Médaille d'or de la Société géographique royale du Canada

La Médaille d'or de la Société géographique royale du Canada a été décernée pour la première fois en 1972.

La Médaille d'or a été créée pour souligner :

  • la réalisation exceptionnelle d’une ou de plusieurs personnes dans le domaine de la géographie
  • un événement national ou international d’importance.

LauréatsModifier

  • 1980 : Selma Huxley Barkham, pour avoir « comblé un grand fossé dans notre histoire depuis l’époque de Cartier et Roberval [...] jusqu’à l’arrivée de Champlain au début des années 1600. [...]..La Médaille d'Or est un prix occasionnel, non annuel, destiné à reconnaître un accomplissement particulier d'un ou plusieurs individus dans le domaine général de la géographie, également pour fournir une occasion de temps en temps de reconnaître un événement national ou international significatif. Dans le cas de Selma Barkham, la Société a estimé qu’elle méritait cette reconnaissance dans les deux affaires ». (Canadian Geographic, 100 (#3), 1980, p. 58.)
  • 2000 : Bernard Voyer, Montréal (Québec), pour avoir été le premier Canadien à atteindre les trois pôles : le pôle Nord, le pôle Sud et le sommet de l’Everest.
  • 2001 : Norman Hallendy, Carp (Ontario), pour ses années de travail assidu pour préserver l’histoire orale des Inuit et consigner le sens de l’inukshuk dans la vie des gens du Nord
  • 2002 : Gordon C. Slade, Mount Pearl (Terre-Neuve), pour son esprit d’initiative et son leadership dans le cadre de la restauration et de la préservation du village de pêche historique de Battle Harbour, au Labrador
  • 2003 : Roger Tomlinson, Ottawa (Ontario), pour son rôle de chef de file dans la mise au point des systèmes d’information géographique
  • 2004 :
  • 2007 : Communications TerDor (maison d'édition et de production nouveaux médias), Saint-Lambert (Québec), pour son encyclopédie interactive Le Québec au naturel/The Nature of Québec, guide inédit de connaissances du territoire géographique et culturel du Québec.