Louis Boutet de Monvel

mathématicien français

Louis Boutet de Monvel, né le à Issy-les-Moulineaux et mort le [1] dans le 17ème arrondissement de Paris[2], est un mathématicien français spécialiste d'analyse fonctionnelle.

Louis Boutet de Monvel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
Paris 17e
Nom de naissance
Louis Maurice Henri Boutet de Monvel
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Distinctions

BiographieModifier

Après sa thèse, obtenue en 1969 au Centre de mathématiques de l’École polytechnique sous la direction de Laurent Schwartz[3], Louis Boutet de Monvel est successivement professeur aux universités de Nice, Paris-VII, et Grenoble avant de prendre un poste à l'université Pierre-et-Marie-Curie et de diriger le centre de mathématiques de l'École normale supérieure[1].

Il développe un calcul sur les opérateurs pseudodifférentiels pour les problèmes aux limites sur des variétés à bord[4].

Il travaille aussi sur les opérateurs de Toeplitz (en)[5] (un analogue en dimension infinie des matrices de Toeplitz), qui possèdent un calcul symbolique (dans une certaine C*-algèbre) analogue à celui des opérateurs pseudodifférentiels. Ils sont utilisés dans la quantification par déformation[6], sur laquelle ont également porté les recherches de Boutet de Monvel[7].

Il est membre du groupe Bourbaki de 1971 à 1991.

Il est le lauréat du « Prix fondé par l'État » en 2003 et de la médaille Émile Picard de l'Académie des sciences en 2007.

Il a notamment été le directeur de thèse de Bernard Helffer et Gilles Lebeau[3].

Son épouse Anne-Marie est également mathématicienne.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Avis de la Société mathématique de France.
  2. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  3. a et b (en) « Louis Boutet de Monvel », sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  4. (en) Boutet de Monvel, Boundary problems for pseudodifferential operators, Acta Mathematica, vol. 126, 1971, p. 11-51.
  5. (en) Louis Boutet de Monvel et Victor Guillemin, The spectral theory of Toeplitz Operators, Princeton University Press, 1981.
  6. Introduite en 1978 par F. Bayen, M. Flato, C. Frønsdal, A. Lichnerowicz et D. Sternheimer, par analogie avec la correspondance entre crochet de Poisson et commutateurs dans le passage de la mécanique classique à la mécanique quantique par Paul Dirac.
  7. Il a travaillé à la rédaction d’un livre sur les opérateurs de Toeplitz et les algèbres de déformation (au stade de la préparation en 2009).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier