Liars

groupe de musique américain
Liars
Description de cette image, également commentée ci-après
Angus Andrew des Liars, en concert à New York, en 2008.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock expérimental, dance-punk, post-punk, noise rock, art punk
Années actives Depuis 2000
Labels Gern Blandsten Records, Blast First, Mute Records
Composition du groupe
Membres Angus Andrew
Anciens membres Pat Noecker
Ron Albertson
Aaron Hemphill
Julian Gross

Liars est un groupe de rock américain, originaire de Brooklyn, New York et désormais basé en Australie. Il est formé en 2000 par Angus Andrew, qui en restera le seul membre constant. Les anciens membres incluent Aaron Hemphill, qui a joué au sein de groupe de sa création à son départ en 2017, et Julian Gross qui rejoindra le groupe après la sortie du deuxième album, They Were Wrong, So We Drowned, en 2004, et jusqu'à son départ en 2014. Liars compte dix albums studio publiés chez Mute Records. Ils mêlent des éléments de punk rock à de l'electronica[1].

BiographieModifier

DébutsModifier

 
Le Moodswinger, une 12 cordes cithare électrique créé pour Aaron Hemphill de Liars

Débutant sous la forme d'un quatuor, le groupe publie un premier album en 2001, enregistré en deux jours, et produit par Steve Revitte : They Threw Us All in a Trench and Stuck a Monument on Top. Il sera réédité par le label Blast First en 2002. Leur musique mêle punk, funk et sons électroniques dans le style du revival post-punk du moment, avec une personnalité sonore très affirmée. Pat Noecker et Ron Albertson quittent le groupe en 2002 et forment n0 Things, auteur d'un album Trees en 2006. Noecker forme ensuite le groupe These Are Powers.

Le deuxième album des Liars, They Were Wrong, So We Drowned, marque donc un tournant, le groupe (désormais en trio) s'oriente vers un rock plus expérimental et bruitiste, teinté d'influences tribales (ce qui déroutera une partie de leur public initial[2]). Les Liars poursuivent cependant dans cette voie avec leur troisième album, Drum's Not Dead, publié en 2006. Outre leur musique atypique, les Liars se distinguent par les titres longs et absurdes de leurs morceaux (Let's Not Wrestle Mt. Heart Attack, We Fenced Other Gardens With Bones Of Our Own, Grown Men Don't Fall In The River Just Like That).

SisterworldModifier

Le , Pitchfork rapporte des mises à jour sur le MySpace des Liars et poste le lien de leur nouveau site web[3]. Le , le groupe confirme que Sisterworld sera leur nouvel album, et qu'il est annoncé pour début 2010 chez Mute Records. Selon Pitchfork[4], l'album a été écrit à Los Angeles avec Tom Biller et s'est inspiré de la ville[5].

La presse explique aussi que : « Sisterworld c'est le propre espace des Liars[6]. » L'album est publié en formats CD et vinyle le mardi . Le groupe est choisi par Portishead pour jouer au festival ATP I'll Be Your Mirror en au London's Alexandra Palace[7].

De WIXIW à TWTWFModifier

Le groupe sort son sixième album, WIXIW (prononcé wish you) le , qui opère un virage plus marqué vers l'électronique[8]. Le premier single extrait de l'album, No. 1 Against the Rush, est publié le . Il est écrit dans une cabine isolée au nord de Los Angeles[9]. Pour le titre, le groupe explique que : « c'est un palindrome, et ça nous a intéressé comme idée de départ, c'est-à-dire partir avec plein d'idée, et revenir au point de départ[10]. »

Le , Liars publie le single Mess On a Mission[11] et annonce le titre de son septième album, Mess, pour le chez Mute Records[12]. Leur virage électronique se confirme avec ce septième album[13],[14].

Réduit au seul Angus Andrew, retourné vivre dans son Australie natale[15], Liars publie l'album TFCF (pour Theme From Crying Fountain) le [16]. L'album est suivi de TWTWF (pour Titles With the Word Fountain), issu de la même session d'enregistrement et publié le [17].

Années 2020Modifier

Liars publie un dixième album, nommé The Apple Drop, le 6 août 2021[18]. Il a été enregistré en compagnie du batteur de jazz d’avant-garde Laurence Pike, du multi-instrumentiste Cameron Deyell et de la parolière Mary Pearson Andrew, épouse d'Angus et membre du groupe High Places[18].

MembresModifier

Membres actuelsModifier

  • Angus Andrew - chant, guitare

Anciens membresModifier

  • Aaron Hemphill - guitare, moodswinger, synthétiseurs, percussions (2000-2017[16])
  • Julian Gross - batterie (2004-2014[16])
  • Pat Noecker - basse (2000-2002, maintenant These Are Powers)
  • Ron Albertson - batterie (2000-2002)

DiscographieModifier

Albums studioModifier

Compilations / Live / Bandes originales de filmsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « "Loud and Quiet feature" » (version du 16 mars 2014 sur l'Internet Archive), . Daniel Dylan Wray, 'At Home with the Liars', Loud and Quiet magazine, 2014. (#56).
  2. Liars, le bruit accompli., matthieu Reccarte, Libération, 10 février 2006.
  3. (en) « New Liars Album on the Way | News », Pitchfork, (consulté le )
  4. (en) « Liars Confirm New Album | News », Pitchfork, (consulté le )
  5. (en) « Music Feature – Liars, Liars, Pants on Fire » (version du 31 juillet 2010 sur l'Internet Archive), Totally Dublin,
  6. Luke Slater, « Liars to return in 2010 with Sisterworld / Music News // Drowned In Sound », Drownedinsound.com, (consulté le )
  7. « ATP: I'll Be Your Mirror London », Atpfestival.com (consulté le )
  8. Liars: "Se couper du monde est une expérience très délicate", Igor Hansen-Love, L'Express, 11 juin 2006
  9. Owen Myers, « Wish You Were Not Here - Liars », Clash Magazine, Londres,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « The New Liars Album Gets a Title: WIXIW | News », Pitchfork, (consulté le )
  11. « News | Listen: New Liars! », The Quietus, (consulté le )
  12. « Liars Announce New Album, Mess, Share "Mess on a Mission" | News », Pitchfork, (consulté le )
  13. Liars 'Mess On A Mission' en écoute, 'Mess' en mars, Magic, 13 janvier 2014
  14. Liars : claque prévue pour le 25 mars, "Mess On A Mission" en écoute, Mathias Riquier, Tsugi, 13 janvier 2014.
  15. (en) Cat Woods, « The returned outsider: Liars frontman confronts his fears in new album », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le )
  16. a b et c (en) Christian Eede, « Liars Announce New Album », sur The Quietus, (consulté le ).
  17. (en-US) Richard Driver, « Liars Continue to Experiment with Solitude and Broken Relationships on ‘Titles with the Word Fountain’, PopMatters », sur PopMatters (consulté le )
  18. a et b (en-GB) « Liars – 'The Apple Drop' review: their most refined, accessible record yet », sur NME, (consulté le )

Lien externeModifier