Ouvrir le menu principal

Lucio Battisti

chanteur et compositeur italien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Battisti.
Lucio Battisti
Description de cette image, également commentée ci-après
Lucio Battisti sur scène au 19ème Festival de Sanremo, 1969
Informations générales
Naissance
Poggio Bustone, Drapeau de l'Italie Italie
Décès (à 55 ans)
Milan (Drapeau de l'Italie Italie)
Activité principale Chanteur
Genre musical Pop (variétés), blues, synthpop, pop rock
Années actives 1966 - 1994
Labels Ricordi, Numero Uno (it), Virgin

Lucio Battisti, né le à Poggio Bustone et mort le à Milan, est un auteur-compositeur-interprète italien de musique pop.

Il a publié 22 albums entre 1969 et 1994[1].

BiographieModifier

Lucio Battisti est né dans la province de Rieti (Latium, Italie) le [2].

Lucio Battisti se lance d'abord dans une discrète carrière d'auteur, puis connaît le succès comme interprète à partir de la fin des années 1960[3]. La musique de ses chansons est affectée par l'influence de la pop américaine. En 1965, il entame une collaboration avec Mogol, auteur de tous les textes de ses chansons jusqu'en 1980. A partir de 1969, il interprète ses créations et compose des chansons pour d'autres chanteurs, en particulier pour Mina. Il remporte le Festivalbar en 1970 avec Acqua azzurra, acqua chiara et en 1971 avec Fiori rosa, fiori di pesco[4].

Peu porté sur les concerts et les passages à la télévision, réfractaire aux tentatives de la presse de percer sa vie privée, Battisti s'interdit dès 1972 toute apparition à son public, avec lequel il décide de ne plus communiquer « qu'au travers de ses chansons ». Il se tient fermement à cette ligne de conduite, et se contente d'accorder de très rares entretiens à des revues spécialisées[1] (dont la dernière en 1982).

Après la rupture avec Mogol, il est rejoint comme parolier d'abord par son épouse, Grazia Letizia Veronese (sous le pseudonyme de « Velezia  ») puis par Pasquale Panella. Les derniers albums marquent un changement fondamental dans la relation avec les paroles et la structure musicale ouvertement tournée vers les sons monocordes et électroniques, assemblage parfois poussé aux limites de l'absurde, s’affranchissant des schémas traditionnels de la chanson italienne[4].

Il meurt à l’hôpital San Paolo de Milan le , âgé de 55 ans[3].

Battisti et la politiqueModifier

Dans la dimension artistique de Lucio Battisti, l'engagement politique ne revêt pas un caractère particulier, à la différence des prises de parti si courantes parmi les chanteurs des années 1970[5]. Au contraire, Battisti fut souvent critiqué pour son choix de ne parler que des sentiments, voyant son approche souvent qualifiée de « petit bourgeois »[6]. Certains le cataloguèrent ouvertement comme fasciste[3].

Discographie (en France)Modifier

Discographie (en Italie)Modifier

AlbumsModifier

Nom Année Position
au Hit Parade
Semaines
au Hit Parade
Produit par
Lucio Battisti 1969 1 9 Dischi Ricordi
Emozioni 1970 1 11 Dischi Ricordi
Amore e non amore 1971 1 7 Dischi Ricordi
Lucio Battisti Vol. 4 1971 3 5 Dischi Ricordi
Umanamente uomo: il sogno 1972 1 9 Numero Uno
Il mio canto libero 1972 1 8 Numero Uno
Il nostro caro angelo 1973 1 7 Numero Uno
Anima latina 1974 1 6 Numero Uno
La batteria, il contrabbasso, ecc. 1976 1 7 Numero Uno
Io tu noi tutti 1977 1 6 Numero Uno
Images 1977 11 2 RCA Victor
Una donna per amico 1978 1 6 Numero Uno
Una giornata uggiosa 1980 1 6 Numero Uno
E già 1982 1 4 Numero Uno
Don Giovanni 1986 1 5 Numero Uno
L'apparenza 1988 2 4 Numero Uno
La sposa occidentale 1990 4 2 CBS
Cosa succederà alla ragazza 1992 8 1 Sony/Columbia
Hegel 1994 11 1 Numero Uno

SinglesModifier

Nom Année Position
au Hit Parade
Semaines
au Hit Parade
Produit par
Per Una Lira / Dolce di Giorno 1966 Dischi Ricordi
Luisa Rossi / Era 1967 Dischi Ricordi
Prigioniero del Mondo / Balla Linda 1968 17 Dischi Ricordi
La Mia Canzone Per Maria / Io Vivrò (Senza Te) 1968 Dischi Ricordi
Un'Avventura / Non è Francesca 1969 15 Dischi Ricordi
Dieci Ragazze / Acqua Azzurra, Acqua Chiara 1969 3 Dischi Ricordi
Mi Ritorni in Mente / 7 e 40 1969 1 2 Dischi Ricordi
Fiori Rosa, Fiori di Pesco / Il Tempo di Morire 1970 2 Dischi Ricordi
Anna / Emozioni 1970 1 7 Dischi Ricordi
Pensieri e Parole / Insieme a Te Sto Bene 1971 1 14 Dischi Ricordi
Dio Mio No / Era 1971 5 Dischi Ricordi
Le Tre Verità / Supermarket 1971 9 Dischi Ricordi
La Canzone del Sole / Anche Per Te 1971 1 1 Numero Uno
Elena No / Una 1972 21 Dischi Ricordi
I Giardini di Marzo / Comunque Bella 1972 1 7 Numero Uno
Il Mio Canto Libero / Confusione 1972 1 9 Numero Uno
La Collina dei Ciliegi / Il Nostro Caro Angelo 1973 1 12 Numero Uno
Due mondi / Abbracciala, abbracciali, abbracciati 1974 Numero Uno
Ancora tu / Dove arriva quel cespuglio 1976 1 12 Numero Uno
Amarsi un po' / Sì, viaggiare 1977 1 8 Numero Uno
Una donna per amico / Nessun dolore 1978 1 11 Numero Uno
Una giornata uggiosa / Con il nastro rosa 1980 2 Numero Uno
E Già / Straniero 1982 6 Numero Uno

Notes et référencesModifier

  1. a et b Myriam Leroy, « Quand Lucio Battisti est coupé au montage », RTBF, 23 janvier 2016.
  2. Greg Prato, « Lucio Battisti Biography », AllMusic
  3. a b et c Jean-Baptiste Marongiu, « Mort du chanteur italien Lucio Battisti », Libération, 10 septembre 1998.
  4. a et b (it) « Battisti, Lucio nell'Enciclopedia Treccani », sur treccani.it (consulté le 3 avril 2019).
  5. Romain Flon, « Lucio Battisti. Rock’ n’ Roll Anima », Gonzaï, 28 juillet 2014.
  6. Diane Lisarelli , « Lucio Battisti, encore lui » ,Libération,6 septembre 2018.

Liens externesModifier