Ouvrir le menu principal

Liste des grades des sapeurs-pompiers belges

page de liste de Wikipédia
Un képi de sous-officier (bande mi dorée mi noire en dessous de l'insigne) et des insignes d'officier (Sous-Lieutenant) des sapeurs-pompiers belges, faisant partie de la tenue de sortie.

Cet article donne la liste des grades des sapeurs-pompiers belges.

Sommaire

PrésentationModifier

Les pompiers belges sont organisés via une hiérarchie de grades basés sur ceux de l'armée. En effet, les premiers pompiers à proprement parler de l'histoire (en Belgique) étaient, hormis les moines, des militaires et des gardiens de l'ordre[1]. Le terme sapeur étant d'ailleurs un grade et une fonction toujours existante dans les armées et étant une unité du génie civil.

Les pompiers belges appliquent leurs grades sous forme d'épaulettes sur les pulls et les chemises ainsi que sur leurs casques. Les grades ne sont pas affichés sur les vestes de feu, cependant il existe des différences entre Officiers, Sous-officiers et Hommes du rang en ce sens que les Officiers portent une veste généralement entièrement orange, les Sous-officiers ont une veste noire avec uniquement les épaules de couleur orange ou jaune et les Hommes du rang disposent d'une veste noire uniquement. Seul les pompiers de Bruxelles utilisent les couleurs inverses pour les Officiers et les Hommes du rang (veste noire pour les premiers et orange pour les seconds). Les bandes réfléchissantes blanches ou jaunes sur les vestes sont des bandes de sécurité mais ne représentent pas les grades.

Réforme et avenirModifier

Avec la Réforme de la sécurité civile belge, le nombre de grades des pompiers belges passera, lors de sa mise en place (supposée être en 2013, puis en 2014, puis en 2015), à 8 et sera subdivisé en trois « cadres ». Le but de cette réforme au sein des grades est d'attribuer une fonction précise à un grade[2].

  • Le cadre de base comprendra le grade de Sapeur et de Caporal (tous deux rôles opérationnels).
  • Le cadre moyen comprendra le grade de Sergent (rôle opérationnel) et d'Adjudant (rôle de management).
  • Le cadre supérieur comprendra ceux de Lieutenant (rôle opérationnel), Capitaine (rôle de management), Major (rôle de management) et Colonel (rôle de management).

Tous les autres grades seront supprimés (Sergent-Major, Adjudant-chef, Sous-lieutenant etc.). La rémunération se fera toujours par grade, mais a été revue.

Les gradesModifier

Grade sur le casque Grade sur les épaulettes Nom
Officiers supérieurs
    Colonel (grade créé lors de la réforme de la sécurité civile en 2015)
    Lieutenant-colonel (uniquement dans les corps X)(Supprimé avec la réforme de la sécurité civile en 2015, remplacé par le grade de colonel[3])
    Major (uniquement dans les corps X)
Officiers
    Capitaine
    Lieutenant
    Sous-lieutenant (Supprimé avec la réforme de la sécurité civile en 2015)
Sous-officiers
    Adjudant-chef (en voie de disparition, et uniquement dans les corps X) (Supprimé avec la réforme de la sécurité civile en 2015)
    Adjudant
    Sergent-major (Supprimé avec la réforme de la sécurité civile en 2015)
    1er Sergent (Supprimé avec la réforme de la sécurité civile en 2015)
    Sergent
Hommes du rang
    Caporal
    Sapeur

AmbulanciersModifier

 
Caducée des ambulanciers.
Article détaillé : Aide médicale urgente en Belgique.

Il n'existe pas de grades dans la fonction d'ambulancier. Seuls les infirmiers et les médecins se distinguent par le caducée médical vert ou rouge au lieu du bleu de l'ambulancier, mais ce n'est pas un grade à proprement parler. Cependant la hiérarchie « ambulance » veut naturellement l'ordre: Médecin - Infirmier - Aide-soignant - Ambulancier.

Les brevetsModifier

Il existe plusieurs brevets menant aux grades précités, qui peuvent être obtenus après réussite des examens dans les centres de formations provinciaux (aussi appelés Écoles du feu)[4]. Voici ces brevets:

  • Sapeur-pompier
  • Ambulancier
  • Caporal
  • Sergent (1er Sergent et Sergent-Major par promotion, non par diplôme)
  • Adjudant (Adjudant-chef par promotion, non par diplôme)
  • Officier (sous-Lieutenant)
  • Technicien en prévention incendie (menant aux grades de Lieutenant et supérieurs)
  • Gestion de situation de crise (nécessaire pour l'accès au brevet de chef de service)
  • Chef de service (accès au grade le plus élevé du service)

Pour être Officier professionnel par recrutement dans un corps X ou Y, il faut un diplôme universitaire menant à un emploi de niveau 1 selon la classification des agents de l'État belge[5] ou un diplôme d'ingénieur technicien. Dans les autres corps, il faut une diplôme donnant accès à un emploi de niveau 2.

Divers autres certificats sont proposés comme des spécifications en certaines techniques (porteur de tenues chimiques, nouveaux animaux de compagnie (NAC), bûcheronnage etc.)

Notes et référencesModifier

  1. « Un peu d'histoire sur les pompiers belges », sur Site internet du service d'incendie de Beaumont
  2. « Manuel de la réforme à destination des pompiers. », sur Site internet officiel de la Fédération royale des corps de sapeurs-pompiers de Beglique.
  3. Arrêté royal du 19 avril 2014
  4. « Arrêté royal du 8 avril 2003 relatif à la formation des membres des services publics de secours - extraits », sur Site internet du Centre provincial luxembourgeois de formation des membres des services de secours.
  5. « Arrêté royal du 2 octobre 1937 portant le statut des agents de l'État », sur Site internet du personnel fédéral belge.

Voir aussiModifier