Love Commandos

Organisation caritative indienne

Love Commandos
Logo de l'organisation

Devise : « Plus de crimes d'honneurs. »

Situation
Région Inde
Création
Type Association à but non lucratif
Organisation non gouvernementale
Siège New Delhi, Inde
Langue Hindi
Organisation
Fondateur Sanjoy Sachdev
Personnes clés Harsh Malhotra

Site web Lovecommandos.org

Love Commandos (en urdu لو کمانڈوز) est une ONG indienne, qui accompagne et protège les couples de castes différentes, victimes de harcèlement ou de crime d'honneur de la part de leurs familles.

Création et historiqueModifier

Le système (varna) de castes en Inde impose notamment un mariage entre personnes, bien entendu de même religion, mais aussi de même caste. Souvent le mariage est arrangé. Les personnes souhaitant se marier avec une personne d'une autre caste sont souvent dissuadées. Ainsi les mariages inter-religieux ne comptent que pour 2,1% des unions, et les mariages inter-castes pour 10%[1]. Cette dissuasion pouvant aller jusqu'aux violences physiques, voire à l'assassinat (1 000 personnes sont tuées environ par an en Inde, victimes de ces pratiques[2] souvent qualifiées de crime d'honneur[3],[4]. Selon Sanjoy Sachdev, ce nombre serait en réalité plus proche de 10 000 par an[5].

Création de l'associationModifier

Sanjoy Sachdev, ancien journaliste, crée l'association en , à la suite d'une affaire particulièrement choquante, une course-poursuite menée par trois hommes s'estimant bafoués par leurs sœurs, et ayant abouti à la mort de deux desdites sœurs ainsi qu'à l'un des trois maris[6] ; son premier protégé est un jeune homme accusé à tort de viol afin d'empêcher son mariage[7].

ActionModifier

Les 2 000 bénévoles du mouvement reçoivent en moyenne 3 000 appels par jour de demande de protection. Les couples demandeurs sont hébergés dans une maison dont l'emplacement est tenu secret par peur des menaces qui visent explicitement l'association et les couples demandeurs[8]. Pour cette raison, les bénévoles sont choisis avec soin.

En cinq années d'action, de 2010 à 2015, environ 35 000 couples ont ainsi été protégés et ont pu s'unir[1].

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Sources et bibliographieModifier

  • (en) Tarquin Hall, The Case of the Love Commandos, Blackstone Audiobooks, , 320 p. (ISBN 978-1482931068)

Notes et référencesModifier

  1. a et b Irène Omélianenko, « “Love Commandos” : les amants fugitifs de l'Inde », France Culture,‎ (lire en ligne).
  2. « En Inde, des “commandos de l’amour” pour lutter contre les mariages arrangés », Libération,‎ (ISSN 0335-1793, lire en ligne).
  3. (en) Gethin Chamberlain, « Honour killings: Saved from India's caste system by the Love Commandos », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne).
  4. Frédérick Lavoie, « Des liaisons dangereuses en Inde », La Presse,‎ (ISSN 0317-9249, lire en ligne).
  5. (en) « India's 'Love Commandos' protecting eloping couples », The Daily Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne).
  6. Delphine Bauer, « Les « love commandos » en guerre contre les crimes d’honneur », sur Youpress, .
  7. Anne Sogno, « Ne ratez pas : “Love Commandos” », L'Obs,‎ (ISSN 0029-4713, lire en ligne).
  8. (en) Amrita Madhukalya, « Love Commandos : Policing those who police love », sur Dna India, .

Liens externesModifier