Liste d'espèces de mammifères décrites entre 2001 et 2005

liste d'un projet Wikimedia

De nouvelles espèces biologiques sont régulièrement définies chaque année.
L'apparition d'une nouvelle espèce dans la nomenclature peut se faire de trois manières principales :

  • découverte dans la nature d'une espèce totalement différente de ce qui est connu jusqu'alors,
  • nouvelle interprétation d'une espèce connue qui s'avère en réalité être composée de plusieurs espèces proches mais bien distinctes. Ce mode d'apparition d'espèce est en augmentation depuis qu'il est possible d'analyser très finement le génome par des méthodes d'étude et de comparaison des ADN, ces méthodes aboutissant par ailleurs à des remaniements de la classification par une meilleure compréhension de la parenté des taxons (phylogénie). Pour ce type de création de nouvelles espèces, deux circonstances sont possibles : soit une sous-espèce déjà définie est élevée au statut d'espèce, auquel cas le nom, l'auteur et la date sont conservés, soit il est nécessaire de donner un nouveau nom à une partie de la population de l'ancienne espèce,
  • découverte d'une nouvelle espèce par l'étude plus approfondie des spécimens conservés dans les musées et les collections.

Ces trois circonstances ont en commun d'être soumises au problème du nombre de spécialistes mondiaux compétents capables de reconnaître le caractère nouveau d'un spécimen. C'est une des raisons pour lesquelles le nombre d'espèces nouvelles chaque année, dans une catégorie taxinomique donnée, est à peu près constant.

Pour bien préciser le nom complet d'une espèce, le (ou les) auteur(s) de la description doivent être indiqués à la suite du nom scientifique, ainsi que l'année de parution dans la publication scientifique. Le nom donné dans la description initiale d'une espèce est appelé le basionyme. Ce nom peut être amené à changer par la suite pour différentes raisons.

Dans la mesure du possible, ce sont les noms actuellement valides qui sont indiqués, ainsi que les découvreurs, les pays d'origine et les publications dans lesquelles les descriptions ont été faites.

2001Modifier

Espèces décrites en 2001Modifier

RongeursModifier

Eréthizontidé découvert au Brésil par les Roosmalen père et fils en 1996, d'où son épithète spécifique
Basionyme : Coendou roosmalenorum (►Wikispecies).
Eréthizontidé découvert en Équateur (►Wikispecies)
Basionyme : Coendou ichillus.
Découvert au Brésil.
Nésomyidé découvert à Madagascar[1].
Rongeur découvert au Venezuela.
Découvert en Guyane française, Surinam et Brésil.
Découvert en Guyane française, Venezuela, Guyana, Surinam et Brésil.
Découvert en Israël.
Découvert en Israël.
Découvert en Israël.

LagomorphesModifier

Léporidé découvert au Venezuela.

ChiroptèresModifier

 
Murin d'Alcathoé (Myotis alcathoe).
Vespertilionidé découvert au Vietnam.
Découvert en Europe.
Découvert en Colombie.
Découvert en Afrique.
Découvert en Colombie.

MacrochiroptèresModifier

Ptéropodidé.

XénarthresModifier

Découvert dans l'île Escudo au Panama. Population antérieurement confondue avec Bradypus variegatus [2].

Accession au statut d'espèce (2001)Modifier

ProboscidiensModifier

Antérieurement considéré comme une sous-espèce de l'éléphant d'Afrique (Loxodonta africana cyclotis). Reconnu comme une espèce à part entière, sur des bases génétiques[3].

Espèces fossiles (2001)Modifier

PrimatesModifier

Hominidé découvert par Justus Erus en 1999[4].
Hominidé découvert en 2000 dans les monts Tugen au Kenya[5].

PérissodactylesModifier

Chalicothériidé.

CétartiodactylesModifier

Camélidé découvert dans le Pliocène d'Ukraine [6].
Choeropotamidé.
Lophiomérycidé.
Tragulidé.
Suidé.
Suidé.
Bovidé.

Sous-espèces vivantes nouvelles (2001)Modifier

InsectivoresModifier

ChiroptèresModifier

Oreillard découvert dans les Alpes, redécrit en 2002 par Spitzenberger, Haring et Tvrtkovic sous le nom de Plecotus microdontus (synonyme)

Sous-espèces fossiles nouvelles (2001)Modifier

CarnivoresModifier

Félidé découvert dans l'Arctique sibérien et nord-américain.

CétartiodactylesModifier

Endémique du Pleistocène de Corse.

2002Modifier

Espèces décrites en 2002Modifier

PrimatesModifier

Découvert au Brésil
Découvert au Brésil

CétartiodactylesModifier

Ziphiidé

InsectivoresModifier

Soricidé découvert en Afrique (République du Congo et République Centrafricaine).
Découvert au Venezuela.

ChiroptèresModifier

Vespertilionidé[7].
Découvert en Amérique centrale.
Découvert en Zambie[8].
Découvert en Afrique.
Microchiroptère vespertilionidé découvert en Nouvelle-Calédonie en et décrit en 2002[9].
Découvert en Amazonie péruvienne.

MacrochiroptèresModifier

Roussette (Ptéropodidés) découverte au Queensland (Australie).
Roussette de Nouvelle-Géorgie (îles Salomon)

MarsupiauxModifier

Marsupial phalangéridé de l'État de Victoria (Australie)
Marsupial didelphidé.

RongeursModifier

Rongeur découvert en Argentine. Un seul spécimen connu, collecté en 1995.
Hétéromyidé découvert en Équateur.
Découvert au Mexique.
Cridétidé.
Rongeur échimyidé découvert dans l'État de Bahia, au Brésil.
Rongeur échimyidé découvert au Brésil.
Découvert aux Sulawesi (Indonésie).
Rongeur découvert au Mali[10].
Synonyme : Dipodillus rupicola
Rongeur découvert au Paraguay. Décrit initialement sous le nom d'Oryzomys maracajuensis.
Rongeur découvert au Brésil. écrit initialement sous le nom d'Oryzomys scotti.
Découvert au Brésil.
Découvert aux Philippines.
Découvert en Afrique.
Rongeur découvert au Pérou.

Sous-espèces élevées au rang d'espèce ou espèces réhabilitées (2002)Modifier

CétartiodactylesModifier

Cétacé ziphiidé. Le spécimen décrit en 1995 sous le nom de Mesoplodon bahamondi appartient en réalité à ce taxon décrit par Gray en 1874 à partir d'un spécimen découvert en 1872.
Suidé des îles Togian (Indonésie) auparavant considéré comme une sous-espèce de Babyrousa babyrussa [11].
Suidé se Sulawesi (Indonésie) auparavant considéré comme une sous-espèce de Babyrousa babyrussa [11].

Sous-espèces nouvelles (2002)Modifier

InsectivoresModifier

ChiroptèresModifier

Découverte aux Canaries.

PrimatesModifier

  • Hapalemur griseus ranomafanensis Rumpler, Hauwy, Rabarivola, Rakotoarisoa et Dutrillaux, 2002
Découvert à Madagascar[12].

RongeursModifier

CétartiodactylesModifier

Espèces fossiles et subfossiles (2002)Modifier

ChiroptèresModifier

Emballonuridé découvert dans l'Éocène de Messel en Allemagne.

PrimatesModifier

Hominidé découvert au Kenya en 1988.
Hominidé découvert au Tchad.
  • Homo georgicus Vekua, Lordkipanidze, Rightmire, Agusti, Ferring, Maisuradze et al., 2002
Hominidé découvert en Géorgie [13].

XénarthresModifier

Xenarthre nothrothériidé.
Xenarthre Mégalonychidé découvert dans la Wisconsinien de République Dominicaine[14].

CétartiodactylesModifier

Cétacé mysticète découvert dans le Miocène du Japon[15].
Simocétidé découvert dans l'Oligocène de l'Orégon.
Suidé de Sulawesi (Indonésie) auparavant considéré comme une sous-espèce de Babyrousa babyrussa [11].
Suidé.
Suidé.

