Ouvrir le menu principal

Louis Fajfrowski

joueur français de rugby à XV
Louis Fajfrowski

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance
Décès (à 21 ans)
à Aurillac (France)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste ailier
Carrière en junior
PériodeÉquipe 

2012-2015
2015-2016
RO védasien
Montpellier HR
Stade aurillacois
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2016-2018Stade aurillacois23 (5)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2014
2015
Drapeau : France France -18
Drapeau : France France -19

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 10 août 2018.

Louis Fajfrowski, né le en Côte d'Ivoire et mort le à Aurillac, est un joueur français de rugby à XV qui a évolué au poste d'ailier.

BiographieModifier

Louis Fajfrowski est né le en Côte d'Ivoire, d'une mère ivoirienne et d'un père français d'origine polonaise[2].

Il commence la pratique du rugby à XV à Saint-Jean-de-Védas, au sein de l'école de rugby du Rugby olympique védasien. Il rejoint ensuite les équipes de jeunes du Montpellier HR en 2012[3]. Membre du pôle espoirs de Béziers[4], il porte le maillot de l'équipe de France en catégorie junior, en 2014 avec les moins de 18 ans[4] puis en 2015 avec les moins de 19 ans[5].

Il rejoint ensuite le Stade aurillacois à l'intersaison 2015[3], et prend part à son premier match professionnel le en tant que remplaçant contre le SC Albi[3],[1].

Dans le cadre d'une rencontre amicale disputée à domicile contre le Stade Rodez le pour laquelle il est titularisé, il sort du terrain par ses propres moyens et épaulé par les soigneurs, après avoir été sonné sur un plaquage[3]. Une fois dans les vestiaires, il perd connaissance à plusieurs reprises. Malgré sa prise en charge par le corps médical et les secours supplémentaires dépêchés, il ne parvient pas à être réanimé, et décède autour de 20 h[3].

Les premiers résultats de l'autopsie publiés le ne permettent ni de mettre en cause le plaquage subi sur le terrain par Fajfrowski, ni d'émettre d'autres conclusions précises sur les causes du décès[6]. Néanmoins, cet événement relance particulièrement les débats concernant les risques de la pratique du rugby, où le nombre de commotions cérébrales s'accroît[6],[7],[8].

Ses obsèques sont célébrées le à Fabrègues[9].

Le , le parquet d'Aurillac conclut à une mort accidentelle, consécutive à un traumatisme thoracique[10].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Fajfrowski Louis », sur www.itsrugby.fr (consulté le 10 août 2018).
  2. « Hommage à Louis Fajfrowski », sur www.stade-aurillacois.fr, Stade aurillacois (consulté le 18 septembre 2018).
  3. a b c d et e Nourredine Regaieg, « Décès de Fajfrowski (Aurillac) après le match », sur www.lamontagne.fr, La Montagne, (consulté le 15 août 2018).
  4. a et b « Info congrès : 2014 - Lyon », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 15 août 2018), p. 42.
  5. « Info congrès : 2015 - Belfort », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 15 août 2018), p. 46.
  6. a et b « Mort du rugbyman Louis Fajfrowski : l’autopsie n’est pas concluante », sur www.lemonde.fr, Le Monde, (consulté le 15 août 2018).
  7. Arnaud Coudry, « Décès de Louis Fajfrowski  : le drame de trop avant une révolution », sur sport24.lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le 15 août 2018).
  8. Arnaud Coudry, « Les questions demeurent sur la cause du décès de Louis Fajfrowski », sur sport24.lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le 15 août 2018).
  9. AFP, « Obsèques dans l'Hérault du jeune rugbyman Louis Fajfrowski », sur www.lepoint.fr, Le Point, (consulté le 17 août 2018).
  10. Malik Kebour, « Fajfrowski (Aurillac) : le parquet conclut à une mort accidentelle », sur www.lamontagne.fr, La Montagne, (consulté le 8 novembre 2018).

Liens externesModifier