Liste de ponts du Pakistan

page de liste de Wikipédia

Cette liste de ponts du Pakistan a pour vocation de présenter une liste de ponts remarquables du Pakistan, tant par leurs caractéristiques dimensionnelles, que par leur intérêt architectural ou historique.

Elle est présentée sous forme de tableaux récapitulant les caractéristiques des différents ouvrages proposés, et peut-être triée selon les diverses entrées pour voir ainsi un type de pont particulier ou les ouvrages les plus récents par exemple. La seconde colonne donne la classification de l'ouvrage parmi ceux présentés, les colonnes Portée et Long. (longueur) sont exprimées en mètres et enfin Date indique la date de mise en service du pont.

L'héritage de l'Empire britannique modifier

Le Pakistan est traversé par de nombreuses rivières qui s'organisent pour la plupart autour de l'Indus, et qui sont régulées par de multiples barrages permettant entre autres, de faire office de pont. Ces rivières ne sont cependant pas exploitées en termes de transport fluvial comme elles le sont dans certains pays industrialisés, ce qui a entrainé une grande utilisation d'ouvrages économiques à portées réduites tels que des ponts à poutres ou des ponts Bailey (qui entravent la circulation fluviale). On retrouve une grande concentration de ponts autour du plateau du Pendjab, traversé par les quatre grands affluents de l'Indus : (par ordre d'importance) le Sutlej, la Chenab, le Ravi et la Jhelum, et également dans les zones montagneuses comme le Cachemire et le Baloutchistan pour les infrastructures ferroviaires.

L'âge d'or des transports pakistanais (ou de la région pakistanaise, le pays était avant 1947 un territoire des Indes) peut-être considéré à la fin du XIXe siècle, auparavant, aucun dirigeant ne s'était attaqué au franchissement des cinq grands cours d'eau du Pendjab et du Sind. Ceci est une des raisons de la présence de vieux forts le long de certaines rivières qui, avec ces dernières, avaient un rôle défensif contre les envahisseurs, il n'était alors possible de s'attaquer à certaines villes que durant l'été lorsque le niveau d'eau le permettait (des ponts permanents auraient forcé les habitants à utiliser d'autres stratégies). Ce n'est que lorsque le Raj britannique (l'Empire britanniques des Indes) eut établi sa domination sur la région pakistanaise vers le milieu du XIXe siècle que les infrastructures routières et ferroviaires commencèrent à se développer. De grands moyens furent nécessaires pour relier les différentes villes entre elles, et jusqu'à Dehli (ancienne New Delhi) qui va devenir la capitale de l'Empire en 1931 en remplacement de Calcutta.

Pour construire des ponts, les petits cours d'eau pouvaient être détournés afin d'établir les fondations mais des fleuves comme l'Indus ne peuvent pas être déportés et leurs puissance n'est pas un atout pour les ingénieurs, c'est cela qui amena à utiliser de si grandes portées pour des cours d'eau peu fréquentés. Le , le pont Lansdowne est inauguré sur l'Indus dans la province du Sind et marque le record du monde de la plus longue portée pour un pont à poutres en porte-à-faux (cantilever) avec 244 mètres (le pont du Forth en Écosse est quant à lui inauguré le , pour ainsi dire un an après).

 
Le pont Louis Margaret, un treillis de 600 tonnes lancé à 68 mètres de hauteur, inauguré en 1887[1].

La traversée de l'Indus près d'Attock est un point indispensable pour accéder au nord du pays depuis le Pendjab mais également pour des raisons de stratégies militaires, le fleuve est beaucoup trop large en amont. Avant qu'un projet permanent ne soit mis en place, les armées franchissaient les grands cours d'eau de ce type à l'aide de ponts de bateaux l'hiver et de bacs l'été. Le premier grand projet fut un tunnel proposé en 1859 par le Colonel Robertson à 25 mètres sous le niveau des plus basses eaux et avec une entrée à une trentaine de mètres au-dessus de ce niveau, le chantier démarrera moins d'un an plus tard mais la complexité des travaux, les retards dans la livraison de certaines machines lourdes et des problèmes techniques sur les engins d'excavation mirent fin au projet. L'idée d'un pont l'emporta, le premier pont ferroviaire d'Attock fut inauguré le avec trois portées de 78 mètres et deux de 95 mètres, les plus longues de l'Empire Indien pour un pont en treillis métallique à cette époque. Il permettait le passage du chemin de fer mais également de la Grand Trunk Road de Lahore à Peshawar, cette route historique de près de 2 600 kilomètres qui traverse le Bangladesh, l'Inde, le Pakistan jusqu’à Kaboul en Afghanistan, est l'une des plus vieilles routes d'Asie du sud-est. Le tablier du pont d'Attock fut changé entre 1925 et 1929 afin de répondre à une activité ferroviaire qui s'intensifie et avec des locomotives plus lourdes, travaux réalisés sans coupure de trafic.

