Liste des évêques de Gérone

liste d'un projet Wikimedia

Cet article contient une liste des évêques de Gérone, une ville située dans le nord-est de l'Espagne en Catalogne.

Liste des évêques de GéroneModifier

  • Saint Pons, jusqu'en 303[1]
  • Saint Narcisse (304-307)[2]

....

Occupation de Gérone par les Musulmans jusqu'à la prise de la ville par Chorson, premier comte de Toulouse,en 785.

  • Ataülf (778-788)[12]
  • Valaric (816-817)[13]
  • Nifridi (818)[14]
  • Guimer (834)[15]
  • Gotmar Ier (841-850)[16]
  • Sunifred (858)[17]
  • Elias (864)[18]
  • Teuter (870-888)[19]
  • Servus Dei (888-907)[20]
  • Guiu (907-936), ou d'après Jean-Pierre Poly, Guigue ; ex-clerc arlésien initialement au côté de l'archevêque d'Arles Rostang, Guigue est un légitimiste dans le conflit qui oppose la noblesse locale aux Bourguignons en Provence. Il est obligé de chercher hors de cette province la place à laquelle sa noblesse le destine et est consacré évêque de Gérone par Arnuste[21],[22].
  • Gotmar II (avant 943-951/952)[23]
  • Seniofrè (951-954)[24]
  • Arnulf (954-970)[25]
  • Miron (970-984)[26]
  • Gotmar III (985-993)[27]
  • Arnulf II (994), mais considéré comme douteux[28]
  • Odon (995-1010)[29]
  • Pierre Roger de Carcassonne (1010-1050)[30],[31]
  • Berenguer Guifred (1050-1093)[32]
  • Bernard Humbert (1094-1111)[33]
  • Ramon (1112-1114)[34]
  • Berenguer Dalmau (1114-1146)[35]
  • Berenguer de Llers (1147-1160)[36]
  • Guillem de Peratallada (1161-1168)[37]
  • Guillem de Monells (1168-1178)[38]
  • Ramon Guissall (1179-1195)[39]
  • Gaufred de Medinyà (1196-1198)[40]
  • Arnau de Creixell (1199-1214)[41]
  • Ramon de Palafolls (1214-1218)[42]
  • Alemany d’Aiguaviva (1219-1227)[43]
  • Guillem de Cabanelles (1227-1245)[44]
  • Berenguer de Castellbisbal (1245-1254)[45]
  • Père de Castellnou (1254-1279)[46]
  • Bernat de Vilert (1279-1291)[47]
  • Bernat de Vilamarí (1292-1311)[48]
  • Guillem de Vilamarí (1312-1318)[49]
  • Pere de Rocabertí (1318-1324)[50]
  • Pere d’Urrea (1325-1328)[51]
  • Gastó de Moncada (1328-1334)[52]
  • Gilabert de Cruïlles (1334-1335)[53]
  • Arnau de Mont-rodon (1336-1348)[54]
  • Berenguer de Cruïlles (1348-1362)[55]
  • Ennec de Vallterra (1362-1369)[56]
  • Jaume de Trilla (1369-1374)[57]
  • Bertran de Mont-rodon (1374-1384)[58]
