Ouvrir le menu principal

Liège-Bastogne-Liège 1980

édition 1980 de Liège-Bastogne-Liège, course cycliste belge
Liège-Bastogne-Liège 1980 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course66e Liège-Bastogne-Liège
Date24 avril 1980
Distance244 km
PaysBEL Belgique
Lieu de départLiège
Lieu d'arrivéeLiège
Équipes15
Partants174
Arrivants21
Vitesse moyenne34,717 km/h
Résultats
VainqueurFRA Bernard Hinault (Renault-Gitane)
DeuxièmeNED Hennie Kuiper (Peugeot-Esso-Michelin)
TroisièmeBEL Ronny Claes (IJsboerke-Warncke Eis)
19791981 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 66e édition de la course cycliste Liège-Bastogne-Liège a lieu le 24 avril 1980. Elle est remportée en solitaire par le Français Bernard Hinault à une vitesse moyenne de 34,717 km/h. Cette 66e édition de la « doyenne des classiques » s'est courue dans des conditions épouvantables, sous la neige et des températures glaciales. Hinault remporte ici l'une des plus belles victoires de sa carrière[1]. Seuls 21 coureurs sur les 174 participants sont classés à l'arrivée.

ÉquipesModifier

RécitModifier

 
Le vainqueur Bernard Hinault (photographié en 1982).

Le peloton commence la course alors qu'une tempête de neige fait rage. Après une heure de course plus de la moitié des coureurs ont abandonné la course[2]. Une heure plus tard, quelques 60 coureurs, soit un tiers des partants, sont encore en course[3].

Deux coureurs, Rudy Pevenage et Ludo Peeters, se détachent du peloton brisé et ont une avance de 2 minutes et 15 secondes lors de la montée de la côte de Stockeu[2],[4]. Bernard Hinault s'échappe à son tour avec Silvano Contini et Henk Lubberding et, au bout de 20 km de chasse, le groupe Hinault rejoint les leaders sur la côte de la Haute-Levée. À 80 km de l'arrivée, Hinault attaque en solo sur les routes enneigées et labourées autour de Liège[2]. Après sept heures de course dans des températures glaciales, il termine avec près de 10 minutes d'avance sur Hennie Kuiper pour s'adjuger son deuxième Liège-Bastogne-Liège après 1977[5].

Conditions météorologiquesModifier

L'édition est exceptionnellement difficile en raison des conditions météorologiques : la neige est tombée dès le début et les températures sont près du point de congélation, ce qui conduit les commentateurs à l'appeler « Neige-Bastogne-Neige »[6]. De nombreux médias la considère comme la pire édition dans l'histoire de Liège-Bastogne-Liège[2]. Un article publié par le magazine britannique Procycling en 2000, décrit la course :

« Un vent froid qui a soufflé sur la Belgique a apporté des flocons de neige, puis une intense chute de neige au moment du départ de la course. [...] Les coureurs ont lutté avec le froid, avec les mains sur le front pour garder une vue sur la route. La course était une masse anonyme de vestes et de blousons en plastique. Les spectateurs se tenaient avec les lunettes comme des bonhommes de neige haut de gamme, le visage rouge dans l'amertume. Après une heure certaines équipes avaient à peine un seul homme sur la route. Ils abandonnent par deux douzaines à la fois, des hommes comme Gibi Baronchelli, Giuseppe Saronni, Lucien Van Impe et Jean-René Bernaudeau. »[7].

Hinault est l'un des 21 coureurs à avoir terminé la course. Il a subi des engelures sur deux doigts de sa main droite, a eu besoin de trois semaines pour pouvoir les bouger à nouveau[7] et les dommages causés sont restés durables sur un de ses doigts[3].

ClassementModifier

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erBernard Hinault   FranceRenault-Gitane7 h 01 min 42 s
2eHennie Kuiper   Pays-BasPeugeot-Esso-Michelin+ 9 min 24 s
3eRonny Claes   BelgiqueIJsboerke-Warncke Eis+ 9 min 24 s
4eAlfons De Wolf   BelgiqueBoule d'Or-Sunair-Colnago+ 10 min 34 s
5ePierre Bazzo   FranceLa Redoute-Motobécane+ 10 min 34 s
6eLudo Peeters   BelgiqueIJsboerke-Warncke Eis+ 10 min 34 s
7eHerman Van Springel   BelgiqueSafir-Ludo+ 12 min 05 s
8eGuido Van Calster   BelgiqueSplendor-Admiral+ 12 min 35 s
9eJohan van der Velde   Pays-BasTI-Raleigh-Creda+ 12 min 35 s
10eEddy Schepers   BelgiqueDAF Trucks-Lejeune+ 12 min 35 s
11eGilbert Duclos-Lassalle   FrancePeugeot-Esso-Michelin+ 12 min 35 s
12eSilvano Contini   ItalieBianchi-Piaggio+ 12 min 35 s
13eHenk Lubberding   Pays-BasTI-Raleigh-Creda+ 16 min 03 s
14eStefan Mutter   SuisseTI-Raleigh-Creda+ 16 min 03 s
15ePascal Simon   FrancePeugeot-Esso-Michelin+ 16 min 03 s
16eJan Jonkers   Pays-BasBoston-IFI-Mavic+ 17 min 59 s
17eBert Oosterbosch   Pays-BasTI-Raleigh-Creda+ 18 min 35 s
18ePaul Wellens   BelgiqueTI-Raleigh-Creda+ 18 min 35 s
19eFrits Pirard   Pays-BasMiko-Mercier-Vivagel+ 18 min 35 s
20eJean-Raymond Toso   FrancePuch-Campagnolo-Sem+ 24 min 06 s
21eJostein Wilmann   NorvègePuch-Campagnolo-Sem+ 27 min 00 s
Source : ProCyclingStats Cycling Archives


RéférencesModifier

  1. Stéphane Deneits, « L’expédition d’Hinault », sur velochrono.fr,
  2. a b c et d (en) Barry Boyce, « Top 20 All Time Major Classics #5. Liege-Bastogne-Liege 1980: Hinault, Snow, and Pain. », sur cyclingrevealed.com (consulté le 18 février 2016)
  3. a et b (en) « Crushing Victories – Bernard Hinault at Liege-Bastogne-Liege, 1980 », sur ragtimecyclist.com, (consulté le 18 février 2016)
  4. « Une édition de légende », sur cyclo-ardennaise.net (consulté le 18 février 2016)
  5. (en) « Guest Article: Bernard Hinault’s 1980 Liege-Bastogne-Liege », sur velominati.com, (consulté le 18 février 2016)
  6. (en) « Bernard Hinault and his epic 1980 win in Liege-Bastogne-Liege (VIDEO) », sur thebikecomesfirst.com, (consulté le 18 février 2016)
  7. a et b (en) « Bernard Hinault at 1980 Liege-Bastogne-Liege », Immediate Media Company, United Kingdom,‎

Liens externesModifier