Liste des armateurs du Boulonnais

page de liste de Wikimedia

Cette page énumère les armateurs et les sociétés d'armement maritimes du Boulonnais à différentes époques.

Armateurs corsairesModifier

Le port de Boulogne-sur-Mer est le plus ancien port corsaire après Dunkerque[1].

CorsairesModifier

ArmateursModifier

  • Foube. Armateur, fit construire quatre péniches dont le Jean Bart[1].
  • Charles Choisnard. Arme de nombreux navires corsaire[9].
  • Dallard[6].

Armateurs de pêcheModifier

À partir de 1850, l'industrie de la pêche se modernise grâce à quelques armateurs de la place de Boulogne-sur-Mer[10], pour faire du Port de Boulogne-sur-Mer le premier port de pêche de France[11]. La modernisation des navires de pêches en France s'effectua ainsi à partir de la fin du XIXe siècle grâce à l'impulsion des armateurs de Boulogne-sur-Mer.

Certains armateurs devinrent banquiers, négociants ou entrepreneurs et financèrent des innovations régionales majeures comme le chemin de fer[12] et encouragèrent le libre-échange[13].

La plupart des armateurs boulonnais furent ainsi décorés de la légion d'honneur ou de la médaille du Mérite agricole pour leur contribution à l'essor économique du pays au cours du XXe siècle.

De nombreux chalutiers des armateurs du Boulonnais furent réquisitionnés pour être armés pendant les deux guerres mondiales[14].

À l'origine exclusivement familiaux, les armements de pêche ont été absorbés ou rachetés durant la fin du XXe siècle pour former les entreprises de pêche actuelles.

Familles d'armateurs et associésModifier

Adam (1766-1839)Modifier

Armement Adam & Cie. Société transportant du vin[15].

  • Jacques Adam-Hocart (1729-1802)[16]. Banquier fondateur de la Banque Adam.
    • Alexandre Adam-Yvart[11].
      • Alexandre-François Adam (1790-1886).

En 1839, Alexandre-François Adam liquide la société d'armement Adam pour créer une banque avec son frère Hercule[17].

AltazinModifier

Armement Altazin E. et Fils, Altazin-Petyt[15], Darquer & Cie, Altazin-Fourny & Cie puis Grandes Pêcheries de Boulogne-sur-Mer (1914).

  • Victor Altazin (1822-1906)[15].
    • Emile Altazin (1858-1926)[15].
      • Jacques Altazin (1883-1956).
      • Georges Altazin(1887-)[15].
  • L. Darquer. Associé de Georges Altazin.

Des chalutiers de l'armement Altazin-Fourny furent réquisitionnés pendant la Première Guerre mondiale[18].

Ancel-JolyModifier

BoucletModifier

Société boulonnaise de pêche à vapeur - L. Bouclet & Cie[19] puis Bouclet-Zunequin & Cie[20],[21].

Des chalutiers de l'armement Bouclet & Cie furent réquisitionnés pendant la Première Guerre mondiale[23].

Bourgain-SeillierModifier

  • Emmanuel Bourgain-Seillier (1861-1918). Maire du Portel de 1898 à 1900

Delpierre (1875- )Modifier

Il y a eu plusieurs armements Delpierre à Boulogne-sur-Mer et alentour, tous avec un membre de la même famille Delpierre[24] : Delpierre & Fils, Delpierre-Duval, Gournay-Delpierre, Tetard-Delpierre, Pêche et Froid (1961)[25] et enfin Delpierre Mer et Tradition (1999)[26].

  • Pierre Delpierre (1873-1929)[27],[24],[28].
    • Eugène Delpierre.
    • Jean-Pierre Delpierre[29]. Créateur de la marque de thon Pompon Rouge[30]. Rachète Vidor-Sarraz et Cie en 1960 puis Fourmentin-Ramet en 1993.
      • Jean-Paul Delpierre (1933 - 2014)[31].

En 1916, c'est un chalutier de l'armement Gournay-Delpierre qui remorqua le Sussex jusqu'à Boulogne-sur-Mer, torpillé par un sous-marin allemand, et sauva 192 personnes[32].

Dans les années 1960, l'armement Delpierre racheta l'armement Vidor.

DuhamelModifier

Armement Duhamel & Monnier puis Acher, Duhamel & Gournay à Fécamp[27].

