Ouvrir le menu principal

Ligne Kishigawa
Ligne de Wakayama à Kishi
⇒ Voir la carte de la ligne. ⇐
Carte de la ligne
⇒ Voir l'illustration ⇐
Nouveau design des rames, conçu par Eiji Mitooka
Pays Drapeau du Japon Japon
Villes desservies Wakayama
Historique
Mise en service 1916 – 1933
Électrification 1941 – 1943
Concessionnaires Sando Light Railway Co. (1916 – 1961)
Nankai Electric Railway Co. (1961 – 2006)
Wakayama Electric Railway (depuis 2006)
Caractéristiques techniques
Longueur 14,3[1] km
Vitesse maximale
commerciale
60 km/h
Vitesse maximale
de conception
60 km/h
Écartement Voie étroite (1 067 mm)
Électrification 1500 V continu
Nombre de voies Voie unique

La ligne Kishigawa (貴志川線?) est une ligne ferroviaire de la préfecture de Wakayama au Japon. C'est l'unique ligne de la Wakayama Electric Railway Co. Le tracé de 14,3 km[1] s'étend de la gare de Wakayama dans la ville de Wakayama jusqu'à la gare de Kishi dans le voisinage de Kinokawa. En tenant compte des terminus, la ligne Kishigawa comporte 14 gares. Son écartement des rails est de 1 067 mm. La ligne est à voie unique, et électrifiée en 1500 V CC. Jusqu'au , la ligne faisait partie du reseau de la compagnie Nankai.

HistoriqueModifier

La Sando Light Railway Co. ouvrit le tronçon Wakayama - Sando entre 1916 et 1917, et étendit la ligne jusqu'à Kishi en 1933.

La ligne a été électrifiée en 600 V CC entre 1941 et 1943, et a été acquise par Nankai Electric Railway Co. en 1961.

La commande centralisée des trains (en) a été mise en route en 1993, et la Wakayama Electric Railway Co. acquit la ligne en 2006, élevant la tension de la ligne à 1500 V CC en 2012 et mettant en place une exploitation à agent seul[1].

Matériel roulant et serviceModifier

La ligne Kishigawa utilise 6 trains (12 caisses) de rames automotrices de série 2270, initialement produits pour Nankai et transférés au nouvel opérateur en même temps que les voies et autres dépendances de la ligne Kishagawa. Certains des wagons ont été réhabilités suivant un design de Eiji Mitooka, qui a conçu le tram "MOMO" de type 9200 du tramway d'Okayama et les trains de JR Kyushu, y compris le Shinkansen série 800 ; les autres wagons ont conservé leur ancien design. Le coût total du nouveau design est revenu à environ 380 000 dollars[2].

Le matin et le soir, le service a une fréquence de trois à quatre trains par heure. En dehors des heures de pointe, deux trains par heure sont assurés[3].

GaresModifier

Gare Nom japonais Distance
(km)
Distance
entre les gares
(km)
Correspondances Localité
Wakayama 和歌山 0,0 - JR West : Hanwa, Kisei, Wakayama Wakayama
Tanakaguchi 田中口 0,6 0,6
Nichizengū 日前宮 1,4 0,8
Kōzaki 神前 2,9 1,5
Kamayama 竈山 3,7 0,8
Kōtsū-Center-mae 交通センター前 4,8 1,1
Okazaki-mae 岡崎前 5,4 0,6
Kire 吉礼 6,4 1,0
Idakiso 伊太祈曽 8,0 1,6
Sandō 山東 9,1 1,1
Ōike-Yūen 大池遊園 11,3 2,2 Kinokawa
Nishiyamaguchi 西山口 12,1 0,8
Kanroji-mae 甘露寺前 13,1 1,0
Kishi 貴志 14,3 1,2

Faits notablesModifier

En plus du changement de design des wagons, le nouvel opérateur a mis en place des mesures pour attirer les passagers telles que :

  • Avant que le train n'entre en gare de Kishi, ou après qu'il en parte, un arrangement de "Strawberry Fields Forever" par The Beatles est passé.
  • La gare de Kishi a engagé un chat nommé Tama comme chef de gare en janvier 2007; une casquette de chef de gare miniature a été confectionnée pour le chat[4],[5]. Durant ses huit années de service, elle a ainsi incité 350 000 voyageurs supplémentaires à faire étape dans la province de Wakayama[6]. Nitama, qui était auparavant son adjoint, a été officiellement déclaré, le , son successeur après une période de deuil de 50 jours[7],[8].

En effet, avant la reprise de la ligne en 2006, l'exploitation était largement déficitaire[9], perdant jusqu'à 4,7 millions de dollars par an[10].

L'ensemble des mesures aurait permis d'augmenter l'affluence de la ligne de 10%[11].

RéférencesModifier

  1. a b et c (en)Kishigawa Line, Wakayama, sur Japan Travel, août 2012.
  2. (en)The Coolest (or at least the Cutest) Train Car in the World: Wakayama Electric Railway’s Tama Densha Cat Train, Ride the Harlem Line, 19 avril 2010.
  3. (en)exemple d'horaires en semaine à partir de la gare de Wakayama, sur Kishigawa line timetable.
  4. Lah, Kyung.
  5. (en)The cat that saved a Japanese train station, CNN, 24 mai 2013.
  6. (fr)Le Japon pleure Tama, son chat chef de gare, article de Paul Guyonnet et Alice Beckel sur le site de RTL, 27 juin 2015.
  7. (en)Meet Nitama, the new cat in charge at Japan's Kishi Station, CNN, 25 août 2015.
  8. (en)Site asahi.com 'Tama' the famous stationmaster cat awarded own shrine « Copie archivée » (version du 19 décembre 2015 sur l'Internet Archive) (consulté le 28 décembre 2015).
  9. (en)Tama the cat: The Steve Jobs of business turnarounds?, sur mnn, 15 octobre 2010.
  10. (en)Cat Saves Japanese Railway, WIRED, 28 mai 2008.
  11. (en)The Station Master, Now I know, 18 juin 2014.

Lien externeModifier