Máelduin mac Máele Fithrich

Máelduin mac Máele Fithrich
Fonctions
Roi d'Ailech
Biographie
Décès
Père
Conjoint
Cacht (?) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant

Máel Dúin mac Máele Fithrich (mort en 681) est un roi d'Ailech et un Chef du Cenél nEógain une branche des Uí Néill du Nord.

OrigineModifier

Máel Dúin est le fils de Máel Fithrich mac Áedo († 630) et le petit-fils de l'Ard ri Erenn Áed Uaridnach († 612)[1]. Il est issu du Cenél maic Ercae branche de cette famille, alors que la lignée rivale du Cenél Feradaig dominait le royaume pendant la plus grande partie du VIIe siècle[2].

RègneModifier

Il règne comme roi d'Ailech vers 668-681[3]. Les relèvent à cette époque la destruction d'Ailech en 676 par l'Ard rí Fínnachta Fledach ((† 695) des Uí Néill du Sud qui cherchait à établir son autorité sur le nord[4].

Máel Dúin participe activement à la monté en puissance du Cenél nEógain. En 677 il tue Dúnchad mac Ultán, roi d'Airgíalla - issu des Uí mac Carthainn- à Dún Forgo, près du Lough Foyle, Tirkeeran dans l'actuel comté de Londonderry[5]; Lors de l'été 681 il remporte un succès contre Dúngal Eilni mac Scandail du Dál nAraidi et Cenn Faelad mac Suibni du Cianachta Glenn Geimin dans la baronnie de Keenaght, (comté de Londonderry) à ce qui est dénommé « brûlerie des rois » à Dún Ceithirn (dans la baronnie de Coleraine, actuel comté de Londonderry)[6].

Au début de l'hiver 681 il est défait et tué lors de la bataille de Bla Sléibe (actuel comté de Londonderry) par le Ciannachta de Glenn Geimin et par Fland mac Máel-Tuile mac Crundmáel († 700) de la lignée rival du Cenél Feradaig[7].

PostéritéModifier

Il avait épousé Cacht ingen Cellaig, une fille de l'Ard ri Erenn Cellach mac Máele Coba (658) du Cenél Conaill dont:

Máel Dúin mac Máele Fithrich est réputé être l'ancêtre des Ó Dálaigh une famille bardique selon le « Livre de Généalogies » de O'Clery[9].

Notes et référencesModifier

  1. (en) T.M. Charles-Edwards, Early Christian Ireland, Appendix V
  2. (en) Ouvrage collectif sous la direction de Edel Bhreathnach, The Kingship and landscape of Tara, Dublin, Four Courts Press, , p. 348-349 Table n°5 Cenél nÉogain
  3. les Laud Synchronisms lui attribuent un règne de 11 années
  4. Annales d'Ulster, AU: 676.4
  5. Annales de Tigernach AT: 677.2
  6. Annales d'Ulster AU 681.1
  7. Annales de Tigernach AT 681.1
  8. (en) Edel Bhreathnach Op.cit Prosopography p. 321
  9. Analecta Hibernica #18 R.I.A. MS. 23 D 17 589, Genelach Muintire Dalaigh.

SourceModifier

Lien externeModifier