Les Gandins du parc

film de Segundo de Chomón, sorti en 1904

Les Gandins du parc (en espagnol Los Guapos del parque ou L'hereu de Ca'n Pruna) est un film muet espagnol comique de poursuite réalisé par Segundo de Chomón, produit Alberto Marro, l'exploitant d'une salle de cinéma à Barcelone et Luis Macaya, un financier[1], sorti en 1904[2] ou 1905[3] en Espagne.

Les Gandins du parc

Titre original Los Guapos del parque ou L'hereu de Ca'n Pruna
Réalisation Segundo de Chomón
Sociétés de production Macaya et Marro
Pays de production Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre comédie
Durée 6 minutes
Sortie 1904


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Querelle d'antécédenceModifier

Ce film a fait l'objet d'une polémique entre historiens du cinéma espagnol, sur le fait de savoir qui est le premier réalisateur d'un film comique en Espagne, après que Fructuoso Gelabert a accusé Segundo de Chomón d'avoir imité son propre film, Los guapos de la Vaqueria del Parque, cette affirmation ayant été reprise à son compte par l'historien Fernández Cuenca, qui considère Marro et Macaya avaient demandé à Segundo de Chomón de réaliser une nouvelle version du film de Gelabert, en arguant du fait que le film, inspiré d'un fait réel, relevait du domaine public[4]. Georges Sadoul, de son côté, dans un premier temps, date le film de Chomón de 1903 et le considère comme le premier qu'il ait réalisé[5] (avant de le dater, quatre ans après, de 1905[6]). Selon Juan-Gabriel Tharrats, Chomón, « après avoir décliné l'offre, l'accepta à condition de pouvoir réécrire le scénario à sa façon, ce qui fut fait »[3]. Selon Palmira González López, le film de Chomón, sorti en décembre 1904 alors que celui de Gelabert est sorti en 1905, est une reprise de How a French Nobleman Got a Wife Through the 'New York Herald' Personal Columns, un film américain réalisé en 1904 par Edwin S. Porter pour la société Edison Studios[2], lui-même un remake de Personal de Wallace McCutcheon[7]. Ce serait donc Chomón qui aurait été copié par Gelabert et serait le réalisateur du premier film comique espagnol.

Fiche techniqueModifier

Notes et référencesModifier

  1. (es) Juan Carlos de la Madrid et Román Gubern, Primeros tiempos del cinematógrafo en España, Oviedo, Universidad de Oviedo, , 348 p. (ISBN 978-84-605-6108-8, lire en ligne), p. 20
  2. a et b (es) Palmira González López, Los inicios del Cine en España (1896 - 1909). La llegada del cine, su expansión y primeras producciones., Liceus (ISBN 978-84-9822-265-4, lire en ligne), p. 29
  3. a et b Juan-Gabriel Tharrats (trad. de l'espagnol), Segundo de Chomón : un pionnier méconnu du cinéma européen, Paris, L'Harmattan, , 322 p. (ISBN 978-2-296-09970-8, lire en ligne), p. 49
  4. (es) Fernández Cuenca, Fructuoso Gelabert, fundador de la cinematografía española, Filmoteca Nacional de España,
  5. Georges Sadoul, Histoire générale du cinéma : les pionniers du cinéma (1897-1909), Denoël, , p. 319
  6. Georges Sadoul, Histoire générale du cinéma : le cinéma devient un art (1909-1920), Denoël, , p. 176
  7. (en) Charles Musser, Before the Nickelodeon : Edwin S. Porter and the Edison Manufacturing Company, University of California Press, , 591 p. (ISBN 978-0-520-06986-2, lire en ligne), p. 280