Fourmentin (1880-1993)Modifier

Armement Fourmentin-Avisse & Cie[33] puis Fourmentin-Ramet (1933).

  • Antoine Fourmentin
    • André Fourmention

Jean-Pierre Delpierre rachète Fourmentin-Ramet en 1993[26].

Fourny (1854-1952)Modifier

Armement Fourny & Fils, Fourny-Micke puis Fourny-Truquet[33].

  • François Fourny (-1889)
  • Matthieu Fourny
    • Victor Fourny
    • Jean-Baptiste Fourny

Des chalutiers de l'armement Fourny & Fils furent réquisitionnés pendant la Première Guerre mondiale[34].

GournayModifier

Armement Acher, Duhamel & Gournay, Gournay-Boulanger, Gournay-Delpierre et Gournay Fils.

  • Victor Gournay
  • Césaire Gournay

Des chalutiers de l'armement Gournay furent réquisitionnés pendant la Première Guerre mondiale[35]. En 1916, c'est un Chalutier de l'armement Gournay-Delpierre qui remorqua le Sussex, torpillé par un sous-marin allemand, et sauva 192 personnes[32].

Huret-DupuisModifier

  • Joseph Huret. Fait le premier essai en 1872 d'un bateau à voiles muni d'un moteur auxiliaire (Le Stuart)[36].
    • Jean Huret
    • Gabriel Huret
    • Théodore Huret

Des chalutiers de l'armement Huret furent réquisitionnés pendant la Première Guerre mondiale[37].

Lebeau (1821-1840)Modifier

Armement Lebeau & Cie.

  • Jean François Lebeau (1783 - 1836), négociant
    • Pierre François Lebeau (1805-)[38],[39].
    • Jules Alexandre Lebeau (1819-1879)[40].

L'armement Lebeau, crée avec Vidor, sera repris par l'armement Vidor en 1840.

Le ClaireModifier

Armement Le Claire Frères puis Le Claire-Huret[41].

  • Victor Le Claire[42]

Le Garrec (1920-2005)Modifier

Armement Le Garrec Frères (1920), Société Boulonnaise d’Armement Le Garrec (1929) puis Euronor (2005)[41].

  • Paul Le Garrec, officier du Nord[42]
    • Jean-Marc Le Garrec. Directeur actuel du Groupe Le Garrec[43].

Mory (1870-2011)Modifier

Armement Mory & Cie depuis 1870[44],[45]. Armateur et écoreur devient 1923[42].

  • Nicolas Mory[46].
    • Henry Mory.
    • Ernest Mory.
  • Eugène Masset. Associé de Henry et Ernet Mory en 1924.

L'armement Mory & Cie exploita un cargo charbonnier de type H de 1928 à 1931[47].

Aujourd'hui, l'entreprise héritière des armements Mory est Mory Group.

Vidor (1821-1961)Modifier

Armement Vidor Fils puis Vidor Frères puis Vidor, Sarraz & Cie.

  • Jean Louis Philippe Vidor (1785-1873). Fonde la première maison de pêche française en 1821[48],[49] avec Lebeau. En 1840, Vidor & Fils.
  • Ferdinand Sarraz-Bournet (1887-1961)[52]. Devient associé de l'armement Vidor à partir de 1922.

Des chalutiers de l'armement Vidor furent armés pour servir de patrouilleurs pendant la Première Guerre mondiale[53],[54] dont plusieurs furent torpillés par des U-Boat allemands.

Dans les années 1960, l'armement Vidor fut racheté par l'armement Delpierre[48].

ZunequinModifier

Armement Zunequin et Cie puis Bouclet-Zunequin & Cie[55].

Armateurs individuelsModifier

  • Eugène Canu (1864-1952). Remporta en 1900, le grand prix de pêche et pisciculture[56]. S'associa après la guerre à l'armement Bouclet-Zunequin & Cie.
  • Charles Gueulle. Armateur de pêche en 1923[57].
  • Jean-Baptiste Wattez. Armateur en 1932[58].
  • Louis Duchochois. Crée une société en nom collectif vers 1902 avec Eugène Canu[42].
  • Louis Étienne.

Armements modernesModifier

  • Nord-Pecheries (1945). Dissolution dans Euronor en 2005[59].
  • Delpierre Mer et Tradition (1999).
  • Euronor (2005). Né de la fusion de la société Nord-Pêcherie et de la Société Boulonnaise d’Armement Le Garrec. Racheté en 2011 par UK Fisheries.