2003Modifier

Espèces décrites en 2003Modifier

MarsupiauxModifier

Marsupial péramélidé découvert en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

InsectivoresModifier

Insectivore soricidé découvert au Vietnam[16].
Soricidé découvert en Colombie.

ChiroptèresModifier

Rhinolophidé découvert au Laos et au Vietnam.
Découvert aux Sulawesi (Indonésie).

CétartiodactylesModifier

Balaenoptéridé [17] (►Wikispecies)
Bovidé découvert en Zambie.

CarnivoresModifier

Viverridé découvert en Afrique (bloc forestier guinéen)

RongeursModifier

Hétéromyidé.
Rongeur collecté pour la première fois en 1980 dans la Cordillera Oriental en Équateur. L'épithète spécifique ucucha signifie "souris" en quechua.
Rongeur découvert au Brésil. Décrit initialement sous le nom d'Oryzomys marinhus.
Découvert à Mindanao (Philippines).
Muridé.
Muridé sigmodontiné découvert au Pérou[18].
Rongeur échimyidé découvert au Brésil.
Rongeur échimyidé découvert au Brésil.
Cricétidé découvert en Iran.
Rongeur gerbilliné découvert au Mali et en Mauritanie[19].
Découvert au Brésil.
Découvert à Seram (Indonésie).

Espèces revalidées (2003)Modifier

CarnivoresModifier

Nouvelles sous-espèces (2003)Modifier

MarsupiauxModifier

Macropodidé.

InsectivoresModifier

PrimatesModifier

Découvert au Bhoutan[21].

CétartiodactylesModifier

Bovidé découvert en Inde.

RongeursModifier

Découvert en Italie.
Découvert en Italie.

Sous-espèces revalidées (2003)Modifier

ProboscidiensModifier

Proposition de revalidation de cette sous-espèces sur des bases génétiques.
Source : Fernando, Vidya, Payne, Stuewe, Davison et al., Public Library of Science (PLoS) - Biology 1 (1) : e6 (journal en ligne ; )

Espèces fossiles et subfossiles (2003)Modifier

MarsupiauxModifier

Diprotodonte wynyardiidé découvert en Australie.

InsectivoresModifier

Érinacéidé découvert dans l'Oligocène de l'île de Majorque (Espagne) [22].

ChiroptèresModifier

Natalidé découvert dans le Miocène de Floride.
Phyllostomidé découvert dans le Quaternaire de Cuba[23].

PrimatesModifier

Galagidé.
  • Homme de Ceprano (Homo cepranensis Mallegni, Carnieri, Bisconti, Tartarelli, Ricci, Biddittu et Serge, 2003)
Hominidé découvert dans la province de Frosinone (Latium, Italie) en 1994[24].

RongeursModifier

Castoridé découvert au Nébraska (États-Unis).
Heptaxodontidé.

XénarthresModifier

Nothrothériidé découvert dans le Miocène.

CétartiodactylesModifier

Giraffidé.
Suidé.

2004Modifier

Espèces décrites en 2004Modifier

ChiroptèresModifier

Phyllostomidé découvert en Équateur
Découvert en Équateur
Découvert au Pérou et en Bolivie.
Phyllostomidé [25].
Découvert au Myanmar
Découvert au Malawi.
Découvert à Madagascar
Découvert en Libye

PrimatesModifier

Découvert en Inde dans l'Arunachal Pradesh (►Wikispecies)

RongeursModifier

Muridé découvert par Dan Brooks en Bolivie. Décrit initialement sous le nom d'Oryzomys andersoni.
Rongeur
Découvert au Mexique
Rongeur caviidé découvert en Bolivie[26].
Découvert en Anatolie orientale (Turquie) [27].

InsectivoresModifier

Tenrécidé découvert à Madagascar.
Soricidé de l'Arizona (États-Unis)
Soricidé découvert au Vietnam.

MarsupiauxModifier

Phalangéridé découvert en Nouvelle-Guinée.
Découvert au Pérou.
Découvert en Bolivie.
Marsupial didelphidé

Accès au rang d'espèce (2004)Modifier

PrimatesModifier

Hominidé décrit en 2001 comme la sous-espèce la plus ancienne d'Ardipithecus ramidus [28].

Espèces fossiles et subfossiles (2004)Modifier

PrimatesModifier

  • Homme de Florès (Homo floresiensis Brown, Sutikana, Morwood, Soejono, Jatmiko, Wayhu Saptomo et Rokus Awe Due, 2004)
Découvert dans l'île de Florès en 2003[29] (►Wikispecies)
Primate hominoïde

RongeursModifier

Castoridé découvert dans le Xinjiang (Chine).
Muridé découvert dans l'Himalaya indien[30].

EmbrithopodesModifier

Arsinoithériidé découvert dans l'Oligocène d'Éthiopie [31].

ProboscidiensModifier

Deinothériidé découvert dans l'Oligocène d'Éthiopie.

PérissodactylesModifier

Rhinocérotidé.

CétartiodactylesModifier

CétacésModifier
Cétacé découvert en Virginie[32].
ArtiodactylesModifier
Camélidé découvert dans le Miocène[33].
Hippopotamidé découvert en Ethiopie.
Source : Journal of Vertebrate Paleontology, 24 (2) : 464-473.
Hippopotamidé découvert dans le Pliocène d'Éthiopie [34].
Suidé découvert en Ethiopie[35].
Cervidé découvert dans le Miocène de Chine.
Bovidé découvert dans le Pleistocène de France.

XénarthresModifier

Xenarthre nothrothériidé découvert dans le Pleistocène du Pérou[36].

CarnivoresModifier

Canidé découvert dans le Montana[37].

Nouvelles sous-espèces (2004)Modifier

ChiroptèresModifier

CarnivoresModifier

  • Tigre de la péninsule malaise (Panthera tigris jacksoni Luo et al. (nomen nudum))
Le nom de sous-espèce est dédié à Peter Jackson[38] (►Wikispecies).

2005Modifier

Espèces décrites en 2005Modifier

MarsupiauxModifier

Dasyuridé découvert en Papouasie-Nouvelle-Guinée [39].

InsectivoresModifier

Soricidé découvert en Tanzanie.
Soricidé.

ChiroptèresModifier

Phyllostomidé découvert en Équateur (►Wikispecies)
Rhinolophidé découvert en Malaisie.
Vespertilionidé découvert au Cambodge.
Phyllostomidé découvert au Brésil.
Phyllostomidé découvert en Équateur[40].
Vespertilionidé découvert à Madagascar.
Natalidé.
Vespertilionidé découvert à la grotte du Viaduc à Loudina (République du Congo).
Phyllostomidé découvert au Pérou et en Bolivie.
Phyllostomidé découvert en Équateur et en Bolivie.
Phyllostomidé découvert en Équateur et au Pérou.
Phyllostomidé découvert en Colombie, Équateur et Pérou.
Phyllostomidé découvert au Venezuela et en Bolivie.
Ptéropodidé.

PrimatesModifier

Lémurien chirogaléidé découvert à Madagascar
Lémurien chirogaléidé découvert à Madagascar
Lémurien lépilémuridé découvert à Madagascar, décrit par Edward Louis, du jardin zoologique Henry Doorly à Omaha.
Source : International Journal of Primatology 26 (6).
Lémurien lépilémuridé découvert à Madagascar, décrit par Edward Louis, du jardin zoologique Henry Doorly à Omaha.
Source : International Journal of Primatology 26 (6).
Indriidé de Madagascar découvert en 1990 et décrit en 2005[41]. L'épithète spécifique est dédiée à John Cleese, des Monty Python (►Wikispecies)
  • Kipunji (Rungwecebus kipunji (Jones, Ehardt, Butynski, Davenport, Mpunga, Machaga et De Luca, 2005))
Cercopithécidé découvert en Tanzanie dans la forêt de Rungwe (►Wikispecies)
Source : Science 308 (5725) : 1461-1464.
D'abord décrit d'après des photographies, considéré comme un mangabey et nommé Lophocebus kipunji, l'obtention d'un spécimen mort a permis une étude génétique qui a montré que cette espèce était proche des babouins et a amené à la création en 2006 du genre nouveau Rungwecebus.
Pithéciidé découvert en Bolivie

RongeursModifier

Rongeur de la famille des Diatomyidae (connue jusqu'alors seulement à l'état fossile)
Découvert au Laos
Muridé découvert au Laos.
Muridé nésomyiné découvert à Madagascar
Source : Proceedings of the Biological Society of Washington, 118 (4) : 863-873.
Cricétidé découvert au Mexique.
Muridé découvert en Bolivie. Décrit initialement sous le nom d'Oryzomys acritus [42].
Cricétidé découvert au Brésil.
Nésomyidé découvert à Madagascar.
Muridé découvert en Nouvelle-Guinée.
Muridé découvert en Nouvelle-Guinée [43].
Cricétidé découvert en Argentine.
Muridé découvert aux Philippines.
Cricétidé découvert au Brésil[44].
Muridé découvert en Tanzanie.
Cricétidé découvert au Brésil.
Cricétidé découvert au Brésil.
Cricétidé découvert au Brésil.
Echimyidé découvert au Brésil[45].

CétartiodactylesModifier

Cétacé delphinidé décrit en Australie, antérieurement confondu avec Orcaella brevirostris (►Wikispecies)
Bovidé découvert au Katanga, en République Démocratique du Congo.
Tragulidé découvert au Sri Lanka[46]

.

Accès au statut d'espèce (2005)Modifier

MarsupiauxModifier

Dasyuridé [39]

CétartiodactylesModifier

Chevrotain de l'Inde péninsulaire à nouveau reconnue comme espèce (antérieurement intégrée à Moschiola meminna) [47]

Nouvelles sous-espèces (2005)Modifier

CarnivoresModifier

Découvert dans la province de Shaanxi en Chine.

RongeursModifier

Cricétidé découvert au Brésil.

InsectivoresModifier

Soricidé découvert en Corée du Sud.

PrimatesModifier

Sous-espèce constituée de populations antérieurement incluses dans Pan troglodytes schweinfurthii. Ouganda, Rwanda, Burundi et Tanzanie[48].

Espèces fossiles et subfossiles (2005)Modifier

MarsupiauxModifier

Marsupial découvert aux Pays-Bas [49].

InsectivoresModifier

Nyctithériidé découvert dans le Pliocène de Chine.

PrimatesModifier

Découvert dans l'Oligocène du Pakistan.

RongeursModifier

Sciuridé découvert au Nevada.
Thryonomyidé découvert en Arabie Saoudite.

CréodontesModifier

Créodonte découvert dans le Ruppélien d'Allemagne [50].

TubulidentésModifier

Oryctéropidé découvert dans le Miocène et le Pliocène du Tchad.

NotungulésModifier

Notungulé Hégétothériidé découvert dans l'Oligocène [51].

CétartiodactylesModifier

CétacésModifier
Découvert dans l'Éocène de Caroline du sud.
Kentriodontidé.

RéférencesModifier

  1. Proceedings of the Biological Society of Washington 114 (4) : 972-987.
  2. Proceedings of the Biological Society of Washington, 114 (1) : 1-33.
  3. Roca, Georgiadis, Pecon-Slattery et O'Brien, Science, 24 : 1414 (août 2001).
  4. Nature 410 : 433-440 (22 mars 2001).
  5. Comptes-rendus de l'Académie des Sciences 332 : 137-144.
  6. Vestnik zoologii 35 (1) : 39-42.
  7. Natura Croatica 11 (1) : 1-18.
  8. Journal of Zoology, London256 : 165-179.
  9. Australian Mammalogy 23 : 115-124.
  10. Journal of Zoology, 2002.
  11. a b et c Meijaard & Groves, Upgrading three subspecies of babirusa (Babyrousa sp.) to full species level, Asian Wild Pig News 2 (2) : 33-39 (2002).
  12. Chromosome Research 10 : 145-153.
  13. A new skull of early Homo from Dmanisi, Georgia, Science, 297 : 85-89.
  14. Caribbean Journal of Science, 36 (1-2) : 11-19.
  15. «A new cetothere (Cetacea: Mysticeti) from the Early Miocene of Japan», Paleontology, 22 (3) : 684-702.
  16. A survey of small mammals from Mt Tay Con Linh Il, Vietnam, with the description of a new species of Chodsigoa (Insectivora :Soricidae), Mammal Study 28 : 31-46.
  17. Nature (426 : 278-281).
  18. Fieldiana - Zoology 101 : 1-24.
  19. Mammalian Biology 68 (5) : 299-316 (1er septembre 2003).
  20. Gaubert, Mammalia 67 (1) (2003).
  21. «A new subspecies of golden langur (Trachypithecus geei) from Bhutan», Folia Primatologica 74 (2) : 104-108.
  22. Coloquios de Paleontologia - Volumen extraordinario 1 : 311-324 (2003).
  23. Caribbean Journal of Science 39 (3) : 371-377.
  24. Homo cepranensis sp. nov. and the evolution of African-European Middle Pleistocene hominids, Comptes Rendus Palevol. 2 (2) : 153-159.
  25. Actualidades Biológicas 26 : 80-90.
  26. Comments on the genus Galea Meyen, 1833 with description of Galea monasteriensis n. sp., from Bolivia (Mammalia, Rodentia, Caviidae), Senckenbergiana biologica 84 : 137-156.
  27. Zoology in the Middle East 33 : 153-162 (2004).
  28. Science 303 (5663) : 1503-1505 (5 mars 2004)
  29. A new small-bodied hominid from the Late Pleistocene of Flores, Indonesia, Nature 431 : 1055-1061 (28 octobre 2004).
  30. Geobios, 37 (6) : 725-730.
  31. Acta Palaeontologica Polonica 49 (3) : 365-392.
  32. Journal of Vertebrate Paleontology 24 (2) : 453-463.
  33. Bulletin of Carnegie Museum of Natural History 36 (1).
  34. Bulletin de la Société géologique de France 175 (5) : 525-533.
  35. Journal of Vertebrate Paleontology 24 (2) : 474-480.
  36. Journal of Vertebrate Paleontology, 24 (2) : 387-397.
  37. Journal of Vertebrate Paleontology 24 (2) : 445-452.
  38. Public Library of Science - Biology, 2004.
  39. a et b Records of the Australian Museum 57 : 321-340.
  40. A new species of Anoura (Chiroptera: Phyllostomidae) from the Ecuadorian Andes, Journal of Mammalogy 86 (3) : 457-461.
  41. New species of Woolly Lemur Avahi (Primates Lemuriformes) in Bemaraha (Central Western Madagascar), American Journal of Primatology 67 : 371-376.
  42. A new species of Oryzomys(Rodentia : Muridae) from Eastern Bolivia, American Museum Novitates 3478 (2005).
  43. Mammalian Biology 70 (1) : 61-67.
  44. A new species of Rhipidomys (Rodentia, Muroidea) from north-eastern Brazil, Arquivos do Museu Nacional, Rio de Janeiro, 63 (1) : 131-146.
  45. A new species of Echimys Cuvier, 1809 (Rodentia, Echimyidae) from Brazil, Papéis Avulsos Zool. (São Paulo) 45 (5).
  46. Interspecific variation in Moschiola, the Indian Chevrotain, The Raffles Bulletin of Zoology, Supplement N° 12 : 413-421.
  47. Groves & Meijaard, Interspecific variation in Moschiola, the Indian Chevrotain, The Raffles Bulletin of Zoology, Supplement N° 12 : 413-421.
  48. Groves, New Scientist (2005).
  49. A new marsupial indicates a late cretaceous high-latitude transatlantic dispersal route, Journal of mammalian evolution 12 (3-4) : 495-511.
  50. Annales de Paléontologie 91 : 311-328 (205).
  51. Journal of Vertebrate Paleontology, 25 (3) : 675-676.

Voir aussiModifier