Liste d'espèces de mammifères décrites entre 1986 et 1990

liste d'un projet Wikimedia

De nouvelles espèces vivantes sont régulièrement définies chaque année.

L'apparition d'une nouvelle espèce dans la nomenclature peut se faire de trois manières principales :

  • découverte dans la nature d'une espèce totalement différente de ce qui est connu jusqu'alors,
  • nouvelle interprétation d'une espèce connue qui s'avère en réalité être composée de plusieurs espèces proches mais cependant bien distinctes. Ce mode d'apparition d'espèce est en augmentation depuis qu'il est possible d'analyser très finement le génome par des méthodes d'étude et de comparaison des ADN, ces méthodes aboutissant par ailleurs à des remaniements de la classification par une meilleure compréhension de la parenté des taxons (phylogénie). Pour ce type de création de nouvelles espèces, deux circonstances sont possibles : soit une sous-espèce déjà définie est élevée au statut d'espèce, auquel cas le nom, l'auteur et la date sont conservés, soit il est nécessaire de donner un nouveau nom à une partie de la population de l'ancienne espèce,
  • découverte d'une nouvelle espèce par l'étude plus approfondie des spécimens conservés dans les musées et les collections.

Ces trois circonstances ont en commun d'être soumises au problème du nombre de spécialistes mondiaux compétents capables de reconnaître le caractère nouveau d'un spécimen. C'est une des raisons pour lesquelles le nombre d'espèces nouvelle chaque année, dans une catégorie taxinomique donnée, est à peu près constant.

Pour bien préciser le nom complet d'une espèce, le (ou les) auteur(s) de la description doivent être indiqués à la suite du nom scientifique, ainsi que l'année de parution dans la publication scientifique. Le nom donné dans la description initiale d'une espèce est appelé le basionyme. Ce nom peut être amené à changer par la suite pour différentes raisons.

Dans la mesure du possible, ce sont les noms actuellement valides qui sont indiqués, ainsi que les découvreurs, les pays d'origine et les publications dans lesquelles les descriptions ont été faites.

1986Modifier

Espèces vivantes décrites en 1986Modifier

MarsupiauxModifier

Dasyuridé.

ChiroptèresModifier

Vespertilionidé endémique d'Australie.
Vespertilionidé.

LagomorphesModifier

Ochotonidé.

Espèces fossiles décrites en 1986Modifier

PérissodactylesModifier

Équidé découvert dans l'Éocène de Messel en Allemagne.

1987Modifier

Espèces vivantes décrites en 1987Modifier

MarsupiauxModifier

Dasyuridé découvert en Nouvelle-Guinée.

InsectivoresModifier

Musaraigne découverte en Zambie.
Musaraigne découverte à Fuerteventura (Canaries) [1].

ChiroptèresModifier

Vespertilionidé endémique d'Australie.
Vespertilionidé.
Vespertilionidé endémique d'Australie.

PrimatesModifier

Découvert à Madagascar
Cébidé (►Wikispecies)

RongeursModifier

Espèces fossiles ou subfossiles (1987)Modifier

Proteuthérien pseudorhyncocyonidé découvert dans l'Éocène de Messel en Allemagne.
Primate notharctidé.
Muridé découvert dans l'Holocène de la Grande Canarie

1988Modifier

Espèces décrites en 1988Modifier

MarsupiauxModifier

Dasyuridé découvert en Australie.
Dasyuridé.

InsectivoresModifier

Musaraigne (Soricidés) découverte au Yémen et à Oman.
Musaraigne (Soricidés) découverte à Oman

PrimatesModifier

Découvert à Madagascar.

RongeursModifier

Dipodidé.

LagomorphesModifier

Ochotonidé.

1989Modifier

Espèces vivantes décrites en 1989Modifier

RongeursModifier

Muridé découvert en Indonésie.
Muridé découvert en Indonésie et Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Rongeur découvert sur le mont Hermon.

Espèces éteintes décrites en 1989Modifier

PrimatesModifier

Notharctidé.

1990Modifier

Espèces vivantes décrites en 1990Modifier

Marsupial péramélidé
Musaraigne découverte en Éthiopie.
Musaraigne (Soricidés) découverte en Éthiopie
Primate découvert dans l'île de Superagui, au sud de São Paulo, au Brésil[2].
Rongeur découvert en Bolivie (deux spécimens, collectés en 1926 et 1955).
Rongeur.
Rongeur.
Rongeur.
Échimyidés.
Cervidé découvert dans le Yunnan (Chine).

Sous-espèces nouvelles (1990)Modifier

Espèces fossiles et subfossiles (1990)Modifier

Thylacinidé découvert au Queensland (Australie).

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Journal of Natural History 21 (6) : 1347-1357 (1987).
  2. Bol. Mus. Nac. (Rio de Janeiro), Nova Serie, Zoologia, 338 : 1-14