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Patrick Villiers, Les corsaires : des origines au traité de Paris du 16 avril 1856, Editions Jean-paul Gisserot, , 127 p. (ISBN 978-2-87747-957-8, lire en ligne)
  2. Roger Vercel, Visages de corsaires : René Duguay-Trouin, Robert Surcouf, Claude Forbin, Jean Bart. Moyen Âge et XVIe siècle : Eustache le moine et Jean Ango. etc., Paris, Albin Michel, 1948, 351 pages
  3. Edmond Magnier, Histoire d'une commune de France (Boulogne-sur-Mer) au XVIIIe siècle, (lire en ligne), p. 38
  4. Anatole de Granges de Surgères, Repertoire historique et biographique de la Gazette de France : depuis l'origine jusqu'à la Révolution, 1613-1790, H. Leclerc, (lire en ligne), p. 35
  5. Société académique de l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer Auteur du texte, « Bulletin de la Société académique de l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer », sur Gallica, (consulté le )
  6. a b c d et e lesyeuxdanslahune, « A TRAVERS LE TEMPS… LES CORSAIRES DE BOULOGNE-Suite XVII. », sur Les Yeux Dans La Hune, (consulté le )
  7. Yves Boyer-Vidal, Le retour des Acadiens : errances terrestres et maritimes, 1750-1850, Le gerfaut, , 212 p. (ISBN 978-2-914622-59-2, lire en ligne), p. 131
  8. lesyeuxdanslahune, « Le corsaire Louis DELPIERRE, dit « CATOR ». », sur Les Yeux Dans La Hune, (consulté le )
  9. « L’Ecole Centrale de Boulogne-sur-mer (1798-1803) : », sur fournetmarcel.free.fr (consulté le )
  10. « L'expansion de la pêche harenguière à Boulogne », sur sites.google.com (consulté le )
  11. a et b Alain Lottin, Histoire de Boulogne-sur-Mer (ville d'art et d'histoire), , p. 231-270
  12. « LA LIGNE BOULOGNE CALAIS », HISTOPALE,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. a et b Alain Lottin, Histoire de Boulogne-sur-Mer : ville d’art et d’histoire, Presses Universitaires du Septentrion, (ISBN 978-2-7574-1435-4), p. 278
  14. Alain Lottin, Histoire de Boulogne-sur-Mer : ville d'art et d'histoire. Chapitre XV. Ruine et renaissance de la cité (1939-1980), p. 413-448
  15. a b c d et e « Armateurs A », sur pavillon.houseflag.free.fr (consulté le )
  16. « Banque Adam », sur www.archivesnationales.culture.gouv.fr (consulté le )
  17. Frédéric Barbier et Jean-Pierre Daviet, Le patronat du Nord sous le Second Empire : une approche prosopographique, Librairie Droz, , 409 p. (ISBN 978-2-600-03408-1, lire en ligne), p. 71
  18. « Altazin-Fourny », sur www.navires-14-18.com (consulté le )
  19. a et b Alain Lottin, Histoire de Boulogne-sur-Mer : ville d’art et d’histoire, Presses Universitaires du Septentrion, (ISBN 978-2-7574-1435-4, lire en ligne), p. 254
  20. a et b « NOTRE-DAME-DES-VICTOIRES — Voilier — Soc. L. Bouclet & Cie, Boulogne. - marine - Forum Pages d’Histoire: marine - FORUM pages 14-18 », sur pages14-18.mesdiscussions.net (consulté le )
  21. a et b « Bouclet Fils, Zunequin, Canu & Cie (Fishing company, France) », sur www.crwflags.com (consulté le )
  22. a et b Jean-Louis Lenhof, Les hommes en mer : De Trafalgar au Vendée Globe, Armand Colin, , 816 p. (ISBN 978-2-200-25698-2, lire en ligne)
  23. « Bouclet », sur www.navires-14-18.com (consulté le )
  24. a et b « Delpierre (Fishing company, France) », sur www.crwflags.com (consulté le )
  25. Guy DUBOIS, Le Nord Pas-de-Calais Pour les Nuls, EDI8, , 500 p. (ISBN 978-2-7540-4885-9, lire en ligne)
  26. a et b « La Maison Delpierre, 75 ans de passion. », sur www.delpierre-merettradition.fr (consulté le )
  27. a et b « Armateurs D », sur pavillon.houseflag.free.fr (consulté le )
  28. Roger Vercel, Boulogne grand port de pêche,
