Lucius Calpurnius Piso Caesoninus (consul en -112)

consul romain en 112 av. J.-C.

Lucius Calpurnius Piso Caesoninus est un homme politique de la République romaine, consul en 112 av. J.-C., mort au combat contre les Tigurins à la bataille d'Agen en 107 av. J.-C..

Lucius Calpurnius Piso Caesoninus
Fonctions
Sénateur romain
jusqu'en
Légat
Gouverneur romain
Gaule cisalpine
Consul
Gouverneur romain
Asie
avant
Préteur
avant
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
L. Calpurnius L.f.C.n. Piso CaesoninusVoir et modifier les données sur Wikidata
Époque
République romaine tardive (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
Calpurnii Pisones (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Lucius Calpurnius Piso Caesoninus (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Gens

FamilleModifier

Il est le fils de Lucius Calpurnius Piso Caesoninus, consul en 148 av. J.-C. Père et fils sont annalistes et adversaires de Caius Gracchus.

Il est le père d'un Lucius, consul en 58 av. J.-C., qui deviendra le beau-père de Jules César.

BiographieModifier

Il est préteur au plus tard en 115 av. J.-C. selon les dispositions de la lex Villia[1].

En 112 av. J.-C., il est consul avec Marcus Livius Drusus[2],[3].

En 107 av. J.-C., alors qu'il est devenu légat du consul Lucius Cassius Longinus[2], il part en Gaule pour s'opposer aux Cimbres et à leurs alliés. Lucius meurt, ainsi que le consul, sur le champ de bataille, l'armée romaine ayant été défaite par les Tigurins[2],[4] près du territoire des Allobroges, à la bataille d'Agen. Les soldats romains sont forcés de passer sous le joug[a 1],[a 2],[a 3].

Notes et référencesModifier

  • Sources modernes
  1. Broughton 1951, p. 532.
  2. a b et c Hinard 2000, p. 589.
  3. Broughton 1951, p. 544.
  4. Broughton 1951, p. 552.
  • Sources antiques
  1. Jules César, Guerre des Gaules, I, 7 et 12.
  2. Tite-Live, Periochae, LXV.
  3. Appien, Celtique, 3.

BibliographieModifier

  • François Hinard (dir.), Histoire romaine des origines à Auguste, Fayard, , 1075 p. (ISBN 978-2-213-03194-1)
  • (en) T. Robert S. Broughton, The Magistrates of the Roman Republic : Volume I, 509 B.C. - 100 B.C., New York, The American Philological Association, coll. « Philological Monographs, number XV, volume I », , 578 p.