Ouvrir le menu principal

Liste des produits et marques de la société Coca-Cola

page de liste de Wikipédia

Cet article retrace la liste des produits et marques de la société Coca-Cola.

The Coca-Cola Company est souvent associée à son produit phare, le Coca-Cola. Toutefois, celui-ci est décliné en plusieurs variantes, notamment Light, Zero, Vanille, Canelle, Framboise, Clear, Cherry et Lemon[1]. Parfois, certaines variantes sont déclinées en plusieurs sous-variantes. Celles-ci peuvent varier selon les marchés. En plus des produits de la gamme Coca-Cola, la société produit d'autres boissons sous d'autres marques et parfois même, dans certains pays, pour des marques concurrentes.

Dérivés du Coca ColaModifier

Coca-Cola est la marque principale de sodas et boissons pétillantes de The Coca-Cola Company.

Coca-Cola lightModifier

 
Logo de Diet Coke aux États-Unis et au Canada anglophone.

Le Coca-Cola light (appelé « Diet Coke » aux États-Unis, ou « Coke diète » au Québec) est une version du Coca-Cola sans sucres et sans calorie. La marque, commercialisée aux États-Unis et dans d'autres pays sous la marque Diet Coke, est présentée aux États-Unis le 8 juillet 1982[2], elle est mise progressivement en vente jusqu'à début 1983[3]. Elle fut introduite en France en 1988[4]. La formule light du Coca-Cola est la boisson allégée la plus vendue aux États-Unis en 2013[5].

CompositionModifier

Les ingrédients tels qu'indiqués sur le Coca-Cola light vendu en France en 2018, du plus présent au moins présent :

Le Coca-Cola light contient aussi une source de phénylalanine.

NutritionModifier

Quantité moyenne Pour 100 mL (10 cL) Pour 330 mL (33 cL)
Énergie 0,2 kcal 1 kcal
Protéines g g
Matières grasses g g
Glucides g g
Sodium g g

Coca-Cola zero sucresModifier

 
Logo Coca-Cola zero.

Le Coca-Cola zero sucres (ou « Coca-Cola zero sugar » en Belgique) anciennement « Coca-Cola zero » est un dérivé de la boisson Coca-Cola. À l'instar du Coca-Cola light, la boisson ne contient pas de sucre et très peu de calorie (1 kilocalorie par canette de 330 ml[6]).

Le Coca-Cola zero sucres vise à toucher une cible différente du Coca-Cola light, notamment un public plus masculin et dans la tranche d'âge 18-25 ans. L'étiquette avec écritures rouges et blanches sur fond noir apporte une dynamique plus forte. La typographie du mot « zero » est également plus abrupte que le mot « Coca-Cola ».

Le goût diffère en essayant de se rapprocher du Coca-Cola classique. Le produit est sorti aux États-Unis en et le en France. Tout comme le Coca-Cola light, sa recette utilise de l'aspartame et de l'acésulfame K à la place du sucre.

En octobre 2008, une campagne publicitaire a été lancée pour la sortie du film de James Bond Quantum of Solace avec un Coca-Cola « Zero Zero Sept ». En 2012, une autre campagne publicitaire a été lancée pour la sortie d'un autre film de James Bond, Skyfall, avec notamment un clip mettant en scène des consommateurs dans une gare se présentant à un distributeur de Coca-Cola zero et ayant pour mission d'atteindre le quai supérieur en moins de 70 secondes. À l'arrivée, le consommateur étant parvenu dans les temps à atteindre son objectif se voit offrir deux places de cinéma pour le film Skyfall en guise de récompense.

Des boissons en ont dérivé :

  • Coca-Cola zero sucres cherry (2007 aux États-Unis et dans d'autres pays)
  • Coca-Cola zero sucres Lèmon (2017 France)
  • Coca-Cola Zero sucres Framboise (2017 France)
  • Coca-Cola zero sucres vanilla (2007 aux États-Unis, Canada, Suède et dans d'autres pays)
  • Coca-Cola zero sucres sans caféine (2010)
  • Coca-Cola zero sucres Pêche (2019 France)

CompositionModifier

Les ingrédients tels qu'indiqués sur le Coca-Cola zero sucres vendu en France en 2018, du plus présent au moins présent :

Le Coca-Cola zero sucres contient aussi une source de phénylalanine.

NutritionModifier

Quantité moyenne Pour 100 mL (10 cL) Pour 330 mL (33 cL)
Énergie 0,3 kcal 1 kcal
Protéines g g
Matières grasses g g
Glucides g g
Sodium 0,02 g 0,07 g

ToxicitéModifier

Le Coca-Cola zero sucres contient de l'aspartame, et, dans un contexte de tension avec les États-Unis, la vente de la boisson a été interdite au Venezuela en 2009[7]. La toxicité de l'aspartame reste sujette à controverse, il est considéré comme sûr pour la consommation humaine dans plus de 90 pays (sauf dans le cas de phénylcétonurie). L'Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA) a réaffirmé en décembre 2013 la sécurité de l'aspartame[8].

Coca-Cola lifeModifier

 
Coca-Cola life.
 
Logo Coca-Cola life.

Le Coca-Cola life est une version du Coca-Cola basée sur l'utilisation de la stevia, un édulcorant d'origine naturelle. Après des recherches sur cette plante en Amérique du Sud, cette version de Coca-Cola est lancée en Argentine et au Chili avant de progressivement être diffusée dans le monde.

La stevia ayant une saveur proche de la réglisse et influant sur le goût de la boisson, la composition du produit est modifiée et le sucre est toujours présent dans la recette, au contraire du Coca-Cola Light ou du Coca-Cola Zero. D'après la marque, une canette de Coca-Cola Life de 33 cl contient 89 calories contre 139 pour la version classique. Cela représente quatre morceaux de sucre par bouteille. Le lancement de cette déclinaison de la marque intervient dans un contexte de stagnation des ventes de Coca-Cola et une volonté de trouver un nouveau relais de croissance pour le groupe américain[9],[10],[11].

Le Coca-Cola life se distingue des autres variétés de la marque par l'usage de la couleur verte pour le conditionnement des bouteilles et canettes.

Coca-Cola VanilleModifier

 
Logo Coca-Cola Vanille.

Le Coca-Cola Vanille est une version de la boisson Coca-Cola à l'arôme vanille. La boisson est également une marque déposée de The Coca-Cola Company. Pour sa première année de commercialisation en 2002, le Coca-Cola Vanille a eu de très bons résultats. Il est estimé que le produit a été acheté par environ 29 % de tous les ménages des États-Unis cette année-là[12].

Quatre ans après son lancement, la boisson subit un échec commercial et est finalement retiré des ventes aux États-Unis et en Grande-Bretagne[13]. Lancé en France en 2003, il y est toujours distribué[14].

NutritionModifier

Quantité moyenne Pour 12 onces
(~ 355 mL)
Pour 100 mL
(~ 3,4 onces)
Énergie 150 calories 44 calories
Protéines g g
Matières grasses g g
Glucides
- dont sucres
41,3 g
40,9 g
11,0 g
10,9 g
Sodium 35 mg 10 mg

Coca-Cola CherryModifier

 
Logo Coca-Cola Cherry.

Le Coca-Cola Cherry est une variété de Coca-Cola à l'arôme de cerise. Il a été introduit par la compagnie Coca-Cola en 1985 sous le nom de Cherry Coke. Il est la troisième variation du Coca-Cola à sa création après le classique et le Coca-Cola Light (« Coke Diète » au Québec), et aussi le premier Coca-Cola aromatisé. Diet Cherry Coke est lancé en 1986 et renommé « Coca-Cola Light Cherry » en 2005.

Coca-Cola LemonModifier

Le Coca-Cola Lemon est une version de la boisson Coca-Cola au goût de citron[1]. Comme les autres, c'est une marque déposée par The Coca-Cola Company.

Le Coca-Cola Light Lemon (Diet Coke with Lemon) fut introduit aux États-Unis en 2001, puis en France au cours de l'année 2002. Ce n'est qu'après que le Coca-Cola Lemon « classique » est apparu, en 2005 sur le plan international, et en France en 2006. La version Light Lemon fut abandonnée dans certains pays, comme en Norvège, en Australie, au Mexique, en Nouvelle-Zélande et au Royaume-Uni. C'est aussi dans ce dernier pays que fut également arrêtée la commercialisation de Coca-Cola Lemon classique, au début de l'année 2006.

Coca-Cola PlusModifier

Le Coca-Cola Plus est un dérivé de la boisson Coca-Cola, enrichie en Vitamine C. À l'instar du Coca-Cola Light, la boisson ne contient pas de sucre et est sans calorie. C'est la première boisson de la série Coca-Cola Plus (elle sera suivie par le Coca-Cola Plus GreenTea). La présence de vitamine C et son faible taux de sodium lui donnent un léger goût citronné.

Le produit est sorti au Japon le [15].

