Ouvrir le menu principal

La mégalopole de la Rivière des Perles désigne une conurbation située en Chine du Sud, autour du delta de la rivière des Perles. Cette composante géographique est en développement, la qualification de cette vaste région urbaine comme mégalopole est principalement le fait de l'importance démographique des villes qui la composent. La mégalopole ne forme pas un ensemble cohérent comme la Mégalopole américaine.

Sommaire

DémographieModifier

 
Le delta de la rivière des Perles, avec les villes de Guangzhou (Canton), Shenzhen, Dongguan, Foshan, Hong Kong, Jiangmen, Zhongshan et Macao.

En 2008, la Chine projette de créer la mégalopole de la Rivière des Perles, avec près de 70 millions d'habitants, qui comprendrait les principales villes suivantes (estimation de 2015)[1]:

ProjetModifier

Face aux dynamiques qui poussent les pôles urbains à l’explosion démographique, les autorités chinoises envisagent de prendre en main le développement urbain et de le rationaliser à l’échelle de vastes mégalopoles urbaines. Le premier de ces territoires urbains serait la mégalopole de la Rivière des Perles. Il est prévu de fusionner neuf villes de la province du Guangdong dans le but de créer une nouvelle entité métropolitaine de près de 42 millions d’habitants, formant ainsi la plus grande zone urbaine du monde (41 000 km2, soit un peu plus de trois fois la superficie de la région Île-de-France.

La fédération et la structuration de la nouvelle mégalopole devrait se concrétiser par la réalisation d’un grand nombre de projets d’infrastructures (150 au total) de transports mais également de télécommunications et de réseaux (eau, énergie, électricité, etc.) pour un coût total de près de 220 milliards d’euros.

Parmi ces travaux, le gouvernement envisage la création d’une trentaine de lignes de train qui devraient, par leur niveau de service, réduire les temps de parcours et ainsi contracter la distance entre les villes de la future mégalopole[2]. De plus, un « pont » de 55 km de long a été construit entre Hong Kong et Macao, nommé le Pont Hong Kong-Zhuhai-Macao[3]. Cet ouvrage, qui comprend un ensemble de viaducs et un tunnel, a été ouvert au public le [4],[5].

Ce regroupement des villes citées en une mégalopole (Megalopolis) a cependant été démenti par les autorités de la province du Guangdong[6].

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier