Dischi Ricordi

label discographique italien

Dischi Ricordi
logo de Dischi Ricordi

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Nanni Ricordi (d) et Guido CrepaxVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société par actions de droit italien (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Sony Music (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.sonymusic.itVoir et modifier les données sur Wikidata
Société suivante BMG Ricordi S.p.A. (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Dischi Ricordi est un label discographique italien, fondé le par Nanni Ricordi (it), actif jusqu'en 1994.

HistoireModifier

Dischi Ricordi avait son siège à Milan (2, Via Giovanni Berchet). En 1994 la société est achetée par BMG qui a acquis le catalogue tout en conservant le logo historique. Au mois d'octobre 1958, le premier disque sorti est de Maria Callas[1] et début novembre les premiers 45 tours de Giorgio Gaber[2].

Parmi les nombreux artistes édités figurent Gino Paoli, Luigi Tenco, Ornella Vanoni, Umberto Bindi, Sergio Endrigo, Enzo Jannacci, Quartetto Cetra, Emilio Pericoli, Bobby Solo, Lucio Battisti, Fabrizio De André, Donatello, Dik Dik, Equipe 84, Edoardo Bennato, Drupi, Banco del Mutuo Soccorso, Patty Pravo, Milva, Mia Martini, Franco Califano[3].

En 1994, année qui voit les artistes Aleandro Baldi et Giorgio Faletti, produits par le label se classer 1er et 2e au Festival de Sanremo, Guido Rignano, dernier propriétaire, signe l'acte de vente du «Gruppo Ricordi», à la multinationale BMG.

Notes et référencesModifier

  1. (it) « Maria Callas with Nanni Ricordi in 1958. She recorded Cherubini's Medea at La Scala with Tullio Serafin for Dischi Ricordi on Mercury label … », sur Pinterest (consulté le 17 février 2019).
  2. (it) Mario De Luigi, Ricordi Dischi, in Dizionario della canzone italiana, diretto da Gino Castaldo, Rome, Armando Curcio Editore, , p. 1464-1467
  3. (it) « I preziosi “ricordi” dell’Archivio Storico Ricordi. Nel libro “Una cattedrale della musica” edito da Corraini di Mantova », sur SeitorriI.it, (consulté le 17 février 2019).

BibliographieModifier

  • (it) De Luigi, Mario (1982), L'industria discográfica in Italia, Rome : Lato Side (it)
  • (it) De Luigi, Mario (2008), Storia dell'industria fonografica in Italia, Milan : Musica e dischi (it)

Article connexeModifier

Liens externesModifier