Alia Atréides

personnage de Dune

Alia Atréides
Personnage de fiction apparaissant dans
Dune.

Emblème de la Maison Atréides(faucon rouge)
Emblème de la Maison Atréides
(faucon rouge)

Alias Sainte Alia du Couteau
Naissance Arrakis
Origine Arrakis
Décès Arrakis
Sexe Femme
Espèce Humaine
Yeux Bleus sur fond bleu (« yeux de l’Ibad »)
Activité Régente impériale de la Maison Atréides
Caractéristique Possédée par l’Abomination
Pouvoirs spéciaux
Adresse Arrakis
Famille Leto Atréides (père), dame Jessica (mère), Vladimir Harkonnen (grand-père maternel caché), Paul Atréides (frère), Leto II (neveu), Ghanima Atréides (nièce)
Affiliation Maison Atréides, Fremen
Entourage Hayt (Duncan Idaho, concubin)
Ennemi de Vladimir Harkonnen,

Créé par Frank Herbert
Films Dune (1984)
Séries Dune (2000)
Les Enfants de Dune (2000)
Première apparition Dune (1964)
Dernière apparition Le Triomphe de Dune (2007)

Alia Atréides est un personnage de fiction issu du cycle de Dune de l'écrivain Frank Herbert. Sœur de Paul Atréides, elle est aussi connue sous le nom de « Sainte Alia du Couteau ».

Biographie du personnageModifier

Dans les romans d’HerbertModifier

Dans Dune, Alia est la fille du duc Leto Atréides et de sa concubine officielle Bene Gesserit, dame Jessica. Alors qu’elle est encore dans le ventre de sa mère, le fœtus d'Alia subit l'agonie de l'épice (quand Jessica absorbe l'eau de la vie, une variante de l’Épice, lors d'une cérémonie religieuse au Sietch Tabr) en même temps que sa mère, étant alors éveillée à la conscience prématurément.

Elle est une « pré-née » et possède une Mémoire Seconde comme les Révérende Mère du Bene Gesserit, c’est-à-dire qu'elle a accès à la mémoire de ses ancêtres féminins qui « vivent » en elle, dans son esprit. Mais, contrairement aux véritables Révérendes Mères, Alia n’a pas seulement accès à ses ascendants féminins, mais également à la mémoire de tous les hommes qui l’ont précédée, tel son grand-père le baron Vladimir Harkonnen. Par ailleurs, étant donné qu'elle a été « éveillée » à cette Mémoire Seconde dès sa naissance, son esprit est vulnérable aux tentatives de possessions de ces mémoires dans son esprit, malgré les exercices qu'elle pratique pour renforcer sa psyché, ce qui aboutira à l'âge adulte à être « possédée » par l’Abomination, en l’occurrence l'esprit de son grand père maternel, Vladimir Harkonnen.

Dans Le Messie de Dune et Les Enfants de Dune, Alia, sœur de l’empereur Paul Muad-Dib, exerce l'activité de prêtresse, entrant dans des transes afin de déchiffrer l'avenir. Après l'attentat qui coûte les yeux de son frère Paul, elle prend en charge la régence de l’Empire, devenant la tutrice des enfants de Paul et Chani, les jeunes Leto II et Ghanima Atréides.

Après l’éveil de la mémoire originale du ghola nommé Hayt, qui retrouve son identité de Duncan Idaho, Alia se marie avec lui. Mais Idaho ne parviendra pas à la sauver de l’Abomination qu'il voit grandir en elle, et qui la mènera à sa perte.

Dans les romans suivantsModifier

Alia réapparaît dans les compléments posthumes de Kevin J. Anderson et Brian HerbertLes Chasseurs de Dune et Le Triomphe de Dune —, à la fois comme présence hantant la Mémoire Seconde du ghola du Baron Vladimir Harkonnen (lui faisant la réciproque de l’Abomination) et comme ghola dans le non-vaisseau en fuite aux côtés de Duncan Idaho et Sheana. Son ghola sera tué par le ghola du Baron, qui par cet acte se venge de la mort à laquelle la petite Alia l’avait condamné lors de leurs premières existences.

L'AbominationModifier

Du fait de sa naissance problématique, l’Abomination d’Alia représente un danger pour l’Empire tout entier. Dans Les enfants de Dune, la présence dans son esprit de la mémoire du baron défunt Vladimir Harkonnen, son grand-père caché, parvient à la manipuler. Bien qu'elle ait tué originellement ce triste personnage lorsqu'elle était enfant au cours de la révolte d'Arrakeen (dans Dune), elle finira adulte par suivre les mauvais conseils de la « persona » du baron contenue dans son esprit, contre la promesse que celui-ci l'aide à faire taire la multitude des autres voix dans sa Mémoire Seconde qui la tourmente depuis sa jeunesse.

À la suite du départ de Paul dans le désert, rendu infirme par un attentat, la régence d’Alia à la tête de la Maison impériale Atréides se transformera en une dictature religieuse. Mais son neveu Leto II, fils de Paul et de Chani et héritier de l’empire (avec sa sœur Ghanima), y mettra fin en entamant sa transformation en Shai-Hulud, le grand ver des sables.

Paul, sous les traits du Prêcheur d’Arrakis avait également tenté de mettre fin à la folie d’Alia, sans succès, étant fait assassiner par cette dernière (manipulée par le baron) au cours de son dernier prêche sur l’esplanade de son palais à Arrakeen, Alia ayant reconnu son frère malgré sa nouvelle apparence ravagée.

Peu après, quand Leto II arrive dans le palais pour la tuer, Alia, dans un sursaut de conscience, préfère se suicider en se défenestrant, malgré la présence du baron dans son esprit qui la supplie de ne pas le faire, car il a un plan.

Notes et référencesModifier