Ouvrir le menu principal

Liste des prisons de Paris sous la Révolution

page de liste de Wikipédia

Sommaire

Rôle des prisonsModifier

Il y a une différence profonde entre les conceptions de l'Ancien Régime et celle de la Révolution quant au rôle des prisons.

L'emprisonnement est considéré avant 1789 comme une mesure de sûreté publique, pour mettre hors de nuire un individu. C'est un acte plutôt rare, les punitions se pratiquant sous forme d'amendes, de châtiments corporels ou de travaux forcés. Les constituants considèrent, au contraire, la prison comme une forme de punition.

En 1791, on distingue :

  • des prisons pour prévenus non encore jugés (maisons d'arrêt) ;
  • des prisons pour condamnés (maisons de force, de correction, bagne).

En pratique la multiplication des arrestations ne permet pas cette distinction. La dizaine de prisons parisiennes de 1789 se trouve portée à une cinquantaine en 1793.

Conditions de vieModifier

Les conditions de vie des prisonniers variaient énormément d'un lieu de détention à l'autre. Il y eut des épidémies dans les prisons les plus mal tenues. On estime à 500 000 le nombre des personnes incarcérées durant la Terreur, c'est-à-dire en 1 an.[réf. nécessaire]

ArrestationsModifier

Les arrestations, souvent décrétées par le Comité de Sûreté Générale, étaient relayées par les douze policiers chargés de Paris. Le Comité avait aussi ses propres agents, dont le plus célèbre fut Dossonville.

InsoliteModifier

Quelque 1153 prisonniers durent leur salut à Charles de La Bussière, employé du bureau de police du Comité de salut public, qui passait ses nuits à détruire les dossiers d'accusation des suspects incarcérés.

Liste des établissementsModifier

Prisons de l'ancien régimeModifier

Il y avait seize prisons à Paris à cette époque :

Hôtels particuliers et maisons de santé transformés en prisonsModifier

RecensementsModifier

Plusieurs recensements des prisonniers des prisons de Paris eurent lieu à la demande de la Convention nationale, notamment :

Soit au total 1310 prisonniers.

Soit au total 1303 prisonniers.

Soit au total 1555 prisonniers.

Articles connexesModifier

SourcesModifier