Les Nouveaux Messieurs

film sorti en 1929

Henry Roussel (à gauche) et Albert Préjean (à droite) dans Les Nouveaux Messieurs

Les Nouveaux Messieurs est un film français réalisé par Jacques Feyder en 1928. Le film est sorti en France le avant d’être censuré le .

SynopsisModifier

Inspiré de la pièce de théâtre de Robert de Flers et Francis de Croisset, le film raconte l’histoire d’une danseuse, Suzanne Verrier (Gaby Morlay) entretenue par un député de droite, le comte de Montoire-Grandpré (Henry Roussel) mais aimant en secret un syndicaliste, Jacques Gaillac (Albert Préjean). Après bien des péripéties sentimentales et politiques, Suzanne, nommée danseuse-étoile grâce à Jacques, préfère rester avec le comte. Jacques part faire de la politique à l'étranger, grâce au comte. Cette comédie est une superbe critique légère, désinvolte et irrévérencieuse des mœurs de jeunes politiciens. Certaines scènes peu glorieuses pour le monde politique d’alors (dont une bagarre à la Chambre) lui valurent d’être censuré pour « atteinte à la dignité des parlementaires ».

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

C'est le dernier film que Feyder tourna en muet. La censure voit dans cette satire une « atteinte à la dignité du Parlement et de ses ministres ». Le film ne sera autorisé qu'après trois mois d'interdiction et plusieurs coupures[2].

Notes et référencesModifier

  1. Fiche du film sur le site de la cinémathèque
  2. Dictionnaire de la censure au cinéma, Jean-Luc Douin, Ed.Puf

Liens externesModifier