Ouvrir le menu principal

Lucienne Velu

athlète française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Odoul.

Lucienne Velu
Image illustrative de l’article Lucienne Velu
Lucienne Velu en 1934.
Contexte général
Sport Athlétisme
Basket-ball
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : France Française
Naissance
Lieu de naissance Paris
Décès (à 96 ans)
Lieu de décès Quincy-sous-Sénart
Taille 1,65 m
Club 1922-1925 : La Ruche sportive
1925-1942 : Linnet's Saint-Maur
4èmes Jeux mondiaux féminins de Londres, août 1934, Lucienne Velu porte-drapeau de la délégation des onze françaises (devant Jacqueline Laudré).
Lucienne Velu en juillet 1928.
Lucienne Velu en 1939.

Lucienne Velu-Chapillon épouse Odoul (née le à Paris[1] et morte le à Quincy-sous-Sénart) est une athlète et basketteuse française.

Sommaire

BiographieModifier

AthlétismeModifier

Elle est recordwoman du monde du lancer du disque en septembre 1924 à Paris, avec 30,225 m, et 14 fois championne de France, pour 7 records nationaux (son dernier record, planétaire, tient 22 ans dans l’hexagone)[2]. Ses grandes rivales étaient deux autres Françaises, Lucie Petit, épouse Diagre, double recordwoman du monde un mois auparavant entre Paris et Bruxelles durant l'été 1924, avec des lancers à 27,70 m puis à 28,325 m, et Yvonne Tembouret, première recordwoman mondiale du disque en septembre 1923 à Paris avec un jet à 27,39 m. Au lancer du poids, Lucienne Velu fut 8 fois championne de France ; grande rivale de Violette Morris, elle fut aussi détentrice de 3 records nationaux durant 10 ans, et participa aux Jeux Olympiques de 1924, 1928 et de 1936.

Finalement, sélectionnée à 24 reprises de 1923 à 1939, elle remporta 43 titres de championne de France, dont 33 seniors pour 47 podiums, aux 80 (toute proche du record du monde, en 9 s 4), 100 et 200 mètres, au disque, au poids, en relais (de plus   médaille d'or au relais 4 × 200 m des Jeux mondiaux féminins, et 4e du relais olympique 4 × 100 m en 1928 avec Georgette Gagneux, Marguerite Radideau et Simone Warnier en 50")… et en basket-ball (de 1928 à 1938) avec les Linnets (dès le 1er championnat), qui introduisirent également le handball en France avant-guerre.

PalmarèsModifier

  • 33 titres aux Championnats de France d'athlétisme seniors[3] :
    • 60 mètres : 1934, 1935 et 1936
    • 80 mètres : 1927, 1931, 1932 et 1933
    • 200 mètres : 1927, 1928, 1929 et 1930
    • Lancer du poids : 1928, 1930, 1931, 1932, 1933, 1934, 1935 et 1937
    • Lancer du disque : 1925, 1926, 1927, 1928, 1929, 1930, 1932, 1933, 1934, 1935, 1936, 1937, 1939 et 1942
  • 7 médailles d'argent aux Championnats de France d'athlétisme seniors
    • 80 mètres : 1929
    • 100 mètres : 1930
    • Lancer du poids : 1929, 1936, 1938
    • Lancer du disque : 1931, 1938
  • 7 médailles de bronze aux Championnats de France d'athlétisme seniors
    • 60 mètres : 1937
    • 100 mètres : 1928, 1935
    • Lancer du poids : 1925, 1927, 1939
    • Lancer du disque : 1941

RecordsModifier

Basket-ballModifier

Lucienne Velu fut également capitaine de l’équipe de France de basket-ball qui devint la première équipe nationale féminine championne du monde de l'histoire du sport français, en battant les États-Unis 34 à 23 le 11 août 1934, aux 4e Jeux mondiaux féminins de Londres au White Hall. L'équipe vainqueur de l'épreuve : Gilberte Flouret-Picot,Yvonne Santais et Lucienne Velu des Linnet's Saint-Maur — très populaires aux actualités cinématographiques, et qui dominèrent le basket français de 1928 à 1938 (Marguerite Radideau en fit également partie) —, Simone Richalot de Reims, et Jeannine Garnier de Strasbourg. En 1930, lors des 3e Jeux mondiaux, Lucienne avait déjà obtenu la médaille d'argent face au Canada, avec l'équipe Radideau, Rocle, Lunet et Moreau[4].

Paradoxalement, Lucienne Velu ne compte officiellement aucune sélection en Équipe de France. En effet, Le basket féminin n'est reconnu qu'en 1937 par la FFBB et le premier championnat d'Europe féminin ne fut organisé qu'en 1938. Lucienne Velu n'y participa pas et du fait de la seconde guerre mondiale, il fallut attendre 1946 pour revoir un match de l'Équipe de France féminine[5].

PalmarèsModifier

Équipe de FranceModifier

  •   Championne du monde en 1934 (4e jeux mondiaux féminins);
  •   3e des 3e jeux mondiaux en 1930 (et 1re équipe européenne);

Linnet's Saint-MaurModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. actuellement prix Monique Berlioux

RéférencesModifier

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 12/342/1902, date et lieu du décès mentionnés en marge de l’acte (consulté le 3 janvier 2013)
  2. DocAthlé 2003, p.434, Fédération française d'athlétisme, 2003
  3. VELU ép. ODOUL Lucienne - FINALISTES AUX CHAMPIONNATS DE FRANCE sur athle.com
  4. L'équipe de France de Basket-ball féminine en 1930, le Miroir des sports, 16 septembre 1930, p.250.
  5. Julien Hector, « Lucienne Velu, la reine des stades », BasketRetro
  6. [1] Prix féminin de l'Académie des Sports
  7. « Promotion 2012 », sur ffbb.com, (consulté le 26 juin 2012)

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :