Liste des députés bruxellois (2014-2019)

Liste des 89 députés pour la législature 2014-2019 au parlement bruxellois, à la suite des élections du 25 mai 2014 et à l'installation du parlement le .

Parmi ceux-ci, 19 (député de la Communauté française) font aussi partie du parlement de la Communauté française de Belgique[1], proportionnellement :

partis
cdH PS MR DéFI ECOLO
3 6 5 3 2

Deux députés du groupe francophone sont délégués au sénat comme sénateur (sénateur délégué), comme suit:

législature partis
. cdH PS MR ECOLO
54e 0 1 1 0

Le parlement de la Communauté française de Belgique et le parlement flamand peuvent éventuellement aussi désigner un ou plusieurs députés du parlement bruxellois au Sénat.

Liste par groupe au parlementModifier

Groupe linguistique francophone (72)Modifier

Parti Socialiste PS (20)Modifier

  1. Michèle Carthé (échevine de Ganshoren) remplace Rudi Vervoort[2](bourgmestre d'Evere)
  2. Ridouane Chahid (échevin) remplace Rachid Madrane[2]
  3. Caroline Désir (échevine) Chef de groupe
  4.   Bea Diallo (échevin)
  5. Ahmed El Ktibi (échevin)
  6.     Nadia El Yousfi
  7.   Isabelle Emmery
  8. Marc-Jean Ghyssels (Ancien bourgmestre de Forest)
  9. Amet Gjanaj
  10.   Jamal Ikazban
  11.     Véronique Jamoulle
  12. Hasan Koyuncu
  13.   Catherine Moureaux
  14. Emin Özkara
  15. Mohamed Ouriaghli (échevin)
  16. Charles Picqué (bourgmestre de Saint-Gilles)
  17. Simone Susskind
  18. Sevket Temiz
  19. Julien Uyttendaele remplace Fadila Laanan[2]
  20. Kenza Yacoubi remplace (18.09.2017) Philippe Close (échevin, puis bourgmestre de Bruxelles-Ville),

Mouvement Réformateur MR (15)Modifier

  1.   Françoise Bertieaux (prés. CPAS)
  2.     Jacques Brotchi
  3. Alain Courtois (échevin)
  4. Olivier de Clippele
  5. Anne Charlotte d'Ursel
  6.   Corinne De Permentier
  7. Vincent De Wolf (bourgmestre d'Etterbeek), chef de groupe
  8. Willem Draps
  9. Dominique Dufourny (bourgmestre d'Ixelles)
  10. Abdallah Kanfaoui
  11. Marion Lemesre (échevine)
  12. Jacqueline Rousseaux
  13. Viviane Teitelbaum (échevine)
  14.   Gaëtan Van Goidsenhoven (échevin d'Anderlecht)
  15. David Weytsman (depuis le ) remplace Boris Dilliès[3]

DéFI (12)Modifier

  1. Éric Bott (échevin)
  2. Bernard Clerfayt (Bourgmestre de Schaerbeek)
  3. Michel Colson
  4.   Emmanuel De Bock, chef de groupe
  5. Serge de Patoul (échevin)
  6. Marc Loewenstein (22.7.14) (échevin) remplace Cécile Jodogne[2]
  7. Fabian Maingain
  8.   Joëlle Maison (échevine)
  9. Martine Payfa
  10.   Caroline Persoons (échevin)
  11. Fatoumata Sidibe (22.7.14) remplace Didier Gosuin[2] (Bourgmestre d'Auderghem)
  12. Michaël Vossaert (20.7.17) remplace Barbara d'Ursel de Lobkowicz (+ 13.7.17)

Centre démocrate humaniste Cdh (8)Modifier

  1. Benoît Cerexhe (Bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre), chef de groupe
  2. Julie De Groote
  3.   André du Bus de Warnaffe
  4. Ahmed El Khannouss (échevin)
  5.   Hamza Fassi-Fihri
  6. Pierre Kompany
  7.     Bertin Mampaka Mankamba
  8. Joëlle Milquet remplacée[4] par Hervé Doyen (Bourgmestre de Jette)(22.7.14-13.4.2016)

Ecolo (8)Modifier

  1. Céline Delforge
  2. Zoé Genot, chef de groupe
  3. Anne Herscovici remplace (18/01/2019) Arnaud Pinxteren
  4. Évelyne Huytebroeck (en affaires courantes, remplacée par Magali Plovie du 11-06-2014 au 20-07-2014)
  5. Alain Maron
  6. Magali Plovie remplace (30/06/2017) Isabelle Durant
  7.   Matteo Segers remplace (9/01/2019)   Christos Doulkeridis (remplacé par Jérémie Drouart (11-06-2014 - 20-07-2014)
  8.   Barbara Trachte

Parti du travail de Belgique PTB-Go! (4)Modifier

  1. Mathilde El Bakri
  2. Claire Geraets
  3. Youssef Handichi
  4. Françoise De Smedt remplace (20.12.2018) Michaël Verbauwhede