Coca-Cola Plus GreenTeaModifier

Le Coca-Cola Plus GreenTea est un dérivé de la boisson Coca-Cola au thé vert. La présence de ce dernier ingrédient induit celle de catéchine, censée fournir à la boisson un intérêt sur le point de vue de la santé, et constituant un argument de vente clé (comme le traduit sa mise en évidence sur la bouteille « カテキン入り » : « contient de la catéchine »).

À l'instar du Coca-Cola Light, la boisson ne contient pas de sucre et est sans calorie ; aussi cible-t-elle les « femmes entre 20 et 30 ans soucieuses de leur beauté et santé »[16].

Seconde boisson de la série Coca-Cola Plus, le produit est sorti au Japon le .

Variétés disparuesModifier

New CokeModifier

Le New Coke est une nouvelle formule de Coca-Cola lancée le par The Coca-Cola Company dans le but de remplacer la formule originale de son soda vedette Coca-Cola, et de concurrencer Pepsi. À cette époque Roberto Goizueta était alors le PDG de The Coca-Cola Company.

La réception au changement de formule par le public a été mauvaise et New Coke est considéré comme un échec de marketing majeur. Cet échec commercial a eu pour conséquence le retour à la formule originale du Coca-Cola[17].

Coca-Cola BlāKModifier

 
Logo Coca-Cola BlāK.

Le Coca-Cola BlāK est une boisson gazeuse sucrée, variante du Coca-Cola au goût de café. Lancée afin de concurrencer le Pepsi Max cappuccino mis sur le marché par PepsiCo seulement quelques semaines auparavant, il s'agit d'une boisson énergisante à base de caféine.

La boisson sort en France en janvier 2006, en avant-première mondiale, d'abord dans les bars et les cafés, et un mois plus tard (mi-février) en grande distribution.

Trois ans plus tard, en mars 2009, la marque annonce qu'elle cesse la production et la commercialisation de la boisson[1]. Les ventes n'auraient jamais été au rendez-vous[18] avec moins de 1 % du marché français des boissons pétillantes[19].

Trois marques furent d'abord envisagées pour cette boisson : « Coca-Cola BlāK », « Makkio » et « Maquio ». Pour des raisons de marketing, la première sera retenue afin d'éviter d'avoir un nom totalement nouveau à faire connaitre.

Le mot « BlāK », est composé d'un « a » surmonté d'un macron. Le « K » majuscule est simplement destiné à ajouter une part de mystère et un style graphique à la marque[réf. nécessaire].

  • Coca-Cola BlāK
  • Coca-Cola BlāK corsé intense

CompositionModifier

Eau gazéifiée, sucre, arômes, caféine, colorants, extraits de café, acide phosphorique, conservateurs, antimoussant.

NutritionModifier

  • 100 ml : 20 kcal / 84 kJ
  • Bouteille de 25 cl : 50 kcal

Autres colasModifier

Mezzo MixModifier

 
Mezzo Mix et Mezzo Mix Zero.

Mezzo Mix est un produit de la compagnie Coca-Cola vendu seulement en Allemagne, Autriche, Finlande et en Suisse. Son slogan, traduit en français, est « Le Cola embrasse l'orange » (« Cola küsst Orange »). C'est le Coca-Cola standard avec une saveur orange light, à la différence du Spezi, qui est habituellement un cola mélangé avec du Fanta gout orange. Il existait deux genres de mélange Mezzo dans les années 1990 - orange et citron. Ce dernier était peu populaire et disparut avant son retour sur le marché en 2003. Mais est apparue sous le nom de « Schwip Schwap », une autre marque qui fait la même boisson que le Mezzo Mix mais il y a le goût citron. Il existe aussi une version sans sucre, le Mezzo Mix Zero.

