Ouvrir le menu principal

Lignée rouge

page d'homonymie d'un projet Wikimédia
(Redirigé depuis Lignée brune)
Lignée rouge
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Lignée rouge » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.

Taxons concernés

La lignée rouge, ou lignée brune, ou lignée brun-rouge, est l'ensemble des algues possédant un plaste rouge ou brun issu d'une endosymbiose primaire (Rhodophyta) ou secondaire avec une algue rouge (toutes les algues à plaste brun)[1],[2],[3],[Note 1].

Du point de vue de la phylogénie des hôtes de l'endosymbiose, c'est un groupe polyphylétique.

Du point de vue de la phylogénie des endosymbiotes (plastes), c'est un groupe monophylétique.

Voir aussiModifier

NotesModifier

  1. Hervé Le Guyader et Guillaume Lecointre, dans leur ouvrage Classification phylogénétique du vivant, utilisent l'expression lignée brune dans un sens malencontreusement différent : pour désigner les Chromista.

RéférencesModifier

  1. (en) Niji Ohta1, Motomichi Matsuzaki, Osami Misumi, Shin-ya Miyagishima, Hisayoshi Nozaki, Kan Tanaka, Tadasu Shin-I, Yuji Kohara et Tsuneyoshi Kuroiwa, « Complete Sequence and Analysis of the Plastid Genome of the Unicellular Red Alga Cyanidioschyzon merolae », DNA Research, vol. 10, no 2,‎ , p. 67-77 (DOI 10.1093/dnares/10.2.67, lire en ligne).
  2. (en) Shin-ya Miyagishima,, Hisayoshi Nozaki, Keishin Nishida, Keiji Nishida, Motomichi Matsuzaki et Tsuneyoshi Kuroiwa, « Two Types of FtsZ Proteins in Mitochondria and Red-Lineage Chloroplasts: The Duplication of FtsZ Is Implicated in Endosymbiosis », Journal of Molecular Evolution, vol. 58, no 3,‎ , p. 291-303 (ISSN 0022-2844, DOI 10.1007/s00239-003-2551-1, lire en ligne) :

    « red-lineage chloroplasts (red algal chloroplasts and chloroplasts that originated from the secondary endosymbiosis of red algae) »

    .
  3. (en) Marie-Pierre Oudot-Le Secq, Jane Grimwood, Harris Shapiro, E. Virginia Armbrust, Chris Bowler et Beverley R. Green, « Chloroplast genomes of the diatoms Phaeodactylum tricornutum and Thalassiosira pseudonana: comparison with other plastid genomes of the red lineage », Molecular Genetics and Genomics, vol. 277, no 4,‎ , p. 427-439 (ISSN 1617-4615, DOI 10.1007/s00438-006-0199-4, lire en ligne) :

    « By “red lineage", we refer to the red algae and the four groups that acquired their chloroplasts from a red algal ancestor by secondary endosymbiosis, namely the heterokonts, halptophytes, cryptophytes and dinoflagellates. »

    .