Luc De Larochellière

chanteur canadien
Luc De Larochellière
Description de l'image Luc De Larochellière et Andrea Lindsay dans Les soirées du 50e Laval.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Luc De Larochellière
Naissance (56 ans)
Québec, Canada
Activité principale auteur-compositeur-interprète
Genre musical Ballade, pop, chanson québécoise
Instruments Voix, guitare
Années actives Depuis 1986
Labels Disques Trafic
(1986 - 1991)
Disques Zéro Musique
(1993 - 1997)
Disques Victoire
(2000 - aujourd'hui)
Site officiel Luc De Larochellière Agence La Tournée

Luc De Larochellière, né le [1], est un auteur-compositeur-interprète québécois.

BiographieModifier

Dans les années 1980, Luc De Larochellière remporte de nombreux prix au Festival de la chanson de Granby et se fait remarquer par des maisons de production.

En 1988, il publie son premier disque, Amère America, qui devient disque d'or et qui se signale par les chansons Amère America, La route est longue et Chinatown blues. En 1990, il sort Sauvez mon âme et obtient du succès avec Sauvez mon âme, Ma génération, Six pieds sur terre et, surtout, Cash City et Si fragile qui deviennent des classiques de la chanson québécoise[réf. souhaitée]. Sa chanson Cash City connait un certain succès en France où elle est au palmarès 20 semaines et culmine à la 11e position entre 1991 et 1992[2]. Sa chanson Si fragile figure parmi ses plus grands succès.

Dans les années 1990, le succès se poursuit pour Luc De Larochellière avec les chansons Si j'te disais reviens en 1993 et Les nouveaux héros en 1996 notamment. À l'an 2000, il publie l'album Vu d'ici qui contient les chansons J'irai ou j'irai pas et Juste un mot de trop. Il se fait plus discret par la suite.

Il fonde le label Zéro Musique avec François Pérusse en 1993[3].

En 2002, il interprète le thème de la version québécoise de l'émission de télévision Caméra Café.

En , il lance l'album Un toi dans ma tête, puis part en tournée par la suite dans la province.

Vie privéeModifier

Depuis , il est en couple avec la chanteuse francophile ontarienne Andrea Lindsay[4],[5]. Le , il annonce via sa page Facebook qu'il attend un premier enfant de sa conjointe. [1] En 2012, ils ont sorti un premier album ensemble, C'est d'l'amour ou c'est comme. Puis en 2019, ils viennent de publier un deuxième album toujours en couple, S'il n'y avait que nous.

DiscographieModifier

en solo
avec Andréa Lindsay (crédité Lindsay - De Larochelière)

Lauréats et nominationsModifier

Gala de l'ADISQModifier

artistiqueModifier

Année Catégorie Pour Résultat
1989[6] auteur et/ou compositeur de l'année Luc De Larochellière lauréat
découverte de l'année nomination
interprète masculin de l'année nomination
premier disque Amère America nomination
vidéoclip de l'année Amère America lauréat
1990[7] interprète masculin de l'année Luc De Larochellière nomination
1991[8] chanson populaire de l'année Sauver mon âme nomination
interprète masculin de l'année Luc De Larochellière lauréat
microsillon de l'année - pop/rock Sauver mon âme lauréat
spectacle de l'année - pop/rock Sauver mon âme... la mission lauréat
1992[9] artiste québécois s'étant le plus illustré hors Québec Luc De Larochellière nomination
chanson populaire de l'année Ma génération nomination
interprète masculin de l'année Luc De Larochellière nomination
1994[10] album de l'année - pop/rock Los Angeles nomination
auteur ou compositeur de l'année Luc De Larochellière nomination
chanson populaire de l'année Kunidé nomination
interprète masculin de l'année Luc De Larochellière nomination
1997[11] album de l'année - pop/rock Les nouveaux héros nomination
2001[12] auteur ou compositeur de l'année Luc De Larochellière nomination
2005[13] album de l'année - pop-rock Quelque chose d'animal nomination
2010[14] album de l'année - folk contemporain Un toi dans ma tête nomination
auteur ou compositeur de l'année Luc De Larochellière lauréat
spectacle de l'année - auteur-compositeur-interprète Un toi dans ma tête nomination
2013[15] album de l'année - adulte contemporain C'est d'l'amour ou c'est comme (avec Lindsey-De Larochellière) nomination
2017[16] Autre monde nomination

industrielModifier

Année Catégorie Pour Résultat
1991 scripteur de l'année Luc De Larochellière pour Sauver mon âme... la mission de Luc De Larochellière nomination
2001 metteur en scène de l'année Luc De Larochellière pour Vu d'ici de Luc De Larochellière lauréat
scripteur de spectacle de l'année nomination
2010 Luc De Larochellière pour Un toi dans ma tête de Luc De Larochellière nomination

Prix Juno[17]Modifier

Année Catégorie Pour Résultat
1992 album francophone le plus vendu Sauver mon âme lauréat
2010 album francophone de l'année Un toi dans ma tête nomination

Victoires de la musiqueModifier

Année Catégorie Pour Résultat
1992 album de la communauté francophone de l'année Sauver mon âme nomination

Notes et référencesModifier

  1. Roy 1998, p. 341
  2. « Luc De Larochellière – Cash City », sur Les Charts.com (consulté le )
  3. Quand on aime, on a toujours…, François Couture, Voir, 9 novembre 2006.
  4. Trottier, Marie-Christine, Luc de la Rochelière et Andrea Lindsay : des amoureux aux voix entremêlées in Bouillant de culture, Première Chaîne, Radio-Canada, 13 octobre 2012, consulté en ligne le 21 octobre 2012.
  5. Bouchard, Geneviève, Andrea Lindsay et Luc De Larochellière: la vie à deux, Le Soleil, 13 octobre 2012, consulté en ligne le 21 octobre 2012.
  6. « Archives 1989 – », sur ADISQ (consulté le )
  7. « Archives 1990 – », sur ADISQ (consulté le )
  8. « Archives 1991 – », sur ADISQ (consulté le )
  9. « Archives 1992 – », sur ADISQ (consulté le )
  10. « Archives 1994 – », sur ADISQ (consulté le )
  11. « Archives 1997 – », sur ADISQ (consulté le )
  12. « Archives 2001 – », sur ADISQ (consulté le )
  13. « Archives 2005 – », sur ADISQ (consulté le )
  14. « Archives 2010 – », sur ADISQ (consulté le )
  15. « Archives 2013 – », sur ADISQ (consulté le )
  16. « Archives 2017 – », sur ADISQ (consulté le )
  17. (en-US) « Past Nominees + Winners », sur The JUNO Awards (consulté le )

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier