enceinte moderne inaugurée le 13 octobre 2016. Le nouveau stade comporte 5 014 places dont 504 places dans les loges. Le stade a la particularité de ne pas avoir de tribunes derrières les buts, mais des murs de 7,5 mètres de haut[17].

Rivalités modifier

Le derby entre le MTK et Ferencváros TC est appelé Örökrangadó (en), il a longtemps été le match le plus important de la saison. De 1903 à 1929, les deux clubs se battent chaque année pour le titre, le MTK représente la bourgeoisie et la communauté juive, le Ferencvaros a des racines chrétiennes et de classes moyennes. Ce sont les deux clubs les plus titrés de Hongrie[18].

Avec l'arrivée de l'Újpest au premier plan à partir de 1931, le derby entre Újpest et Ferencváros est devenu le match le plus important du championnat hongrois[19].

Notes et références modifier

  1. « #440 – MTK Budapest : MTK », sur footnickname.wordpress.com (consulté le ).
  2. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. (en) « MTK Budapest FC », sur footballhistory.org (consulté le ).
  4. (en) « MTK BUDAPEST: ALL FAKE NINES & NO FANS », sur beyondthelastman.com, .
  5. (en) « We need a team! - First professional football match in Hungary played 120 years ago », sur pestbuda.hu, .
  6. (hu) « EZEN A NAPON HUNYT EL ORTH GYÖRGY, A HAT NYELVEN BESZÉLŐ FUTBALLZSENI », sur mtkbudapest.hu, .
  7. (en) « World League Topscorers 1889-2005 », sur rsssf.org (consulté le ).
  8. (hu) « Az MTK Budapest rövid története », sur futballejszakaja.hu, .
  9. (en) « A fan’s guide – the club from early doors to today », sur liberoguide.com (consulté le ).
  10. « European Champion Clubs' Cup », sur transfermarkt.com (consulté le ).
  11. (en) « The night Celtic won a European semi-final first leg 3-0 », sur thecelticstar.com, .
  12. (en) « What Was On This Day? 29th April 1964 MTK Budapest 4 Celtic 0 Cup-Winners’ Cup Semi-final 2nd Leg », sur jimcraigcsc.wordpress.com, .
  13. « Historique des entraîneurs », sur transfermarkt.fr.
  14. « Football: la troisième mort des «Magiques Magyars» », sur slate.fr, .
  15. (hu) « MTK Hungária FC », sur noifutball.com, .
  16. (en) « Groundhopping in Budapest: MTK Budapest – Hidegkuti Nandor Stadion », sur kevinmccluskie.wordpress.com, .
  17. (en) « Hungarian Football Team MTK Budapest’s New Stadium Sparks Controversy – Photos & Video! », sur hungarytoday.hu, .
  18. « HISTOIRES DE DERBYS – MTK BUDAPEST VS. FERENCVÁROS », sur footballski.fr, .
  19. (en) « THE BUDAPEST DERBY », sur footballderbies.com (consulté le ).

Bibliographie modifier

  • (hu) Szaz eves az MTK-VM Sportklub (100 ans du MTK-VM Sport Club), 1987, (ISBN 963-025265-1)
  • (hu) Az MTK születése (La naissance du MTK), Attila Szekrényessy, 2016, (ISBN 978-963-12-4537-0)

Liens externes modifier