Ouvrir le menu principal
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Louise Riddell.
Louis Ridel
Naissance

Vannes (Morbihan)
Décès
Nom de naissance
Louis Marie Joseph Ridel
Nationalité
Activité
Maître
Distinctions

Louis Ridel[1], né le à Vannes et mort le à Paris, est un peintre, sculpteur, médailleur, décorateur français.

Sommaire

BiographieModifier

Louis Ridel étudie à l'Académie Julian puis sous la direction de Gustave Moreau à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1889 (en compagnie de Matisse, Camoin, Marquet et Rouault). Il expose au salon des Artistes Français entre 1893 et 1935, au salon des Tuileries entre 1927 et 1934, à l'exposition universelle de Gand en 1913 et à la célèbre galerie Georges Petit (1909-1910). Les oeuvres de l'artiste sont présentes dans les musées de Nantes, Strasbourg, Pont-Aven mais aussi Tokyo, Buenos Aires et Rio de Janeiro.

Ce peintre symboliste, ami d'Aman-Jean, Maxence et Albert Besnard, représentait essentiellement des femmes de la bourgeoisie, éthérées et diaphanes ou des paysages de sa région natale, la Bretagne.

En 1896, il obtient une mention honorable du Salon des artistes français, puis une médaille de troisième classe en 1898 et de deuxième classe en 1900. En 1901, il est Hors Concours. En 1909, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur[2].

Il reçoit des commandes officielles pour le Sénat, le ministère des Travaux publics ou encore la mairie du 12e arrondissement de Paris.

SalonsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Né « Louis Marie Joseph Ridel ».
  2. Notice sur la base Léonore.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Société des artistes français, Le Salon de 1928, p. 36.
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, Paris, Gründ, 1999.
  • Gérald Schurr, Les petits maîtres de la peinture, Éditions de l'amateur, 1989 (ISBN 9782859170479).

Liens externesModifier