Ouvrir le menu principal

Liste des éléments chimiques par température de fusion

page de liste de Wikimedia

Cet article contient une liste des éléments chimiques, par ordre alphabétique, avec indication de la température de fusion du corps simple (élémentaire ou moléculaire) correspondant.

Sauf note contraire, les températures de fusion[1] sont données à la pression atmosphérique.

Élément Tf du corps simple (forme allotropique)
Actinium 1 050 °C
Aluminium 660,32 °C
Américium 1 176 °C
Antimoine 630,628 °C
Argent 961,78 °C
Argon −189,36 °C
Arsenic 616 °C (As gris)
Astate 302 °C
Azote −210,0 °C
Baryum 727 °C
Berkélium 986 °C (forme β)
Béryllium 1 287 °C
Bismuth 271,406 °C
Bore 2 075 °C
Brome −7,2 °C
Cadmium 321,069 °C
Calcium 842 °C
Californium 900 °C
Carbone 3 827 °C (graphite)
Cérium 799 °C
Césium 28,5 °C
Chlore −101,5 °C
Chrome 1 907 °C
Cobalt 1 495 °C
Cuivre 1 084,62 °C
Curium 1 345 °C
Dysprosium 1 412 °C
Einsteinium 860 °C
Erbium 1 529 °C
Étain 231,93 °C (Sn blanc)
Europium 822 °C
Fer 1 538 °C
Fermium 1 527 °C
Fluor −219,67 °C
Francium 27 °C
Gadolinium 1 313 °C
Gallium 29,76 °C
Germanium 938,25 °C
Hafnium 2 233 °C
Hélium −272,2 °C
Holmium 1 472 °C
Hydrogène −259,1 °C
Indium 156,60 °C
Iode 113,7 °C
Iridium 2 446 °C
Krypton −157,36 °C
Lanthane 920 °C
Lawrencium 1 627 °C
Lithium 180,50 °C
Lutécium 1 663 °C
Magnésium 650 °C
Manganèse 1 246 °C
Mendélévium 827 °C
Mercure −38,8290 °C
Molybdène 2 623 °C
Néodyme 1 016 °C
Néon −249 °C
Neptunium 644 °C
Nickel 1 455 °C
Niobium 2 477 °C
Nobélium 827 °C
Or 1 064,18 °C
Osmium 3 033 °C
Oxygène −218,79 °C
Palladium 1 554,8 °C
Phosphore 44,15 °C (P blanc)
Platine 1 768,2 °C
Plomb 327,462 °C
Plutonium 640 °C
Polonium 254 °C
Potassium 63,5 °C
Praséodyme 931 °C
Prométhium 1 042 °C
Protactinium 1 572 °C
Radium 696 °C
Radon −71 °C
Rhénium 3 185 °C
Rhodium 1 964 °C
Rubidium 39,30 °C
Ruthénium 2 333 °C
Samarium 1 072 °C
Scandium 1 541 °C
Sélénium 220,8 °C (Se gris)
Silicium 1 414 °C
Sodium 97,794 °C
Strontium 777 °C
Soufre 115,21 °C
Tantale 3 017 °C
Technétium 2 157 °C
Tellure 449,51 °C
Terbium 1 359 °C
Thallium 304 °C
Thorium 1 750 °C
Thulium 1 545 °C
Titane 1 668 °C
Tungstène 3 422 °C
Uranium 1 135 °C
Vanadium 1 910 °C
Xénon −111,74 °C
Ytterbium 824 °C
Yttrium 1 522 °C
Zinc 419,53 °C
Zirconium 1 854,7 °C

Plages de température dans lesquelles le plus grand nombre d'éléments sont liquidesModifier

Les deux plages de température dans lesquelles le plus grand nombre d'éléments sont liquides sont 2 739 K - 2 742 K et 2 750 K - 2 792 K (2 466 °C - 2 469 °C et 2 477 °C - 2 519 °C ; 4 471 °F - 4 476 °F et 4 491 °F - 4 566 °F).

Actinium, aluminium, américium, bore, cérium, chrome, cobalt, cuivre, curium, dysprosium, erbium, gadolinium, germanium, or, hafnium, holmium, iridium, fer, lanthane, lutécium, néodyme, neptunium, nickel, palladium, platine, plutonium, praséodyme, prométhium, protactinium, rhodium, ruthénium, scandium, silicium, technétium, terbium, thorium, étain, titane, uranium, vanadium, yttrium et zirconium sont liquides dans les deux plages de température. Ils sont rejoints par le béryllium dans la plage basse, et par le niobium dans la page haute.

Les quatre températures clefs dans ces plages sont respectivement le point de fusion de l'iridium, le point d'ébullition du béryllium, le point de fusion du niobium, et le point d'ébullition de l'aluminium.

RéférencesModifier

  1. (en) David R. Lide, CRC Handbook of Chemistry and Physics, CRC Press Inc, , 90e éd., 2804 p., Relié (ISBN 978-1-420-09084-0)