  29. « Jean Delpierre — Wikipasdecalais », sur www.wikipasdecalais.fr (consulté le )
  30. « Pompon Rouge », sur www.pompon-rouge.fr (consulté le )
  31. « Boulogne: Jean-Paul Delpierre, pionnier de la pêche, est décédé », sur La Voix du Nord (consulté le )
  32. a et b « Le torpillage du Sussex devant Boulogne en 1916 avait choqué l’Amérique », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le )
  33. a et b « Armateurs F », sur pavillon.houseflag.free.fr (consulté le )
  34. « Fourny », sur www.navires-14-18.com (consulté le )
  35. « Gournay », sur www.navires-14-18.com (consulté le )
  36. « Armateurs HI », sur pavillon.houseflag.free.fr (consulté le )
  37. « Huret », sur www.navires-14-18.com (consulté le )
  38. Frédéric Barbier et Jean-Pierre Daviet, Le patronat du Nord sous le Second Empire : une approche prosopographique, Librairie Droz, , 409 p. (ISBN 978-2-600-03408-1, lire en ligne)
  39. Annuaire du ministere de l'agriculture, du commerce et des travaux publics état général du personnel au.., Carilian-Goeury, (lire en ligne)
  40. Enquête sur la révision de la législation des céréales, Imprimerie impériale, (lire en ligne)
  41. a et b « Armateurs L », sur pavillon.houseflag.free.fr (consulté le )
  42. a b c et d François Guennoc, La pêche boulonnaise du temps des chalutiers à vapeur - tome 1, Wimille, Punch Editions, , p. 171
  43. (en) « Un armement boulonnais pêche au bout du monde un poisson «en or» », sur La Voix du Nord (consulté le )
  44. Alain Lottin, Histoire de Boulogne-sur-Mer : ville d’art et d’histoire, Presses Universitaires du Septentrion, (ISBN 978-2-7574-1435-4, lire en ligne), p. 390
  45. Jean-François Eck, Espaces portuaires : L'Europe du Nord à l'interface des économies et des cultures 19e-20e siècle, Presses Universitaires du Septentrion, (ISBN 978-2-7574-1438-5, lire en ligne), p. 104
  46. « MORY JADIS », sur monpere-routier.e-monsite.com (consulté le )
  47. « Armateurs M », sur pavillon.houseflag.free.fr (consulté le )
  48. a et b La pêche maritime, Éditions maritimes, (lire en ligne)
  49. Neptunia, Amis de musées de la marine, , 80 p. (lire en ligne)
  50. Alexandre Saint-Léger, Revue du Nord, Université de Lille, (lire en ligne)
  51. Louis Auguste Vidor, Rapport et délibération sur l'avant-projet d'un nouveau port à créer en eau profonde à Boulogne : Chambre de commerce de Boulogne-sur-Mer,
  52. « Ferdinand Sarraz-Bournet (1887-1961) - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le )
  53. « LA SLACK - Chalutier - marine - Forum Pages d’Histoire: marine - FORUM pages 14-18 », sur pages14-18.mesdiscussions.net (consulté le )
  54. « Vidor », sur www.navires-14-18.com (consulté le )
  55. ALAMER, « ALAMER - CONGRE », sur www.alamer.fr (consulté le )
  56. « Armateurs C », sur pavillon.houseflag.free.fr (consulté le )
  57. « Armateurs G », sur pavillon.houseflag.free.fr (consulté le )
  58. « Index: Les épaves au large de DUNKERQUE (FRANCE - Nord) », sur dkepaves.free.fr (consulté le )
  59. « Armateurs N », sur pavillon.houseflag.free.fr (consulté le )

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Lloyd’s Royal Exchange : Lloyd’s book of house flags and funnels of the principal steamship lines of the world and the house flags of various lines of sailing vessels, 1912
  • Annuaire du Comité Central des Armateurs de France - 1922
  • Guennoc, F. La pêche Boulonnaise du temps des chalutiers à vapeur - tome 1 (1894 -1920) et tome 2 (1920 - 1957)
  • Guennoc, F. La pêche Boulonnaise du temps des chalutiers classiques - tome 1 (1932 - 1957)

Articles connexesModifier