Leto Atréides II

personnage de Dune

Leto Atréides II
Personnage de fiction apparaissant dans
Dune.

Emblème de la Maison Atréides(faucon rouge)
Emblème de la Maison Atréides
(faucon rouge)

Alias L'Empereur-Dieu, le Ver (surnom donné par Siona), le Tyran, le Dieu Fractionné (posthume)
Naissance au sietch Tabr sur Arrakis (Dune)
Décès dans le fleuve Idaho, non loin du village fremen de Tuono (Dune)
Sexe Masculin
Espèce Homme ayant évolué en ver des sables (forme pré-vermiforme)
Yeux Bleus sur fond bleu (« bleu de l'Ibad »)
Activité Empereur de l'univers connu, despote
Caractéristique
  • Stratège et tacticien expert
  • Historien expert
  • Combattant au corps à corps expert (sous sa forme pré-vermiforme)
  • Âgé de plus de 3 500 ans lors de sa mort
  • Corps recouvert de truites des sables formant un costume blindé, puis un corps pré-vermiforme de plusieurs mètres de long
  • Vulnérabilité à l'eau (sous sa forme pré-vermiforme)
Arme favorite Chariot royal sur suspenseurs et roues
Pouvoirs spéciaux
  • Vision presciente
  • Mémoire Seconde complète (ancêtres mâles et femelles)
  • Immortalité relative (sous sa forme pré-vermiforme)
  • Grande vitalité et force physique (sous sa forme pré-vermiforme)
  • Grande résistance physique et résistance à la chaleur (sous sa forme pré-vermiforme)
Famille Paul Atréides (père), Chani (mère), Ghanima Atréides (sœur), Hwi Noree (épouse), Leto Atréides (grand-père paternel), dame Jessica (grand-mère paternelle), Liet Kynes (grand-père maternel), Stilgar (grand-oncle maternel), Monéo Atréides (lointain descendant, majordome), Siona Atréides (lointaine descendante, fille de Monéo)
Affiliation Chef de la Maison Atréides, chef des Fremen, puis des Fremen de Musée
Entourage Les Truitesses (notamment Nayla), Duncan Idaho (nombreux gholas successifs, chef de la garde), Malky (conseiller Ixien)
Ennemi de Les Ixiens, le Bene Tleilax, le Bene Gesserit

Créé par Frank Herbert
Romans Le Messie de Dune
Les Enfants de Dune
L'Empereur-Dieu de Dune
Séries Les Enfants de Dune
Première apparition Le Messie de Dune
Dernière apparition Le Triomphe de Dune

Leto II Atréides est un personnage de fiction appartenant du cycle de Dune de l'écrivain Frank Herbert, apparaissant brièvement à la fin du roman Le Messie de Dune, puis dans Les Enfants de Dune et plus largement dans L'Empereur-Dieu de Dune, qui lui est consacré.

Fils de Paul Muad'Dib Atréides et de la fremen Chani, Leto II est plus connu sous le nom de « l'Empereur-Dieu », et été surnommé par ses ennemis « le Ver » et « le Tyran ». Après sa mort, il est vénéré comme le « Dieu Fractionné ».

Voyant l'extinction de l'humanité advenir dans le futur grâce à son grand pouvoir de prescience, Leto s'est résolu (à la différence de son père), à endosser l'apparence du ver de sables, revêtant un costume en peau de truites des sables. Cela lui a accordé une immortalité relative, lui permettant d'avoir le temps suffisant pour mettre en marche son plan afin de sauver l'humanité (notamment avec son programme génétique, qu'il a copié au Bene Gesserit).

Dictateur absolu et sans pitié (d'où son surnom de « Tyran ») de l'empire hérité de son père, Leto entraîne au cours de son règne (pendant plus de 3 500 ans) l'humanité avec sa « Paix de Leto » afin de la préparer à survivre à l'extinction, pour faire aboutir le Sentier d'Or.

Après sa mort, son esprit survivra dans de multiples « perles de conscience » contenues dans les nouveaux vers géants que sa mort aura engendrée, ce qui lui permettra de poursuivre indéfiniment son « rêve sans fin ».

DescriptionModifier

Leto II a fusionné son corps avec les truites des sables d’Arrakis et se métamorphose peu à peu en ver de sables ; il dira : « Ma peau n’est plus la mienne »[1].

Durant son règne de 3 500 années, Leto impose une paix forcée à l’humanité, « la Paix de Leto », destinée à faire évoluer l’humanité sur le chemin de sa survie, et conditionner son essor dans l'univers via la Grande Famine et la Dispersion, telle qu'il l'a vue dans sa grande vision presciente, « le Sentier d'Or ».

Sur un plan personnel, Leto vit un interminable calvaire, son immortalité relative, bien qu'elle lui ait apporté une connaissance unique du passé, du présent et de l’avenir, ne pouvant occulter sa solitude, lui qui est désormais un être unique, à part de l'humanité. Accompagné depuis le début de sa transformation par de nombreux gholas, tous des copies de l'ancien soldat de la Maison Atréides, Duncan Idaho, fournies avec diligence par le Bene Tleilax, Leto attend le jour où le Sentier d'Or portera l’humanité au-delà des dangers de l’annihilation.