Peu de lignes ferroviaires ont été construites depuis et le réseau actuel qui n'est que l'héritage de cette période de domination britannique, vieilli. Aucun ouvrage majeur (excepté le pont d'Ayub), techniquement et esthétiquement parlant, n'a été construit depuis la création du pays lors de la Partition des Indes en 1947 et ce, jusqu'au milieu des années 2000. Quelques grands ponts ont vu le jour depuis le milieu des années 2000 avec deux ponts en caissons en béton précontraint présentant des travées de 200 mètres (le plus grand pont de France du même type est le pont Pierre-Pflimlin avec une portée de 205 mètres). Beaucoup de petits ouvrages sont cependant fragiles en cas de crues, les inondations de 2010 ont été particulièrement dévastatrices, tout comme le séisme de 2005 au Cachemire.

Ponts présentant un intérêt historique ou architectural modifier

Les ponts présentés ici sont initialement triés par date de mise en service, ils retracent ainsi une partie de l'histoire des transports au Pakistan et les différentes évolutions qui ont amené aux ouvrages que l'on peut voir aujourd'hui. Quelques exemples de grandes passerelles avec tabliers en bois sont également donnés.

Nom Ourdou Distinction Long. Type Voie portée
Voie franchie
Date Localisation Division Ref.
1 Pont Chuha Gujar 91 Maçonnerie
12 arches
Chowa Gujar Lar
Bara
1629 Peshawar
33° 59′ 45,5″ N, 71° 37′ 33,2″ E
Khyber Pakhtunkhwa [2]
  2 Pont (Sabzi Mandi Road) Maçonnerie
1 arche
Sabzi Mandi Road
Bara
Peshawar
34° 00′ 56,1″ N, 71° 38′ 48,1″ E
Khyber Pakhtunkhwa
  3 Pont suspendu Suspendu
Tablier platelage bois, pylônes en maçonnerie

Indus

  4 Pont de Kohala Populaire pour les pique-niques organisés sous son arche (Kohala Picnic Point) Maçonnerie
1 arche segmentaire

Près de la Jhelum
Kohala
34° 05′ 48,1″ N, 73° 29′ 50,7″ E
Azad Cachemire [3]
  5 Pont ferroviaire d'Attock اٹک پل Treillis
Acier

Indus
1883
1929
Attock
33° 52′ 21,1″ N, 72° 14′ 13″ E
Pendjab
6 Pont suspendu (Sur Banda) Suspendu
Tablier bois
Passerelle
Indus
Sur Banda
35° 22′ 51,1″ N, 73° 12′ 10,1″ E
Khyber Pakhtunkhwa
7 Pont de Dhangalli Suspendu
Tablier poutres acier, platelage bois, pylônes béton
Shahra-E-Kashmir
(Kallar Syedan - Dadyal Road)
Jhelum
Kaaliyah
33° 21′ 40,6″ N, 73° 34′ 03,5″ E
Pendjab
Azad Cachemire
  8 Pont suspendu d'Hussaini Portée : 193 mètres
Réputé comme l'un des ponts les plus dangereux du monde
Suspendu
Tablier bois, ancrages directs
2 ponts jumelés
Passerelle
Hunza
1970 Hussaini
36° 25′ 27,1″ N, 74° 52′ 57,8″ E
Gilgit-Baltistan [4]
  9 Pont de Gilgit Suspendu
Tablier bois, pylônes en maçonnerie
Nomal Road - Pul Road
Gilgit
Gilgit
35° 55′ 31,4″ N, 74° 18′ 28,3″ E
Gilgit-Baltistan
  10 Pont Danyor Suspendu
Tablier bois, ancrages directs
KKH - Gilgit Road
Hunza
Gilgit
35° 55′ 30,2″ N, 74° 22′ 20,1″ E
Gilgit-Baltistan
11 Ponts de Jinnah Suspendu
Ouest : acier
Est : tablier bois, pylônes maçonnerie
Nomal Road - River View Road
Gilgit
Gilgit
35° 55′ 22,7″ N, 74° 19′ 42,8″ E
Gilgit-Baltistan
  12 Pont suspendu de Chilas Suspendu
Tablier bois, pylônes en maçonnerie
Thalpan Road
Indus
Chilas
35° 25′ 06″ N, 74° 07′ 37,5″ E
Gilgit-Baltistan
  12 Pont suspendu de Kowardo Suspendu
Tablier bois, pylônes béton

Indus
Skardu
35° 21′ 37,7″ N, 75° 33′ 35,7″ E
Gilgit-Baltistan

Grands ponts modifier

Le tableau suivant présente les ouvrages ayant des portées supérieures à 100 mètres ou une longueur totale supérieure à 3 000 mètres et dotés de chaussées avec enrobés (liste non exhaustive).

Nom Ourdou Portée Long. Type Voie portée
Voie franchie
Date Localisation Division Ref.
  1 Pont d'Ayub ایوب پل 246 Arc
Acier, tablier suspendu
Sukkur Railway - Rohri Railway
Indus
1962 Sukkur - Rohri
27° 41′ 38″ N, 68° 53′ 17,7″ E
Sind [Note 1],[5]
  2 Pont Lansdowne لینس ڈاؤن پل روہڑی 244 Cantilever
Acier
Saleh Pat Road - Royal Road
Indus
1889 Sukkur - Rohri
27° 41′ 38″ N, 68° 53′ 18,7″ E
Sind [Note 1]
3 Nouveau pont de Khairabad 200 (x2) 701 Poutre-caisson
Béton précontraint
Grand Trunk Road
N-5 National Highway
Indus
2004 Attock
33° 53′ 53,7″ N, 72° 14′ 05,1″ E
Pendjab [6]
  4 Pont de Naluchi 122 (x2) 414 Extradossé
Monopylône, symétrique
West Bank Bypass
Jhelum
2014 Muzaffarabad
34° 20′ 52,9″ N, 73° 27′ 49″ E
Azad Cachemire [7]
5 Nouveau pont Dhangalli 340 Poutre-caisson
Béton précontraint
Sahara Kashmir Road
Jhelum
2011 Kaaliyah
33° 21′ 37,9″ N, 73° 34′ 03,9″ E
Pendjab
Azad Cachemire
[8]
  6 Pont suspendu (Sazin) Suspendu
Tablier treillis acier, pylônes acier
Tangir River Valley Road
Indus
Sazin
35° 31′ 55,7″ N, 73° 30′ 35,4″ E
Gilgit-Baltistan
Khyber Pakhtunkhwa
  7 Pont suspendu (Kandia) Suspendu
Tablier treillis acier
Kandia River Road
Indus
Kandia
35° 25′ 56,9″ N, 73° 12′ 16,7″ E
Khyber Pakhtunkhwa
  8 Pont de Khairabad Poutre-caisson
Béton précontraint
Grand Trunk Road
N-5 National Highway
Indus
Attock
33° 53′ 49″ N, 72° 14′ 03″ E
Penjab
9 Pont de Palak Treillis
Acier
Dadyal - Mirpur Road
(Kotli Road)
Poonch
Thub Jagir
33° 20′ 27,7″ N, 73° 45′ 13,2″ E
Azad Cachemire
  10 Nouveau pont de Kohala Poutre-caisson
Béton précontraint
Kohala-Muzaffarabad Road
Jhelum
Kohala
34° 05′ 46,6″ N, 73° 29′ 56,4″ E
Azad Cachemire
  11 Pont de Youyi دوستی کا پل Suspendu
Tablier treillis acier
N-35 National Highway
Indus
1978 Thakot - Dandai
34° 48′ 14,4″ N, 72° 56′ 10,7″ E
Khyber Pakhtunkhwa [9]
  12 Pont de Kanchay Suspendu
Tablier treillis acier

Gilgit
Gahkuch
36° 10′ 21,8″ N, 73° 48′ 51,9″ E
Gilgit-Baltistan

Notes et références modifier

Notes

La description détaillée des tableaux est donnée en page de discussion.
  1. a et b À l'origine, le pont Lansdowne était ferroviaire, le pont d'Ayub pris le relais après sa mise en service en 1962 et le vieux pont fut alors utilisé pour le trafic routier.

Références

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

 

Les coordonnées de cet article :

Articles connexes modifier

Liens externes modifier

  • (en) Pakistaniat.com - The Bridges of Pakistan - Les ponts du Pakistan (  : Site web utilisé comme source pour la rédaction de cet article)
Railway Bridge on Indus at Attock - Le pont ferroviaire sur l'Indus à Attock
Railways through Bolan Pass - Les voies ferrées du Bolan Pass
Pakistan Road network of Pakistan - Le réseau routier du Pakistan
Megaprojects of Pakistan - Grands projets du Pakistan

Bibliographie modifier

  • Marcel Prade, Les Grands Ponts du Monde : Ponts Remarquables Hors d'Europe, Poitiers, Brissaud, , 312 p. (ISBN 2-902170-68-8)
  • (en)[PDF]Earthquake Reconstruction and Rehabilitation Authority, Government of Pakistan, Reconstruction and Rehabilitation Strategy : Transport (Roads & Bridges) Sector, (lire en ligne) - Rapport sur les dommages causés sur les routes et les ponts lors du séisme de 2005 au Cachemire