Lionel Cassan

animateur de télévision

Lionel Patrick Cassan, né le à Lorient (Morbihan) et mort le par suicide à Peyregoux (Tarn), est un présentateur de programme (speaker) et animateur d'Antenne 2. Il a principalement animé l'émission d'accompagnement matinal Matin Bonheur, où il fut remplacé par Olivier Minne.

Lionel Cassan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
PeyregouxVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

BiographieModifier

1975Modifier

Lionel Cassan débute à 19 ans sa carrière sur Radio Andorre, où il est embauché pour présenter de nombreuses émissions[1].

1978Modifier

Il passe sur la radio concurrente Sud Radio, où il restera pendant près de 10 ans. Il y animera "Parlez nous de vous", "Le Jardin des Souvenirs", "Les Gens à Histoire" et "Les Matins du Sud"[2].

1987Modifier

Après avoir commencé à toucher à la télévision, tout en restant sur Sud Radio, il quitte définitivement cette station et anime à Antenne 2 l'émission quotidienne du matin : Matin Bonheur[1].

1994Modifier

Il quitte France 2 (ex-Antenne 2) dont le directeur voulait rajeunir les effectifs, malgré une grande popularité et une audience record de Matin Bonheur. Il rentre alors à RMC en 1994 où il anime le 12h-13h en compagnie de Didier Gustin et Sandrine Alexi pour l'émission "Pendant c'temps là, y en a qui bossent". Il commence alors sur RMC une carrière plus décalée, avec ces deux humoristes, imitateurs[2]. Ensuite, il animera la tranche 11h-12h30, toujours avec Didier Gustin et Sandrine Alexi avec l'émission "Les 3 bien frappés" puis "La concierge du 2e" avec Patricia Moureuille, émission de jeu, d'une grande liberté.

1998Modifier

Il entre à RTL2 où il anime les matinales durant une saison[2].

1999-2002Modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Il retrouve les plateaux de télé sur une chaîne du câble : "Club Téléachat"[1]. C'est cette chaîne de télévision qui fera le communiqué de son décès auprès de l'AFP : Lionel Cassan a mis fin à ses jours le à l'âge de 46 ans[2], au domicile de ses parents près de Castres sans avoir réellement donné d'explication sur son geste. Il était domicilié à Paris 18è, 1 rue Tardieu, et est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (87e division, case no 2676).

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Médias - Disparition de Lionel Cassan - Radioactu », Radioactu,‎ (lire en ligne, consulté le 22 août 2017)
  2. a b c et d Jean-Marc Printz, « Aqui Radio Andorra - Biographies », sur aquiradioandorra.free.fr (consulté le 22 août 2017)