Les Naufragés du temps

Les Naufragés du temps est une série de bande dessinée de science-fiction créée par Paul Gillon et Jean-Claude Forest.

Les Naufragés du temps
Série
Les Naufragés du temps.
Les Naufragés du temps.

Scénario Jean-Claude Forest
Paul Gillon
Dessin Paul Gillon
Genre(s) science-fiction

Pays Drapeau de la France France
Langue originale Français
Éditeur Hachette
Les Humanoïdes associés
Glénat
Première publication 1974
Nb. d’albums 10

Prépublication Chouchou (1964)
France-Soir (1974)
Métal hurlant (1977)

Historique de la publicationModifier

Le titre fait référence aux Naufragés de l’air, première partie de L’Île mystérieuse de Jules Verne, que Forest adapta par la suite dans Mystérieuse matin, midi et soir.

La publication des Naufragés du temps débute avec le premier numéro, daté du , de Chouchou, un hebdomadaire édité par Daniel Filipacchi et que Forest dirigeait[1]. La publication de la série dont Forest signait le scénario avec le pseudonyme « Jean-Claude Valherbe » est interrompue en janvier 1965 après neuf numéros[1]. Les deux auteurs reprennent les personnages et leur histoire dans France-Soir en 1974. À partir du cinquième album, en 1977, Gillon réalise seul la série dans Métal hurlant.

SynopsisModifier

Un homme plongé en hibernation dans une capsule dans l'espace au XXe siècle est réveillé mille ans plus tard, en 2990. Sans repère, il n'a de cesse de retrouver la femme qui était en hibernation comme lui, Valérie. Mais il doit combattre les Trasses, des rats intelligents extraterrestres.

Space opera aux personnages complexes et tourmentés, Les Naufragés du temps fait partie des classiques de la bande dessinée de science-fiction française, au même titre que Le Vagabond des Limbes, Les Pionniers de l'Espérance ou Valérian et Laureline.

PersonnagesModifier

  • Christopher Cavallieri (Chris) : homme du XXe siècle, audacieux mais non exempt de faiblesses.
  • Valérie Haurèle : femme du XXe siècle, assez craintive.
  • Mara : scientifique. Résolue, amoureuse de Chris.
  • le Tapir : homme-tapir, maître du crime organisé dans le système solaire.
  • Saravone Leobart : savant fou.
  • le Major Lisdal : un cyborg au crâne rasé.
  • Beryl Rosemayor : belle dame au sombre passé.
  • Quinine : intrigante.

PublicationModifier

PériodiquesModifier

AlbumsModifier

  • Les Naufragés du temps (scénario Forest et Gillon), Hachette :
  1. L'Étoile endormie, 1974 (ISBN 2-731-60124-8).
  2. La Mort sinueuse, 1975 (ISBN 2-731-60123-X).
  3. Labyrinthes, 1976 (ISBN 2-731-60034-9).
  4. L'Univers cannibale, 1976 (ISBN 2-731-60037-3).
  1. Tendre Chimère, 1977 (ISBN 2-731-60220-1)[2].
  2. Les Maîtres-Rêveurs, 1978 (ISBN 2-731-60036-5)[3].
  3. Le Sceau de Beselek, 1979 (ISBN 2-731-60036-5).
  4. Ortho-Mentas, 1981 (ISBN 2-731-60106-X).
  5. Terra, 1984 (ISBN 2-731-60297-X).
  6. Le Cryptomère, 1989 (ISBN 2-731-60444-1).
  • La série est rééditée par Glénat en 2008.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Michel Béra, « Chouchou », Le Collectionneur de bandes dessinées, no 15,‎ , p. 16-17.
  2. Rodolphe, « Paul Gillon : Tendre Chimère », (À SUIVRE), no 1,‎ , p. 102.
  3. Henri Filippini, « Les Naufragés du temps : Les Maîtres-Rêveurs », Schtroumpfanzine, no 26,‎ , p. 25.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier