Lycorea halia

espèce d'insectes
(Redirigé depuis Lycorea cleobaea)

Lycorea halia est une espèce d'insectes lépidoptères (papillons) de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Danainae et du genre Lycorea. C'est l'espèce type pour le genre[1].

DénominationModifier

Lycorea halia a été décrit par Jacob Hübner en 1816 sous le nom initial de Eueides halia[1] .

SynonymieModifier

Nom vernaculaireModifier

Lycorea halia se nomme Tropical Milkweed Butterfly ou Tiger-mimic Queen en anglais[1],[4].

TaxinomieModifier

Sous-espèces
  • Lycorea halia halia ; présent au Surinam
  • Lycorea halia atergatis (Doubleday, 1847) ; présent au Mexique, au Venezuela et en Colombie.
  • Lycorea halia cinnamomea (Weymer, 1883) ; présent au Brésil.
  • Lycorea halia cleobaea (Godart, 1819) ; présent aux Antilles.
  • Lycorea halia demeter (C. & R. Felder, 1865) ; présent à Cuba
  • Lycorea halia discreta (Haensch, 1909) ; présent au Brésil.
  • Lycorea halia fasciata (Haensch, 1909) ; présent en Équateur
  • Lycorea halia pales (C. & R. Felder, 1862) ; présent au Brésil et au Pérou.
  • Lycorea halia transiens (Riley, 1919) ; présent au Brésil.
  • Lycorea halia ssp. ; présent au Pérou.
  • Lycorea halia ssp. ; présent à Trinité-et-Tobago[1].

DescriptionModifier

Lycorea halia est un grand papillon d'une envergure de 78 mm à 108 mm, aux ailes antérieures à bord interne concave[5],[6]. Les ailes antérieures sont marron avec deux bandes orange allant de la base au milieu du bord costal pour l'une, de la base à l'angle externe pour l'autre. Des taches jaune pâle ornent la partie marron. Les ailes postérieures sont orange avec une bordure marron à ligne submarginale de points blancs et bande marron en boucle.

Le revers présente la même ornementation, avec des variations minimes.

BiologieModifier

Il vole toute l'année en zone tropicale, uniquement en avril, juillet et octobre au Texas[5].

Plante hôteModifier

Les plantes hôtes de sa chenille sont en particulier des Jacaratia, Asclepias curassavica et Carica papayades pour Lycorea halia halia et Lycorea halia atergatis et des Ficus dont Ficus mexicana pour Lycorea halia demeter[1].

Écologie et distributionModifier

Lycorea halia est présent dans le sud du Texas et de la Floride, au Mexique, à Cuba, aux Antilles, au Venezuela, au Guatemala, en Colombie, en Équateur, au Brésil, au Pérou, au Surinam, en Guyana et en Guyane[1],[5],[7].

ProtectionModifier

Pas de statut de protection particulier[5].

Sur les autres projets Wikimedia :

PhilatélieModifier

Ce papillon figure sur une émission de Cuba de 1965 (valeur faciale : 3 c.).

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f « Lycorea », sur funet.fi (consulté le )
  2. (en) Smart, Paul, 1976; The Illustrated Encyclopedia of the Butterfly World; (ISBN 0 600 31381 6)
  3. (en) Dyar, 1903, Bull. U.S. nat. Mus. 52 : 33
  4. « Lycorea halia », sur learnaboutbutterflies.com (consulté le )
  5. a b c et d « Lycorea halia », sur butterfliesandmoths.org (consulté le )
  6. « fiche 431 », sur sangay.eu (consulté le )
  7. « Lycorea halia », sur butterfliesofamerica.com (consulté le )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier