Médaille d'honneur du service de santé des armées

décoration française

Médaille d’honneur du Service de santé des armées
Illustration.
Avers
Médaille d’honneur du service de santé des armées
Conditions
Décerné par Drapeau de la France France
Type Médaille
Décerné pour Services rendus ou circonstances exceptionnelles
Éligibilité Militaires et civils
Détails
Statut Toujours décernée
Statistiques
Création
Ordre de préséance
Illustration.
Ruban de la médaille de bronze du service de santé des armées

La médaille d’honneur du Service de santé des armées est une distinction française récompensant les « personnes qui ont apporté ou prêté leur concours » au Service de santé des armées et « qui se sont particulièrement signalées par leurs services ou leur dévouement »[1]

HistoriqueModifier

La médaille d’honneur du Service de santé des armées est instituée par le décret n° 62-1037 du [1]. Elle remplace les trois médailles d'honneur des services de santé militaires et les trois médailles d'honneur des épidémies[2] :

Modalités d'attributionModifier

La médaille peut être attribuée à des civils et à des militaires. L'attribution est faite au nom du ministre des Armées sur proposition du directeur central du Service de santé des armées[8]. Le diplôme qui sanctionne la remise de la médaille est signé par le ministre et contresigné par le directeur central[9].

La médaille compte quatre échelons[8] :

  • Bronze, pouvant être accordé à partir de 10 ans de services ;
  • Argent, pouvant être accordé à un titulaire de la médaille de Bronze à partir de 15 ans de services ;
  • Vermeil, pouvant être accordé à un titulaire de la médaille d'Argent à partir de 20 ans ;
  • Or, attribué pour services exceptionnels (sans notion d'ancienneté)[10].

Les membres de l'ordre national de la Légion d'honneur qui n'ont pas reçu la médaille de Bronze peuvent être directement proposés aux échelons d'Argent et de Vermeil[8].

Le décret du permet l'attribution de cette distinction à titre posthume[11]

InsigneModifier

  • Médaille : ronde.
  • Avers : effigie de la République sous la forme d'une femme ailée les cheveux au vent, entourée de la légende « république française »[8].
  • Revers : coupe d'Hygie et palme posées sur un cartouche nominatif rectangulaire, entourés de la légende « ministère de la défense », et, en-dessous du cartouche, les inscriptions « dévouement » et « service de santé des armées »[8].
  • Ruban : deux bandes tricolores juxtaposées par le rouge et bordée d'un liseré blanc. Le ruban de l'échelon d'argent porte une rosette tricolore en son centre. La rosette se trouve sur un demi-nœud (ou canapé) argent pour l'échelon vermeil et sur un demi-nœud or pour l'échelon or.
Bronze Argent Vermeil Or
       
 
 
 
     

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Décret n° 62-1037 du 30 août 1962 relatif à la médaille d'honneur du service de santé des armées », Journal officiel de la République Française,‎ , p. 8575 (lire en ligne).
  2. Jean Battini et Witold Zaniewicki, Décorations, médailles et récompenses françaises, éditions Eyrolles, Paris, 1990
  3. « Décret du 27 juin 1931 relatif à la création d'une médaille d'honneur du service de santé militaire », Journal officiel de la République française, no 190,‎ , p. 9053 (lire en ligne).
  4. « Arrêté du 27 juin 1931 relatif à la création d'une médaille d'honneur du service de santé militaire », Journal officiel de la République française, no 190,‎ , p. 9053-9054 (lire en ligne).
  5. « Décret n° 47-1437 du 18 juillet 1947 relatif à la concession de médailles d'honneur du service de santé de la Marine », Journal officiel de la République française,‎ , p. 7629.
  6. « Décret du 18 mai 1948 relatif à la concession de médailles d'honneur du service de santé de l'Air », Journal officiel de la République française, no 120,‎ , p. 4885 (lire en ligne).
  7. « Arrêté du 14 août 1948 relatif à la concession de médailles d'honneur du service de santé de l'Air », Journal officiel de la République française, no 201,‎ , p. 8373 (lire en ligne).
  8. a b c d et e Page du site de France phaléristique traitant de la médaille d'honneur du SSA.
  9. Diplôme de remise de la médaille d’honneur du Service de santé des armées, sur le site de France phaléristique.
  10. « Médaille d'honneur du service de santé des armées », dans Michel Droit (dir.), Ordres et décorations de France, Toulouse, éditions du Grand Rond, (OCLC 489761753, ASIN B005TJT774), p. 383.
  11. « Décret n° 79-556 du 28 juin 1979 relatif à la médaille d'honneur du service de santé des armées », Journal officiel de la République Française,‎ , p. 1632 (lire en ligne).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

SourcesModifier

  • Jacques Demougin et Jean-Philippe Douin, Les Décorations françaises, Trésor du Patrimoine, Paris, 2003 (ISBN 2-911468-99-6).
  • « Médaille d'honneur du service de santé des armées », dans Michel Droit (dir.), Ordres et décorations de France, Toulouse, éditions du Grand Rond, (OCLC 489761753, ASIN B005TJT774), p. 383.

Articles connexesModifier

Lien externeModifier