Les Attracteurs de Rose Street

Les Attracteurs de Rose Street
Auteur Lucius Shepard
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Fantastique
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Rose Street Attractors
Éditeur Harper Voyager
(anthologie Ghosts by Gaslight)
Lieu de parution New York
Date de parution
ISBN 978-0-06-199971-0
Version française
Traducteur Jean-Daniel Brèque
Éditeur Le Bélial'
Collection Une heure-lumière, no 15
Lieu de parution Saint-Mammès
Date de parution
Type de média Livre papier
Couverture Aurélien Police
Nombre de pages 140
ISBN 978-2-84344-937-6

Les Attracteurs de Rose Street (titre original : Rose Street Attractors) est un roman court de fantastique de Lucius Shepard publié en 2011[1] puis traduit en français et publié en 2018[2].

RésuméModifier

Samuel Prothero est un jeune mais talentueux aliéniste installé à Londres à la fin du XIXe siècle. Membre du club des inventeurs, il est sollicité par un de ses membres, Jeffrey Richmond, afin de lui donner des conseils à propos de deux potentiels patients. Samuel se rend au domicile de Jeffrey, situé dans un quartier des bas-fonds londoniens, pour y découvrir une ancienne maison de passe que tenait Christine Richmond, la sœur de Jeffrey, avant de décéder suite à un choc à la tête. Jeffey a construit et installé sur les toits de l'immeuble de sa sœur des machines visant à extraire la suie de l'air londonien qui en est saturé. Ces machines remplissent parfaitement leur rôle mais, en plus de capturer la suie contenue dans l'air, elles attirent également des entités spectrales, au sein desquelles se trouvent des fantômes de défunts, et particulièrement celui de Christine Richmond. Ce dernier apparaît plusieurs fois par jours dans son ancienne demeure et son frère charge Samuel d’enquêter sur ces phénomènes étranges. Mais Samuel se rend assez vite compte que Jeffrey a d'autres vues concernant cette apparition...

RéférencesModifier

  1. (en) « Bibliography: Rose Street Attractors », sur Internet Speculative Fiction Database (consulté le 23 septembre 2018)
  2. « Les Attracteurs de Rose Street » sur le site NooSFere (consulté le ).

Liens externesModifier