Indépendants (5)Modifier

  1. Mohamed Azzouzi (échevin) ex-PS
  2.    Alain Destexhe
  3. Zahoor Ellahi Manzoor[5]
  4. Mahinur Ozdemir[6]
  5. Armand De Decker[7]

Groupe linguistique néerlandophone (17)Modifier

Open Vlaamse Liberalen en Democraten (5)Modifier

  1. Els Ampe (échevine), chef de groupe
  2. René Coppens
  3. Stefan Cornelis
  4. Carla Dejonghe
  5. Khadija Zamouri remplace Guy Vanhengel[2]

sp.a (3)Modifier

  1. Fouad Ahidar
  2. Hannelore Goeman remplace (27.5.16) Elke Roex
  3. Jef Van Damme, chef de groupe (22.7.14) remplace Pascal Smet[2]

Vlaams Belang (1)Modifier

  1. Dominiek Lootens-Stael, chef de groupe

Christen-Democratisch en Vlaams (2)Modifier

  1. Paul Delva, chef de groupe
  2.  Brigitte Grouwels (ex-ministre, remplacée par Vincent Riga jusu'au 20.7.14)

Groen (3)Modifier

  1. Bruno De Lille, chef de groupe (ex-ministre, remplacé par Jos Raymenants jusqu'au 20-07-2014)
  2.   Annemie Maes
  3. Arnaud Verstraete

N-VA (3)Modifier

  1. Liesbet Dhaene
  2. Cieltje Van Achter
  3. Johan Van den Driessche, chef de groupe

Profil et diplôme[8]Modifier

Répartition par genreModifier

53 hommes (59,55 %) et 36 femmes (40,45 %), ce qui fait du Parlement bruxellois l'assemblée la plus paritaire du Royaume.

Répartition par classe d'âgeModifier

La moyenne d'âge (au ) au sein du Parlement bruxellois est de 50,5 ans[9].

DiplômeModifier

GradeModifier

  • Doctorat - 8,99 %
  • Master/Licence - 68,54 %
  • Bachelier / Graduat / Candidature - 13,48 %
  • Sans diplôme de l'enseignement supérieur - 8,99 %

Type de formationModifier

  • Droit - 30,86 %
  • Sciences économiques, commerciales, de gestion - 14,81 %
  • Philosophie et lettre - 11,11 %
  • Sciences sociales - 8,64 %
  • Sciences politiques et administration publique - 8,64 %
  • Enseignement - 7,41 %
  • Médecine - 7,41 %
  • Ingénierie - 6,17 %
  • Autres - 4,94 %

Mandats communauxModifier

Limitation des cumuls et incompatibilitésModifier

La loi prévoit une limitation des cumuls de mandats électif et certaines incompatibilités : un député bruxellois ne peut pas être également membre de la chambre des représentants, sénateur coopté, ministre ou secrétaire d’État, Gouverneur de province ou Vice-gouverneur. Enfin, le mandat de député régional ne peut pas être cumulé avec plus d'un mandat exécutif rémunéré.

Si un membre du Parlement devient ministre ou secrétaire d’État de la Région bruxelloise, un membre suppléant est automatiquement appelé à siéger tant que le membre qu’il supplée reste ministre ou secrétaire d’État. Depuis la dernière réforme de l’État (), les suppléants jouissent du statut de membre du Parlement et remplacent en tant que membre du Parlement un ministre ou un secrétaire d’État pendant la durée de son mandat exécutif.

BureauModifier

Le bureau du parlement fonctionne également comme bureau de la Commission communautaire commune (CoCom).

Bureau élargiModifier

Composé des chefs de groupe et de représentants de groupes ayant plus que 15 élus:

SecrétairesModifier

Commission communautaire française (CoCoF)Modifier

La CoCoF regroupe tous les parlementaires du groupe liguïstique francophone.

BureauModifier

Chefs de groupeModifier

Commission communautaire néerlandaise (CoCoN)Modifier

La CoCoN (en néerlandais Vlaamse Gemeenschapscommissie (VGC)) regroupe tous les parlementaires du groupe liguïstique néerlandophone.

BureauModifier

Membres:

NotesModifier

  1. Art.30, §1, de la loi spéciale du 8 août 1980 : les groupes politiques du groupe linguistique français désignent les membres qui font partie du Parlement de la Communauté française.
  2. a b c d e f et g ministre, empêchée et remplacé(e) conformément l'art. 10bis §1 de la loi du 12.01.1989, modifiée par loi spéciale le 13.07.2001
  3. « David Weytsman devient député bruxellois » (consulté le 20 avril 2018)
  4. Ministre de la Communauté française, empêché(e) de sièger
  5. transfuge MR vers PS en décembre 2014
  6. députée expulsée du cdH à la suite de sa non-reconnaissance du génocide arménien
  7. « Kazakhgate: Armand De Decker démissionne du MR, mais garde ses mandats politiques », RTBF Info,‎ (lire en ligne, consulté le 9 mai 2018)
  8. « Rapport annuel 2015-2016 », sur parlement.brussels, (consulté le 17 février 2017)
  9. « Rapport annuel 2015-2016, page 10 »

Liens externesModifier