Ouvrir le menu principal

Ruillé-Froid-Fonds

commune française du département de la Mayenne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les communes homonymes, voir Ruillé.

Ruillé-Froid-Fonds
Ruillé-Froid-Fonds
Le château du Puy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Château-Gontier
Canton Meslay-du-Maine
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Meslay-Grez
Maire
Mandat
Marie-Claude Helbert
2014-2020
Code postal 53170
Code commune 53193
Démographie
Gentilé Ruilléen
Population
municipale
564 hab. (2016 en augmentation de 13,71 % par rapport à 2011)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 54′ 02″ nord, 0° 38′ 32″ ouest
Altitude Min. 58 m
Max. 119 m
Superficie 23,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte administrative de la Mayenne
City locator 14.svg
Ruillé-Froid-Fonds

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte topographique de la Mayenne
City locator 14.svg
Ruillé-Froid-Fonds

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ruillé-Froid-Fonds

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ruillé-Froid-Fonds

Ruillé-Froid-Fonds est une commune française, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 564 habitants[Note 1].

GéographieModifier

ToponymieModifier

Le toponyme est attesté sous la forme de Ruiliaco au IXe siècle[2]. Il serait issu de l'anthroponyme latin Rulius[2].

Le gentilé est Ruilléen.

HistoireModifier

La commune faisait partie de la sénéchaussée angevine de Château-Gontier dépendante de la sénéchaussée principale d'Angers depuis le Moyen Âge jusqu'à la Révolution. Originairement appelée Ruillé d'Anjou, la commune absorbe à la fin du XVIIIe siècle le hameau de Froid Fonds (diminutif de Froide Fontaine, écrit par la suite Froidfont puis pour des raisons inconnues Froid Fonds), lui donnant une nouvelle dénomination : Ruillé et Froid Fonds puis Ruillé-Froid-Fonds[3].

En 1790, lors de la création des départements français, une partie de Haut-Anjou a formé le sud-mayennais sous l'appellation de Mayenne angevine.

La commune acquiert une certaine notoriété fin janvier 2015, à la suite du Prix d'Amérique. En effet, les deux chevaux arrivés en tête sont tous deux entraînés sur la commune : le lauréat Up and Quick y est entraîné par Franck Leblanc, tandis que le deuxième Voltigeur de Myrt y est entraîné par Roberto Donati[4],[5].

Politique et administrationModifier

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1977[6] mars 2001 Daniel Regereau   Menuisier
mars 2001 avril 2014 André Rocton[7] SE Artisan plombier-chauffagiste
avril 2014[8] En cours Marie-Claude Helbert SE Retraitée
Les données manquantes sont à compléter.


Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et trois adjoints[8].

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2016, la commune comptait 564 habitants[Note 2], en augmentation de 13,71 % par rapport à 2011 (Mayenne : +0,21 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Au premier recensement républicain, en 1793, Ruillé-Froid-Fonds comptait 1 086 habitants, population jamais atteinte depuis.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0867841 0501 0841 0561 0401 0241 0461 059
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 041956980951876925933933932
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
931881879751725753710712645
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
581558487442398436496501555
2016 - - - - - - - -
564--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Château et parc du Puy, qui font l'objet d'une inscription au titre des Monuments historiques, la chapelle depuis le 16 juillet 1984, le reste depuis le 3 octobre 1988[12]. Le château et la chapelle sont du XVIIe siècle.
  • Église Saint-Gervais-et-Saint-Protais, du XIIe siècle, dont la cloche est classée à titre d'objet aux Monuments historiques[13].
  • Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Froid-Fonds, du XIIe siècle, dont la cloche est classée à titre d'objet aux Monuments historiques[14].
  • Château de Mauvinet.

Personnalités liées à la communeModifier

Activité et manifestationsModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :