Ouvrir le menu principal
Les Percussions de Treffort
Pays d'origine France
Genre musical musique contemporaine
Instruments percussions
Site officiel http://www.resonancecontemporaine.org/les-percussions-de-treffort/

Les Percussions de Treffort, fondées par Alain Goudard, sont une formation musicale regroupant des musiciens en situation de handicap mental issus de l'ESAT de Treffort-Cuisiat et des musiciens professionnels. Leur cheminement les a menés de la simple improvisation rythmique à l'interprétation d’œuvres de musiciens et de compositeurs contemporains[1],[2].

Sommaire

BiographieModifier

Les Percussions de Treffort voient le jour en 1979 lorsque le CAT de Treffort, géré par l'ADAPEI du département de l'Ain, fait appel à Alain Goudard pour construire un projet thérapeutique et pédagogique au sein de l'atelier musical du foyer d'handicapés[3].

Parmi les résidents qui participent aux séances musicales, un petit groupe se démarque par son goût prononcé pour les percussions. Suivant la réussite de l'expérience pédagogique et plusieurs années d'apprentissage, le groupe de percussionnistes commence à collaborer avec des artistes amateurs et professionnels. En 1984, les Percussions de Treffort se produisent, pour la première fois, en public dans le cadre d'une série de concerts organisée à Bourg-en-Bresse et dans sa région[3].

En 1987, le groupe est intégré à la structure associative loi 1901 Résonance contemporaine, basée à Bourg-en-Bresse, aux côtés de l'Ensemble de six voix solistes.

De nombreux compositeurs-interprètes écrivent pour les Percussions de Treffort ou viennent participer à différentes créations[4]. Depuis 2006, les membres du groupe issus de l'ESAT de Treffort ont le statut de musiciens professionnels et sont rémunérés en tant que tel.

En 2016, le groupe compte 12 membres permanents dont une chanteuse mezzo-soprano[5].

Les Percussions de Treffort bénéficient du soutien du Conseil départemental de l'Ain[6] et du ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Rhône-Alpes au titre des ensembles musicaux conventionnés[5].

Concerts et tournéesModifier

En FranceModifier

Depuis 1984, grâce à une solide implantation dans le département de l'Ain et la région Rhône-Alpes[7], le groupe se produit régulièrement dans des concerts et festivals locaux, comme par exemple les Voix du Prieuré au Bourget-du-Lac[8].

Il est aussi présent sur de nombreuses scènes dans toute la France dont notamment le Festival européen Orphée au Théâtre Montansier de Versailles[9], le festival Charivari à Sélestat[10] et le Festival des musiques démesurées à Clermont-Ferrand.

En 1999, l'ensemble percussionniste, accompagné d'un sextuor vocal, interprète l'œuvre Toscane, une commande d'état composée par Carlo Rizzo, au Festival 38e Rugissants de Grenoble[7].

À l'étrangerModifier

La première tournée internationale de l'ensemble musical a lieu en juillet 1994 en République tchèque, sur invitation d'Olga Havlová (en), épouse du président de la République tchèque, dont la fondation agit auprès d'enfants et adultes en situation de handicap[3].

Depuis, le groupe participe à de nombreux concerts à l'étranger[7]: Varsovie, Cracovie (Pologne); Festival internacional de Artes Escénicas y Discapacidad à Séville (Espagne)[11]; Festival Internazionale delle Abilità Differenti à Carpi (Italie)[12]; Graz (Autriche)[13]; Genève (Suisse)[14]; Dortmund (Allemagne)[15]; Shanghai, Pékin, Canton, Shenzhen, Nanchang, Suzhou (Chine)[16].

Au travers d'une tournée en France et en Chine en 2014, les Percussions de Treffort participent, avec le Shanghai Percussion Ensemble, le percussionniste Thierry Miroglio et la danseuse chinoise Liu Yan (en) aux célébrations du 50e anniversaire des relations diplomatiques franco-chinoises[17].

Biographie artistique sélectiveModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Les percussions de Treffort: une aventure humaine », sur francetvinfo, (consulté le 22 mai 2016).
  2. Handicapés-valides: d'un même chœur, de Pulsations (prod.) et de Dominique Thiéry (réal.), 42 min [voir en ligne] : documentaire diffusé la première fois dans la rubrique "In vivo" du Magazine de la Santé sur France 5, du 2 au 6 septembre 2013.
  3. a b et c Alain Goudard et Brigitte Mercier, Les Percussions de Treffort : 20 ans de création, Harmattan, , 156 p. (ISBN 9782738487094).
  4. a et b Alain Goudard, Tous les jours, inventés : Traces sur le chemin des Percussions de Treffort, Mômeludies éditions / CFMI de Lyon, , 64 p. (ISBN 9782953247749).
  5. a et b « Les Percussions de Treffort », sur Résonance contemporaine (consulté le 2 juillet 2016).
  6. « Culture & handicap », sur site du Conseil départemental de l'Ain (consulté le 22 mai 2016).
  7. a b et c « Créativité, handicap et pratiques musicales contemporaines », Études, vol. 7, no 401,‎ , p. 114-117 (lire en ligne).
  8. « Pablo #2 », sur Les Voix du Prieuré, (consulté le 3 juillet 2016).
  9. « Bruits de couloir », sur Festival européen Orphée, (consulté le 3 juillet 2016).
  10. « Le Bal de l'Afrique enchantée au festival Charivari à Sélestat (67) », sur franceinter, (consulté le 3 juillet 2016).
  11. (es) Margot Molina, « El grupo sevillano Danza Mobile organiza un festival internacional para artistas discapacitados », sur el pais, (consulté le 1er juillet 2016).
  12. (it) « Festival Internazionale delle Abilità Differenti », (consulté le 4 juillet 2016).
  13. (de) « Les Percussions de Treffort », sur sicht-wechsel.at, (consulté le 1er juillet 2016).
  14. « L'éducation fait son cirque », sur Tribune de Genève, (consulté le 1er juillet 2016).
  15. « impulsneuemusik », sur Fonds franco-allemand pour la musique contemporaine, (consulté le 1er juillet 2016).
  16. Florence Heimburger, « "Aux percussions, j’oublie mon handicap !" », sur France Dimanche, (consulté le 2 juillet 2016).
  17. a et b « Le fil rouge », sur site officiel de la commémoration du 50ème anniversaire des relations diplomatiques entre la République française et la République populaire de Chine, (consulté le 3 mai 2016).
  18. Laurent Lejard, « Les percussions de Treffort », sur Yanous, le magazine francophone du handicap, (consulté le 3 mai 2016).
  19. « Michèle Bernard chante Louise Michel au théâtre d'Oullins », Le Monde,‎ .
  20. « Rendez-vous février 2007 », sur site de la ville de Bourg-en-Bresse, (consulté le 2 juillet 2016).

Liens externesModifier