  • Berenguer d'Anglesola (1384-1408) (cardinal)[59]
  • Francesc de Blanes (1408-1409)[60]
  • Ramon Descatllar (1409-1415)[61]
  • Dalmau de Mur (1415-1419)[62]
  • Gonzalvo de Santamaria (1419)
  • Andreu Bertran (1420-1431)[63]
  • Juan Casanova (1431-1436) (cardinal, administrateur)[64]
  • Bernat de Pau (1436-1457)[65]
  • Roderic de Borja (1457-1458) (administrateur)
  • Cosme de Montserrat (1458-1459)
  • Jaime Francisco de Cardona i de Aragón (1459-1462)[66]
  • Juan Margarit i Pau (1462-1484) cardinal[67]
  • Berenguer de Pau (1486-1506)[68]
  • Joan d’Espès (1507-1508)[69]
  • Guillem Ramon Boil, O.S.H. (1508-1532)[70]
  • Joan de Margarit i Pau (1534-1554)[71]
  • Arias Gallego (1554-1565)[72]
  • Père Carles, O.S. (1565-1572)[73]
  • Benet de Tocco, O.S.B. (1572-1583)[74]
  • Jaume Caçador (1584-1597)[75]
  • Francisco Arévalo de Zuazo (1598-1611)[76]
  • Onofre de Reart (1611-1621)[77]
  • Père de Montcada (1621-1621)[78]
  • Francesc de Senjust, O.S.B. (1622-1627)[79]
  • Garcia Gil Manrique (1627-1633)[80]
  • Gregorio Parcero, O.S.B. (1633-1654)[81]
  • Bernat de Cardona (1656-1658)[82]
  • Francesc Pijoan (1659), n'a pas pris possession[83]
  • Josep Fageda (1660-1664)[84]
  • Josep de Ninot (1664-1668)[85]
  • Francesc Dou (1668-1673)[86]
  • Alonso Balmaseda (1673-1679)[87]
  • Sever Tomàs Auter (1679-1686)[88]
  • Miquel Pontic (1686-1699)[89]
  • Miquel Joan de Taverner i Rubí (1700-1720)[90]
  • Josep de Taverner i d’Ardena (1720-1726)[91]
  • Père de Copons (1726-1728)[92]
  • Baltasar Bastero (1728-1745)[93]
  • Lorenzo Taranco (1745-1756)[94]
  • Manuel Antonio de Palmero (1756-1774)[95]
  • Tomàs de Lorenzana (1775-1796)[96]
  • Santiago Pérez (1796-1797)[97]
  • Juan Ramírez de Arellano (1798-1810)[98]
  • Pedro Valero (1815)[99]
  • Antonio de Allué (1817-1818)[100]
  • Juan Miquel Pérez González (1819-1824)[101]
  • Dionisio Castaño (1825-1834)[102]
  • Florencio Lorente (1847-1862)
  • Constantí Bonet (1862-1875)
  • Isidre Valls (1875-1877)
  • Tomàs Sivilla (1878-1906)
  • Francesc de Pol i Baralt (1906-1914)
  • Francesc Mas i Oliver (1915-1920)
  • Gabriel Llompart y Jaume Santandreu (1922-1925)
  • Josep Vila Martínez (1925-1932)
  • Josep Cartañà Inglés (1934-1963)
  • Narciso Jubany Arnau (1964-1972)
  • Jaume Camprodon Rovira (1973-2001)
  • Carles Soler Perdigó (2001-…)

