Ouvrir le menu principal

Loïs Diony

joueur de football français

Loïs Diony
Image illustrative de l’article Loïs Diony
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France AS Saint-Étienne
Numéro 9
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (26 ans)
Lieu Mont-de-Marsan (France)
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. Depuis 2014
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1997-2004 Drapeau : France Stade montois
2004-2011 Drapeau : France Girondins de Bordeaux
2011-2012 Drapeau : France FC Nantes
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2012-2013 Drapeau : France FC Nantes 001 0(0)
2013-2014 Drapeau : France Stade montois 015 0(9)
2014-2017 Drapeau : France Dijon FCO116 (34)
2017- Drapeau : France AS Saint-Étienne 049 0(7)
2018 Drapeau : Angleterre Bristol City 007 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 21 avril 2019

Loïs Diony, né le à Mont-de-Marsan, est un footballeur français qui évolue au poste d'attaquant à l’AS Saint-Étienne.

Sommaire

CarrièreModifier

FormationModifier

D'ascendance martiniquaise[1], Loïs Diony commence le football dans sa ville natale au Stade montois. Il intègre ensuite le centre de formation des Girondins de Bordeaux en 2004[2]. Non conservé, il rejoint à l'été 2011 le FC Nantes[3], sur les conseils de Guy Hillion qui l'avait déjà convaincu de rejoindre Bordeaux six ans plus tôt[4]. Après une première saison difficile, il devient un membre régulier de l'équipe réserve nantaise lors de la seconde, et inscrit huit buts[5]. Il joue son premier match professionnel en décembre 2012 lors de la réception des Chamois niortais en entrant a quelques minutes de la fin du match[6].

Il ne parvient cependant pas à signer de contrat professionnel avec les nantais, et est contraint de partir à l'été 2013. Il revient alors dans son premier club : le Stade montois[7]. En une demi-saison, il inscrit huit buts en treize matchs de championnat, et est repéré par plusieurs clubs professionnels.

Dijon FCOModifier

Après des essais à Carquefou[8], Tours[9],[10] et à Dijon, il signe son premier contrat professionnel avec le club bourguignon[11], d'une durée de deux ans et demi[12].

Durant ses deux premières saisons, il marque huit buts en quarante-six matchs, et le DFCO n'arrive pas à monter en Ligue 1. En 2015-2016, il devient titulaire suite aux blessures répétées de concurrents à son poste comme Jérémie Bela et Wesley Saïd. Diony prolonge aussi son contrat de trois saisons avec le Dijon Football Côte-d'Or[13]. Il termine finalement l'exercice avec quatorze buts et quatre passes décisives et permet à son club de monter en Ligue 1 à l'issue de la saison[14].

Le 26 septembre 2016, il inscrit ses deux premiers buts en Ligue 1 face au Stade rennais (victoire 3-0).

AS Saint-ÉtienneModifier

Le , il s'engage en faveur de l'AS Saint-Étienne en paraphant un contrat de quatre ans[15],[16] Le montant du transfert s'élève à environ huit millions d'euros plus deux millions de bonus, ce qui en fait la recrue la plus chère de l'histoire du club devant Gonzalo Bergessio et Ilan. Lors de la première partie de saison, il n'inscrit aucun but en match officiel. N'ayant pas réussi à s'imposer à Saint-Étienne, il est prêté à Bristol City, le 25 janvier 2018. Cependant il ne marque pas non plus avec le club de seconde division anglaise et termine ainsi sa saison sans avoir marqué un seul but.

La saison 2018-2019 débute d'une meilleure manière, après avoir inscrit de nombreux buts durant les matchs de préparation. Il débute bien sa saison en délivrant une passe décisive à wahbi khazri et en inscrivant son premier but en compétition officielle sous le maillot stephanois lors de la première journée pour une victoire contre guingamp (2-1). Pourtant Jean-Louis Gasset ne compte plus trop sur lui lors de la fin de la saison.

StatistiquesModifier

Le tableau suivant récapitule les statistiques de Loïs Diony durant sa carrière.

