Ouvrir le menu principal

Médaille d'honneur du service de santé des armées

décoration française

Médaille d’honneur du service de santé des armées
Illustration.
Avers
Médaille d’honneur du service de santé des armées
Conditions
Décerné par Drapeau de la France France
Type Médaille
Décerné pour Services rendus ou circonstances exceptionnelles
Éligibilité Militaires et civils
Détails
Statut Toujours décernée
Statistiques
Création
Ordre de préséance
Illustration.
Ruban de la médaille de bronze du service de santé des armées

La médaille d’honneur du service de santé des armées est une distinction française.

HistoriqueModifier

Il s'agit d'une médaille française d'honneur décernée à titre militaire[1].

Cette décoration remplace six autres distinctions précédentes[2] :

  • Médaille d'honneur du service de santé Militaire (1931)
  • Médaille d'honneur du service de santé de la Marine (1947)
  • Médaille d'honneur du service de santé de l'Air (1948)
  • Médaille d'honneur des épidémies du ministère de la Guerre (1892)
  • Médaille d'honneur des épidémies du ministère de la Marine (1909)
  • Médaille d'honneur des épidémies du ministère de la France d'outre-mer (1927)

On distingue quatre grades : bronze, argent, vermeil et or.

Le décret du 29 juin 1979 permet l'attribution de cette distinction à titre posthume[3]

InsigneModifier

  • Médaille : ronde
  • Avers : République sous la forme d'une femme ailée les cheveux au vent
  • Ruban : 2 bandes tricolores juxtaposées par le rouge et bordée d'un liseré blanc
Bronze Argent Vermeil Or
       
 
 
 
     

Notes et référencesModifier

  1. « Décret n° 62-1037 du 30 août 1962 relatif à la médaille d'honneur du service de santé des armées », Journal officiel de la République Française,‎ , p. 8575.
  2. Jean Battini et Witold Zaniewicki, Décorations, médailles et récompenses françaises, éditions Eyrolles, Paris, 1990
  3. « Décret n° 79-556 du 28 juin 1979 relatif à la médaille d'honneur du service de santé des armées », Journal officiel de la République Française,‎ , p. 1632.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

SourcesModifier

  • Jacques Demougin et Jean-Philippe Douin, Les Décorations françaises, Trésor du Patrimoine, Paris, 2003 (ISBN 2-911468-99-6)

Articles connexesModifier

Lien externeModifier