Institution Saint-Willigis

(Redirigé depuis Lycée diocésain Willigis)

Le lycée diocésain Willigis est un établissement d'enseignement privé catholique dans le centre historique de la ville de Mayence, sous contrat. Créé en 1852 par Mgr Wilhelm Emmanuel von Ketteler, il est l'un des lycées les plus réputés de Mayence. Il est sous les auspices du diocèse de Mayence et est nommé d'après l'ancien évêque Willigis de Mayence.

Bischöfliches Willigis-Gymnasium
Image illustrative de l’article Institution Saint-Willigis
Façade du lycée diocésain Willigis
Institution Saint-Willigis
Généralités
Création 1852
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Coordonnées 49° 59′ 45″ nord, 8° 16′ 12″ est
Adresse Willigisplatz 2
55116 Mayence
Site internet www.willigis-online.de
Cadre éducatif
Directeur Roman Riedel (depuis 2010)

HistoireModifier

L'école a été fondée à l’occasion de la fête de la Sainte-Présentation en 1852 comme l’« École Sainte-Marie ». Pour la gestion de l’école et l'enseignement, Mgr Ketteler fit appel aux pères Marianistes. Les mesures répressives du Kulturkampf, à partir de 1874, compliquèrent le recrutement de collaborateurs catholiques, et le travail scolaire s'en trouva gravement gêné : le personnel du clergé de la ville et des enseignants laïcs ont aidé à combler le manque d'enseignants en assurant le soutien scolaire. À un moment critique où seuls quatre frères demeuraient en poste, Mgr Paul Leopold Haffner a décidé de maintenir l'école Sainte-Marie. En 1901, le nouveau bâtiment de l'école Sainte-Marie put être inauguré, en présence de l'évêque Heinrich Brück, directeur provincial du baron Gagern, par le gouverneur Paul von Collas, le maire Heinrich Gassner, les chanoines du chapitre de Mayence et bien d'autres personnalités.

Au cours de la Première Guerre mondiale, l'école fut convertie en hôpital militaire. Les cours étaient transférés dans la sacristie de l’église Saint-Etienne, au séminaire et dans la chancellerie de l'évêque. Malgré l'opposition de Mgr Ludwig Maria Hugo, le troisième principal de collège, Johannes Gärtner, était expulsé en mars 1923 par arrêt de autorités militaires des forces d'occupation, sans qu'aucune raison soit d'ailleurs invoquée. Le prébendier Wettig, en tant que plus proche chef d'établissement, exerça la direction de l'école jusqu'à sa fermeture en 1938 dans le cadre de la « mise au pas » des enseignants catholiques. Mgr Albert Stohr a annoncé dans sa lettre pastorale du la fermeture de toutes les écoles paroissiales du diocèse. Il faudra encore attendre 1955 pour que l'école soit rouverte : elle poursuivra son activité éducative jusqu'en 1960, avant de recevoir son titre actuel d’établissement secondaire Willigis. Dotée en 1972 d'un lycée professionnel, la Willigis-Realschule ne pourra toutefois ouvrir ses portes que quelques années plus tard : en raison de l'augmentation du nombre d'étudiants, il fallut étendre et moderniser le bâtiment de l'école, ce qui ne sera achevé qu'en 1985[1]. En 2011, l'école a été agrandie d’un restaurant, et a bénéficié de travaux de rénovation en 2012.

Anciens élèves célèbresModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Lien externeModifier