Louise Marie de La Grange d'Arquien

Artistocrate française
Louise Marie de La Grange d'Arquien
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
Père
Mère
Françoise de La Châtre (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Anna Ludwik de La Grange d'Arquien (d)
Marie Casimire Louise de La Grange d'ArquienVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
François-Gaston de Béthune (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Q42392695
Marie Christine de Béthune (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Louise-Marie de La Grange d'Arquien, née le en France, est la fille d'Henri-Albert de La Grange d'Arquien et de Françoise de La Châtre, et la sœur aînée de Marie-Casimire-Louise de la Grange d'Arquien, reine de Pologne.

BiographieModifier

Dans sa jeunesse, elle appartenait à la suite de la reine de France Marie-Thérèse d'Autriche. En mai 1668, elle assiste au baptême de son neveu Jacques-Louis-Henri Sobieski à Paris.

Elle épouse le 11 décembre de cette même année François-Gaston de Béthune, marquis de Chabris, futur ambassadeur de France en Pologne de 1676 à 1684, puis de 1684 à 1692.

Le couple a quatre enfants : Louis, décédé à la bataille de Höchstädt en 1703, Louis-Marie-Victor de Béthune, comte de Béthune, Marie-Christine, épouse du grand maréchal de Lituanie Stanisław Casimir Radziwiłł puis d'Aleksander Paweł Sapieha, et Jeanne de Béthune (1672-1744), épouse du comte Jan Stanisław Jabłonowski. Elle fait également dix fausses-couches entre 1668 et 1683.

Le couple vivait au palais de Kazimierz à Varsovie. Louise-Marie participait activement à la vie de la cour, notamment en accompagnant sa sœur lors de voyages officiels. À la suite du renvoi du marquis de Béthune de Pologne et de son départ pour Stockholm, elle est contraint de quitter Varsovie. Grâce à l'intervention de sa sœur, le marquis de Béthune réussit à rester plus longtemps à la cour, mais retourna finalement en France. Après sa mort de son mari en octobre 1692 , Louis XIV, par l'intercession de sa sœur, augmenta ses gages.

Elle meurt le à Paris.