Ouvrir le menu principal

Louis Jalabert

archéologue et épigraphiste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jalabert.
Louis Jalabert
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
NiceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Parentèle
Paul Goubert (neveu)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Académie des sciences coloniales (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Louis Jalabert (Lyon, -Nice, ) est un religieux jésuite, archéologue et épigraphiste français.

Sommaire

BiographieModifier

Novice de la Compagnie de Jésus (1895), il passe une licence ès lettres en 1899 et part enseigner à Beyrouth. Il est ainsi professeur au collège Saint-Joseph (1901-1907) puis à la Faculté orientale de Beyrouth (1911-1914).

À son retour en France en 1914, il devient le directeur de la revue Études. Il est élu en 1923 Membre de l'Académie des sciences coloniales dès sa fondation[1].

En 1935 son ouvrage Syrie et Liban reçoit le prix Bordin de l'Académie française[2].

TravauxModifier

  • Inscriptions grecques et latines de la Syrie, Mélanges de la Faculté orientale I, Beyrouth, 1906
  • Inscriptions grecques et latines de Syrie, Syria no 1, p.132-188
  • Le film corrupteur, 1921
  • Dictionnaire apologétique de la foi catholique, avec le père René Mouterde, 1922
  • Recueil des inscriptions grecques et latines de Syrie, avec le père R. Mouterde, 1929 et 1939
  • Syrie et Liban. Réussite française ?, 1934

DistinctionsModifier

BibliographieModifier

  • Charles E. O'Neill, Joaquín María Domínguez, Diccionario histórico de la Compañía de Jesús, 2001, p.2122 (Lire en ligne)
  • Ève Gran-Aymerich, Les chercheurs de passé, Éditions du CNRS, 2007, p.891-892  
  • Claude Brunet, Des formes et des mots chez les Anciens, 2008, p.281

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier