Kyushu Railway Company

Kyushu Railway Company
九州旅客鉄道株式会社
logo de Kyushu Railway Company

Création
Remplace Japanese National RailwaysVoir et modifier les données sur Wikidata
Personnages clés Toshihiko Aoyagi , Président et Directeur Délégué
Forme juridique Public KK (Privé)
Action Bourse de Tokyo (9142)[1] et Fukuoka Stock Exchange (en) (9142)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social 3-25-21 Hakata Ekimae, Hakata-ku, Fukuoka, préfecture de Fukuoka
Drapeau du Japon Japon
Direction Toshihiko Aoyagi (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Transports, Immobilier, Commerce
Société mère Japan RailwaysVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Bus JR Kyushu
Effectif 8978 employés (au )[2]
Site web www.jrkyushu.co.jp/

Chiffre d'affaires 440,3 milliards de yens (mars 2019)[3]
+1,1%

Kyushu Railway Company (九州旅客鉄道株式会社, Kyūshū Ryokaku Tetsudō Kabushiki-gaisha?), également appelée JR Kyushu (JR九州, Jeiāru Kyūshū?), est une des sociétés japonaises de transport ferroviaire constituant le groupe Japan Railways (JR). Elle exploite des lignes ferroviaires sur l'île de Kyūshū dans le sud de l'archipel du Japon, ainsi qu'un réseau de bus. JR Kyushu assure également le service de ferry à travers le détroit de Tsushima jusqu'à Pusan en Corée du Sud.

Le siège social de la société se trouve à Fukuoka.

HistoireModifier

La société a été créée le suite au démantèlement et à la privatisation partielle de la Japanese National Railways.

Au printemps 2009, JR Kyushu a introduit un système de tickets à carte à puce, SUGOCA.

Le , la société fait son entrée en bourse. Le gouvernement vend l'intégralité de sa participation de 160 millions d'actions, au prix indicatif de 2 600 yens par action, soit un total de 416 milliards de yens (3,6 milliards d'euros)[4],[5].

LignesModifier

Ligne à grande vitesse (Shinkansen)Modifier

La JR Kyushu exploite l'ensemble de la ligne Shinkansen Kyūshū (九州新幹線) entre Hakata et Kagoshima-Chūō.

Lignes classiquesModifier

 
JR Kyushu série 885
Symboles Ligne Nom japonais Terminus Longueur (km) Gares
JA Ligne principale Sanyō 山陽本線 Shimonoseki - Moji 6,3 2
JA JB Ligne principale Kagoshima 鹿児島本線 Mojikō - Yatsushiro, Sendai - Kagoshima 285,3 90
JC Ligne Fukuhoku Yutaka[Note 1] 福北ゆたか線 Kurosaki - Hakata 66,6 29
JC Ligne Sasaguri 篠栗線 Keisen - Yoshizuka 25,1 11
JD Ligne Kashii 香椎線 Saitozaki - Umi 25,4 16
JE JC JG Ligne principale Chikuhō[Note 2] 筑豊本線 Wakamatsu - Haruda 66,1 25
JF Ligne principale Nippō 日豊本線 Kokura - Kagoshima 467,2 111
JH Ligne principale Nagasaki 長崎本線 Tosu - Nagasaki 148,8 41
JI Ligne Hitahikosan 日田彦山線 Jōno - Yoake 68,7 23
JJ Ligne Gotōji 後藤寺線 Shin-Iizuka - Tagawa-Gotōji 13,3 6
JK Ligne Chikuhi 筑肥線 Meinohama - Karatsu, Yamamoto - Imari 68,3 29
Ligne de l'Aéroport de Miyazaki 宮崎空港線 Tayoshi - Aéroport de Miyazaki 1,4 2
Ligne Hisatsu 肥薩線 Yatsushiro - Hayato 124,2 28
Ligne principale Hōhi[Note 3] 豊肥本線 Kumamoto - Ōita 148,0 37
Ligne Ibusuki Makurazaki 指宿枕崎線 Kagoshima-Chūō - Makurazaki 87,8 36
Ligne Karatsu 唐津線 Kubota - Nishi-Karatsu 42,5 13
Ligne Kitto 吉都線 Yoshimatsu - Miyakonojō 61,6 17
Ligne principale Kyūdai[Note 4] 久大本線 Kurume - Ōita 141,5 37
Ligne Misumi 三角線 Uto - Misumi 25,6 9
Ligne Nichinan 日南線 Minami-Miyazaki - Shibushi 88,9 28
Ligne Ōmura 大村線 Haiki - Isahaya 47,6 13
Ligne Sasebo 佐世保線 Hizen-Yamaguchi - Sasebo 48,8 14

Trains de luxeModifier

 
Nanatsuboshi in Kyūshū

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La ligne Fukuhoku Yutaka est le nom commercial donné à une ensemble de sections des lignes Kagoshima, Chikuhō et Sasaguri.
  2. La ligne principale Chikuhō est divisée en trois segments : ligne Wakamatsu (若松線?) entre Wakamatsu et Orio, ligne Fukuhoku Yutaka (福北ゆたか線?) entre Orio et Keisen, et ligne Haruda (原田線?) entre Keisen et Haruda.
  3. Également appelée Aso Kōgen (阿蘇高原線?).
  4. Également appelée Yufu Kōgen (ゆふ高原線?).

RéférencesModifier

  1. a et b « http://www.jrkyushu.co.jp/company/ir/stock/outline/ »
  2. (en) JR Kyushu, « Company summary » [html], sur http://www.jrkyushu.co.jp (consulté le 12 novembre 2018).
  3. Philippe Mesmer, « Au Japon, le Nanatsuboshi, folie ferroviaire à « sept étoiles » », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. Le Japon privatisera JR Kyushu pour 3,4mds d'€, Reuters sur Le Figaro.fr, le 15 septembre 2016
  5. Thomas Wilson, Véronique Tison, « Japon : JR Kyushu met à prix son IPO en haut de fourchette », Investir-Les Echos Bourse, le 17 octobre 2016

Liens externesModifier