Autres boissonsModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • AdeZ : boisson d'origine végétale
  • Alhambra : eau de table
  • Aquarius : boisson énergétique
  • Bacardi Mixers : un produit en association avec le producteur de rhum Bacardi
  • Barq's : de la Root beer
  • Bonbon Anglais : limonade
  • Burn : boisson énergisante à haute teneur en caféine (32 mg pour 100 ml)
  • Carvers
  • Chaudfontaine : eau minérale des sources de Chaudfontaine (Belgique)
  • Ciel : eau de table (Maroc)
  • Crush : boisson disponible à l'orange, à la fraise, au raisin, à l'ananas et au soda mousse (sauf Mexique, Australie et Europe)
  • Crystal : eau minérale brésilienne[20]
  • Dasani : eau en bouteille
  • Fanta : sous:marque de la société pour les boissons pétillantes aux goûts de fruits
    • Fanta Orange
    • Fanta Fresh mix
    • Fanta Free, Greenz, Fanta Madness
    • Fanta World
    • Fanta Mandarine
    • Fanta Lemon
    • Fanta Shokata
    • Fanta Manguo
    • Fanta Manguo & Passion Fruit
    • Fanta Still
  • Formula 50 : boisson du rappeur américain 50 Cent[21]
  • Finley : limonade
  • Fresca : boisson à base de raisins ou d'agrumes
  • Fuze Tea : thé glacé (Fuse Tea en Suisse)
  • Fruitopia : boissons non pétillantes
  • Hawaï : boisson tropicale pétillante
  • Hi-C : sous:marque de jus de fruit
  • Honest : thé glacé
  • Innocent : Smothies[22],[23]
  • Kinley : boisson tonique et eau en bouteille en Inde
  • Kuat : boisson à base de guarana au Brésil
  • Lift : boisson à base de jus de fruit
  • Mello Yello
  • Nalu : boisson énergisante
  • NALU Energizer : boisson énergisante
  • Neptunas : eau de table
  • Minute Maid : sous:marque de la société pour les jus de fruit non pétillants
    • Orange, pomme, nectar tropical, tomate (rare)
  • Odwalla
  • Pibb Xtra : anciennement « Mr. Pibb »
  • Poms : boisson gazeuse saveur pomme
  • Powerade : boisson pour le sport
  • Qoo : boisson non pétillante (marché asiatique)
  • Relentless : boisson énergisante
  • SmartWater : eau en bouteille
  • Sparletta (en)
  • Sprite : boisson à base de zeste de citron
    • Sprite Light, Sprite Iced
  • Surge : soda au citron
  • Tropico : boisson fruitée non pétillante
  • TaB : soda light comparable au Coca-Cola sans caféine
  • Tumult : limonade finement pétillante
  • Valser : eau en bouteille et eau aromatisées en Suisse
  • Vilas del Turbón : eau en bouteille en Espagne
  • Vitaminwater : boisson à l'eau de source

Notes et référencesModifier

  1. a b et c La gamme - Site officiel
  2. (en) « Diet Coke introduced », Wilmington Morning Star/AP, , p. 6B
  3. (en) Thomas Oliver, « Taste is the difference in diet drinks », The Dispatch, .
  4. « Coca-Cola light », Coca-Cola France (consulté le 24 mai 2018)
  5. (en) Stuart Elliott, « Mocked on Internet, Diet Coke Alters Ads », The New York Times, .
  6. « Coca-Cola zero sucres », Coca-Cola France (consulté le 24 mai 2018)
  7. « Le Venezuela interdit le Coca-Cola « Zero » », Libération/AFP, (consulté le 24 mai 2018)
  8. « L'EFSA finalise l'évaluation complète des risques associés à l'aspartame et conclut à sa sécurité aux niveaux actuels d'exposition », Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA), (consulté le 24 mai 2018)
  9. Fabienne Maleysson, « Nouveau Coca Life - Plutôt plaisant, mais toujours sucré », sur Que choisir,
  10. Flora Genoux, « Coca-Cola « life » débarque en France », Le Parisien,
  11. Keren Lentschner, « Coca-Cola Life, l'atout nature du roi du soda », Le Figaro,
  12. (en) Joy of (Vanilla) Pepsi? - P. Bhatnagar, CNNMoney, 4 novembre 2005.
  13. « Coca-Cola tire un trait sur le Coca Vanille », Les Échos, (consulté le 17 janvier 2018)
  14. Coca-Cola vanille - Coca-Cola France.
  15. (ja) Communiqué de presse - Coca-Cola Japon (voir archive)
  16. (ja) Communiqué de presse - Coca-Cola Japon (voir archive)
  17. (en) Ten Years Later, Coca-Cola Laughs at 'New Coke' - Glenn Collins, The New York Times, 11 avril 1995.
  18. Un musée expose les plus beaux échecs économiques - Le Figaro, 16 décembre 2017.
  19. Coca-Cola arrête Coca-Cola Blak - Yves Puget, LSA, 13 mars 2009.
  20. (pt) Crystal - Coca-Cola Brésil (voir archive)
  21. (en) Coca Cola Buys 50 Cent's Glaceau for $4.1 Billion - Peter Rooley, ONTD, 26 mai 2007.
  22. « Coca-Cola avale une bonne gorgée des «smoothies» Innocent », sur FIGARO, (consulté le 26 janvier 2019)
  23. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. https://www.innocent.fr/nous/notre-histoire