Ouvrir le menu principal

Louis Courtillé
Surnom Saint-Paul,
le Bâtard
Naissance 26 février 1769
Montreuil-en-Champagne
Décès février 1796 (à 27 ans)
Épineu-le-Chevreuil
Mort au combat
Origine Français
Allégeance Flag of Royalist France.svg Chouan
Grade Lieutenant-colonel
Commandement Colonne de Sainte-Suzanne
Conflits Chouannerie
Faits d'armes Virée de Galerne

Louis-René Courtillé, alias Courtillers, ou Courtilliers, dit Saint-Paul, ou le Bâtard, né le 26 février 1769 à Montreuil-en-Champagne, mort en février 1796, fut un chef chouan de la Mayenne, pendant la Révolution française.

BiographieModifier

Garçon de ferme, il s'engage comme soldat vendéen du nord de la Loire en 1793. Blessé à la bataille du Mans en décembre 1793, il se replie dans la forêt de la Petite-Charnie.

Chef chouan de Sainte-Suzanne à la fin de 1794, sous l'autorité de Monsieur Jacques, il manque en 1794 l'attaque d'un convoi venant de Laval à Sainte-Suzanne.

Il étend son autorité début 1795 sur 8 à 10 paroisses de la Charnie, à la lisière du Bas-Maine et du Haut-Maine, dont Saint-Georges-sur-Erve, Rouez-en-Champagne, Ruillé et Épineu-le-Chevreuil, étant basé au camp de la Vache noire de Saint-Symphorien. Il y rassemble plus de 600 hommes, mais[1] commande à 168 hommes[réf. nécessaire].

Le 6 janvier 1795, à la tête de 22 hommes, il bat un bataillon républicain de Sainte-Suzanne et des troupes d'Évron réunies dans les bois de Montecler. Au début de 1795 toujours, il mène un combat à Bazougers.

Chef de canton de Sainte-Suzanne, il meurt à l'âge de 27 ans, peu après la bataille d'Épineu-le-Chevreuil, à la fin de février 1796 (vers le 26)[réf. nécessaire].

Voir aussiModifier

Sources et bibliographieModifier

  • Dictionnaire des Chouans de la Mayenne, d'Hubert La Marle, Éditions régionales de l'Ouest, Mayenne, 2005[2].

Notes et référencesModifier