Notes et référencesModifier

  1. (es) « S. Poncio », dans Antolin Merino, José de La Canal, España sagrada, 1819, tomo XLIII, De la santa iglesia de Gerona en su estado antiguo, p. 27-34 (lire en ligne)
  2. (es) « S. Narciso », dans España sagrada, p. 34-44
  3. (es) « Frontiniano, ó Fontiniano », dans España sagrada, p. 44-46
  4. (es) « Stafilio, ó Estefano », dans España sagrada, p. 47-48
  5. (es) « Alicio », dans España sagrada, p. 48-49
  6. (es) « Juan », dans España sagrada, p. 49-58
  7. (es) « Nonnito, ó Verito », dans España sagrada, p. 58-61
  8. (es) « Talo, ó Toyla », dans España sagrada, p. 61-63
  9. (es) « Amador », dans España sagrada, p. 63-65
  10. (es) « Jaime », dans España sagrada, p. 65-66
  11. (es) « Sabarico », dans España sagrada, p. 66-67
  12. (es) « Adulfo, ó Adaulfo », dans España sagrada, p. 90-93
  13. (es) « Walarico, ó Gualarico », dans España sagrada, p. 93
  14. (es) « Nifridio », dans España sagrada, p. 93-94
  15. (es) « Wimer, ó Guimer », dans España sagrada, p. 94-97
  16. (es) « Gondemaro », dans España sagrada, p. 97-99
  17. (es) « Soniofredo », dans España sagrada, p. 99-104
  18. (es) « Elias », dans España sagrada, p. 104
  19. (es) « Theotario, ó Leutario », dans España sagrada, p. 105-106
  20. (es) « Servus Dei », dans España sagrada, p. 107-119
  21. Jean-Pierre Poly – La Provence et la société féodale 879-1166p. 22
  22. (es) « Wigo, ó Guigo », dans España sagrada, p. 119-126
  23. (es) « Gotmaro », dans España sagrada, p. 126-129
  24. (es) « Seniofredo II », dans España sagrada, p. 129-130
  25. (es) « Arnulfo », dans España sagrada, p. 130-135
  26. (es) « Miron », dans España sagrada, p. 135-142
  27. (es) « Gotmaro, ó Gundemaro III », dans España sagrada, p. 142-143
  28. (es) « Arnulfo II », dans España sagrada, p. 143-144
  29. (es) « Odon, ó Othon », dans España sagrada, p. 144-169
  30. L'art de vérifier les dates des faits historiques, des chartes, des chroniques, et autres anciens monumens, depuis la naissance de Notre-Seigneur, Paris, G. Desprez, imprimeur ordinaire du roi & du clergé de France, , 935 p. (lire en ligne), p. 748
  31. (es) « Pedro Rodgario », dans España sagrada, p. 169-186
  32. (es) « Berenguer Guifredo », dans España sagrada, p. 186-192. Il est le fils du comte de Cerdagne Guifred II, frère de Raymond de Cerdagne, de Guifred, archevêque de Narbonne, de Berenguer III (mort en 1053), évêque d'Elne, de Guillem Guifred, évêque d'Urgell, de Bernard, comte de Berga
  33. (es) « Bernardo Umberto », dans España sagrada, p. 192-196
  34. (es) « Ramon I », dans España sagrada, p. 196-198
  35. (es) « Berenguer Dalmacio », dans España sagrada, p. 198-206
  36. (es) « Berenguer de Llers », dans España sagrada, p. 206-210
  37. (es) « Guillelmo de Peratallada », dans España sagrada, p. 210-213
  38. (es) « Guillermo de Monells », dans España sagrada, p. 213-216
  39. (es) « Ramon Orusalli », dans España sagrada, p. 216-218
  40. « Gaufredo de Mediniano », dans España sagrada, tomo XLIII, p. 218-226
  41. « Arnaldo de Crexell », dans España sagrada, tomo XLIV, p. 3-7 (lire en ligne)
  42. « Raimondo de Palafolls », dans España sagrada, tomo XLIV, p. 7-9
  43. « Alaman de Aguaviva », dans España sagrada, p. 9-12
  44. « Guillermo de Cabanellas », dans España sagrada, p. 13-16
  45. « Berenguer de Castell-Bisbal », dans España sagrada, p. 16-27
  46. « Pedro de Castronuevo », dans España sagrada, p. 27-36
  47. « Bernardo de Vilacert », dans España sagrada, p. 36-38
  48. « Bernardo de Villamarin », dans España sagrada, p. 38-44
  49. « Guillermo de Villamarin », dans España sagrada, p. 45-48
  50. « Pedro de Rocaberti », dans España sagrada, p. 49-51
  51. « Pedro de Urrea », dans España sagrada, p. 51-53
  52. « Gaston de Moncada », dans España sagrada, p. 53-55
  53. « Gilaberto de Cruilles », dans España sagrada, p. 55-58