Statistiques de Loïs Diony au 10 février 2019[17]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2012-2013   FC Nantes Ligue 2 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 2 0 0
Sous-total 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 2 0 0
2013-2014   Stade montois CFA 13 8 0 2 1 0 - - - - - - - - - - 15 9 0
Sous-total 13 8 0 2 1 0 - - - - - - - - - - 15 9 0
2013-2014   Dijon FCO Ligue 2 10 3 1 - - - - - - - - - - - - - 10 3 1
2014-2015   Dijon FCO Ligue 2 33 3 4 1 1 0 2 1 0 - - - - - - - 36 5 4
2015-2016   Dijon FCO Ligue 2 29 11 4 1 0 0 3 3 0 - - - - - - - 33 14 4
2016-2017   Dijon FCO Ligue 1 37 11 7 2 1 0 1 0 0 - - - - - - - 40 12 7
Sous-total 103 27 16 4 2 0 6 4 0 - - - - - - - 113 33 16
2017-2018   AS Saint-Étienne Ligue 1 16 0 1 1 0 0 - - - - - - - - - - 17 0 1
2018-2019   AS Saint-Étienne Ligue 1 22 5 1 2 2 1 - - - - - - - - - - 24 7 2
Sous-total 38 5 2 3 2 1 - - - - - - - - - - 41 7 3
2017-2018   Bristol City (prêt) Championship 7 0 0 - - - - - - - - - - - - - 7 0 0
Sous-total 7 0 0 - - - - - - - - - - - - - 7 0 0
Total sur la carrière 162 40 17 10 5 1 6 4 0 - - - - - - - 178 49 18

PalmarèsModifier

Il fait partie de l'équipe qui permet à la réserve du FC Nantes de monter en CFA à la fin de la saison 2012-2013[18].

Il fait partie de l'équipe-type de Ligue 2 lors des Trophées UNFP 2016[19] en compagnie de ses coéquipiers Baptiste Reynet, Christopher Jullien et Frédéric Sammaritano[20].


Style de jeuModifier

Lois Diony est un attaquant qui pose des problèmes aux défenseurs adverses grâce à sa puissance physique et sa vitesse, il préfère généralement jouer avec un attaquant à ses côtés comme lors de ses années dijonnaises où Julio Tavares l’accompagnait à la pointe de l'attaque bourguignonne.

RéférencesModifier

  1. Rémi Chevrot, « Tout sourit pour Loïs Diony », sur bienpublic.com,
  2. Alexandre Poirier, « Portrait – Loïs Diony, l’espoir de Dijon », sur espoirsdufootball.com,
  3. Vincent Dewitte, « Football : le Montois Loïs Diony prolonge son contrat avec Dijon (L2) jusqu'en juin 2019 », sur sudouest.fr,
  4. Alan de Silvestri, « Loïs Diony : « J'ai appris à jouer avec la douleur » », sur ouest-france.fr,
  5. « Loïs Diony "Signer un contrat professionnel" », sur cfagirondins.fr,
  6. « Diony a vécu son "rêve d'enfance" vendredi face à Niort », sur presseocean.fr,
  7. « Football : une recrue de poids pour le Stade Montois », sur sudouest.fr,
  8. Louis Quesnot, « DFCO : Diony veut se faire un nom », sur bienpublic.com,
  9. Gaëtan Briard (avec Frédéric Launay), « Tours FC : ça discute pour Delort, Kakalov et Diony à l'essai », sur lanouvellerepublique.fr,
  10. Erwann Penland, « Source : Tours : Le goaléador de CFA, Lois Diony à l'essai », sur foot-national.com,
  11. « Le DFCO engage Loïs Diony jusqu’en 2016 », sur bienpublic.com,
  12. Sylvain Clément, « Loïs Diony (DFCO) : « Commencer par gratter des bancs de touche » », sur bienpublic.com,
  13. Louis Quesnot, « DFCO : Loïs Diony prolonge son contrat », sur bienpublic.com,
  14. « Loïs Diony (DFCO) : "ne pas faire la même saison que Troyes en Ligue 1 !" », sur france3-regions.francetvinfo.fr,
  15. « [OFFICIEL] Accord conclu avec Dijon pour Loïs Diony », sur ASSE.fr, .
  16. « Loïs Diony a signé ! », sur ASSE.fr, .
  17. « Fiche de Loïs Diony », sur footballdatabase.eu
  18. « Nantes monte en... CFA », sur lequipe.fr,
  19. « Trophées UNFP : le footballeur montois Loïs Diony dans l'équipe type de Ligue 2 », sur sudouest.fr,
  20. Léo Parramuchio, « Le DFCO à l’honneur aux Trophées UNFP », sur dijon-sportnews.fr,

Liens externesModifier