Paix de LetoModifier

La « Paix de Leto » est la période du règne de Leto II (3 500 ans) durant laquelle, grâce à l'utilisation de sa puissante armée de Truitesses, le taux de conflits de l’Imperium est tombé à moins de 2% de ce qu’il était avant sa prise de pouvoir.

Dans ce but, Leto maintient la population de son empire sous coupe réglée grâce à ces Truitesses, jugulant toute contestation dans le sang. Il est aidé en cela de son pouvoir de prescience qui lui permet de deviner les troubles à venir, pour les étouffer dans l’œuf. Il contrôle également la population avec différentes interdictions et privations, notamment celle du voyage spatial ou des véhicules de sol (la marche à pied devenant le seul moyen de se déplacer pour le commun des mortels).

« Des milliers d’années paisibles, dit Leto. Voilà ce que je vais leur donner »[2].

Cette paix artificielle a été imposée dans le cadre du Sentier d'Or. Leto contrôle et impose l’inactivité à toutes les forces, contenant les possibilités de l’humanité comme dans une cocotte-minute. À la mort du Tyran, cette « paix » volera en éclats provoquant la Grande Dispersion, propulsant l’humanité sur de nombreux et nouveaux chemins dans toute la galaxie, ce qui rendra impossible son extinction.

Organisation militaireModifier

L'Empereur-Dieu est le chef des Truitesses, son armée impériale composée uniquement de femmes, qui le vénèrent comme un dieu vivant, suivant ses commandements à la lettre.

Leto a pour chef de sa garde personnelle un ghola du soldat Duncan Idaho, que l'Empereur-Dieu fera créer en série par le Bene Tleilax durant toute la durée de son règne. Les gholas Duncan Idaho sont utilisés par l’Empereur-Dieu pour son programme génétique de sélection et de reproduction de l'espèce, programme concurrent de celui des Révérendes Mères du Bene Gesserit, que Leto leur a « confisqué » durant son règne.

Pour la plupart, « les Duncans » finissent par être tués, le plus souvent par Leto, se rebellant contre lui et tentant de l’assassiner : les Duncans ne peuvent supporter l'usage cynique et impitoyable du pouvoir de Leto, qui pour eux diverge des valeurs traditionnelles des Atréides qu'il a connus à son époque. Bien que certains Duncans vivent un long moment et fondent même une famille, rares sont ceux qui meurent de vieillesse dans leur lit.

Le dernier ghola Duncan Idaho parviendra à éliminer l’Empereur-Dieu, grâce à l’aide d’une des propres descendantes de la maison Atréides, Siona Atréides.

Le Sentier d'OrModifier

L’Empereur-Dieu a prévu sa propre fin grâce à sa vision presciente. Il s’ensuit un exode connu sous le nom de Grande Dispersion : l’humanité enfin débarrassée du joug du Tyran et de l’organisation féodale de l’ancien Empire, part peupler des planètes et des systèmes lointains, réalisant ainsi le Sentier d'Or envisagé par Leto, c'est-à-dire la survie de l'humanité.

Celui-ci laisse derrière lui des caches d’Épice innombrables, des messages gravés dans les parois d’anciens sietch, et permet de reprendre le cycle naturel de Dune : la planète ayant été convertie en un endroit fertile, sa mort permet la création de nouvelles truites des sables qui jettent les bases d'un nouveau cycle pour les vers des sables, chacune de ces créatures possédant une perle de la conscience de l’Empereur-Dieu.

Leto II reviendra lui-même en tant que ghola aux cours des événements décrits par Les Chasseurs de Dune et Le Triomphe de Dune. Alors il participera, aux côtés des autres gholas — Duncan Idaho, Miles Teg, sa grand-mère Jessica, sa tante Alia, son père Paul et sa mère Chani — et de Sheana à l’achèvement de son Sentier d’Or, conduisant une dernière fois les vers des sables.

BibliographieModifier

  • (en) Stephen M. Fjellman, « Prescience and Power: "God Emperor of Dune" and the Intellectuals », Science Fiction Studies, vol. 13, no 1,‎ , p. 50-63 (lire en ligne).
  • André Ourednik, « L'istinto, la macchina, l'impronta  », Millepiani, no 39,‎ (lire en ligne).
  • (en) Marie-Noelle Zeender, « The "Moi-peau" of Leto II in Herbert's Atreides Saga », Science Fiction Studies, vol. 22, no 2,‎ , p. 226-233 (lire en ligne).

RéférencesModifier

  1. Frank Herbert (trad. de l'anglais par Michel Demuth), Les Enfants de Dune [« The Children of Dune »], France, Robert Laffont, coll. « Presse-Pocket / Rédemption », , 538 p. [détail de l’édition] (ISBN 2-266-01303-3), page 454
  2. Les Enfants de Dune, p. 460.