  54. « Arnaldo de Monredondo », dans España sagrada, p. 58-64
  55. « Berenguer de Cruilles », dans España sagrada, p. 64-68
  56. « Iñigo de Valtera », dans España sagrada, p. 68-71
  57. « Jaime de Zatria », dans España sagrada, p. 71-72
  58. « Bertrando de Monredon », dans España sagrada, p. 72-74
  59. « Berenguer de Anglasola », dans España sagrada, p. 74-76
  60. « Francisco de Blanes », dans España sagrada, p. 76-77
  61. « Raimundo de Castlar », dans España sagrada, p. 77-80
  62. « Dalmacio de Muro », dans España sagrada, p. 80-82
  63. « Andres Bertran », dans España sagrada, p. 82-84
  64. « Juan de Casanova », dans España sagrada, p. 84-85
  65. « Bernardo de Pavo », dans España sagrada, p. 86-88
  66. « Jaime de Cardona », dans España sagrada, p. 88-89
  67. « Juan Moles Margarit », dans España sagrada, p. 89-96
  68. « Berenguer de Pavo », dans España sagrada, p. 96-99
  69. « Juan d'Espes », dans España sagrada, p. 101
  70. « Guillen Boil », dans España sagrada, p. 102-106
  71. « Juan Margarit », dans España sagrada, p. 106-112
  72. « Arias Gallego », dans España sagrada, p. 112-115
  73. « Pedro Carlos », dans España sagrada, p. 115-119
  74. « Benito Toco », dans España sagrada, p. 119-121
  75. « Jaime Cassado », dans España sagrada, p. 121-127
  76. « Don Francisco Arevalo de Zuazo », dans España sagrada, p. 128-135
  77. « Don Onofre Reart », dans España sagrada, p. 135-138
  78. « Don Pedro de Moncada », dans España sagrada, p. 138-139
  79. « Francisco de Senjust », dans España sagrada, p. 139-142
  80. « Don Garcia Gil Manrique », dans España sagrada, p. 142-145
  81. « Don Gregorio Parcero », dans España sagrada, p. 145-155
  82. « Don Bernardo Cardona », dans España sagrada, p. 155-160
  83. « Don Francisco Pijoan », dans España sagrada, p. 160-161
  84. « Don José Fageda », dans España sagrada, p. 161-165
  85. « Don José Ninot », dans España sagrada, p. 165-168
  86. « Don Francisco Dou », dans España sagrada, p. 168-172
  87. « Don Alonso de Balmaseda », dans España sagrada, p. 172-176
  88. « Severo Tomas Auther », dans España sagrada, p. 176-181
  89. « Miguel Pontich », dans España sagrada, p. 181-189
  90. « Don Miguel Juan de Taberner y Rubi », dans España sagrada, p. 190-193
  91. « Don José Taberner y Dardena », dans España sagrada, p. 193-197
  92. « Don Pedro Copons de Copons », dans España sagrada, p. 197-198
  93. « Don Baltasar Bastero y Lledo », dans España sagrada, p. 198-202
  94. « Don Lorenzo de Taranco y Muzaurieta », dans España sagrada, p. 202-203
  95. « Don Manuel Antonio Palmero y Rallo », dans España sagrada, p. 204-207
  96. « Don Tomas de Lorenzana y Butron », dans España sagrada, p. 207-211
  97. « Don Santiago Perez Arenillas », dans España sagrada, p. 211-213
  98. « Don Juan Ramirez de Arellano », dans España sagrada, p. 213-214
  99. « Don Pedro Valero », dans España sagrada, p. 216
  100. « Don Antonio Allue y Sessé », dans España sagrada, p. 216-217
  101. « Don Juan Miguel Perez Gonzalez », dans España sagrada, p. 217-219
  102. « Don Dionisio Castaño y Bermudez », dans España sagrada, tomo XLIV, p. 219

Voir aussiModifier

 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Évêque de Gérone.

BibliographieModifier

  • (es) Antolin Merino, José de La Canal, España sagrada, 1819, tomo XLIII, De la santa iglesia de Gerona en su estado antiguo (lire en ligne)
  • (es) Antolin Merino, José de la Canal, Agustinos Calzados, España sagrada, 1826, tomo XLIV, De la santa iglesia de Gerona en su estado moderno (lire en ligne)
  • (es) José de la Canal, Agustinos Calzados, España sagrada, 1832, tomo XLV, En que se concluye lo perteneciente a la santa iglesia de Gerona, colegiatas, monasterios y conventos de la ciudad (lire en ligne)
  • Jean-Pierre PolyLa Provence et la société féodale 879-1166 – Bordas, Paris, 1976 – (ISBN 2040077405)

Articles connexesModifier

Lien externeModifier