Lee Chung-yong

joueur de football sud-coréen

Lee Chung-yong
Image illustrative de l’article Lee Chung-yong
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Corée du Sud Ulsan Hyundai
Numéro 72
Biographie
Nationalité Drapeau : Corée du Sud Sud-Coréen
Naissance (32 ans)
Lieu Séoul (Corée du Sud)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 2004
Poste Ailier droit
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2001-2003Drapeau : Corée du Sud Dobong Middle School
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2004-2009Drapeau : Corée du Sud FC Séoul078 (12)
2009-2015Drapeau : Angleterre Bolton Wanderers195 (20)
2015-2018Drapeau : Angleterre Crystal Palace050 0(2)
2018-2020Drapeau : Allemagne VfL Bochum037 0(1)
2020- Drapeau : Corée du Sud Ulsan Hyundai013 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003-2005Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud -17 ans006 0(6)
2006-2007Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud -20 ans018 0(1)
2007-2008Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud olympique007 0(0)
2008-Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud088 0(9)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 6 août 2020

Lee Chung-yong (en coréen 이청용), né le à Séoul, est un footballeur international sud-coréen qui évolue au poste d'ailier droit au Ulsan Hyundai.

BiographieModifier

FC SeoulModifier

En 2003, le club du FC Séoul décide de monter son académie de jeunes joueurs, Lee qui jouait dans l'équipe de la Do-Bong Middle School, décide de passer les tests afin de faire partie de la première promotion de cette académie. Il impressionne les formateurs et rejoint le FC Séoul en 2004.

En 2006, Lee fait ses premières apparitions dans l'équipe première avec 4 matchs disputés. Mais c'est en 2007 que sa carrière décolle ; le turc Şenol Güneş, devenu manager de l'équipe, repère tout de suite le gros potentiel de Lee, et l'intègre régulièrement à son onze de départ. La saison 2008 est celle de la confirmation puisqu'il est élu meilleur ailier du championnat.

BoltonModifier

Après un début de saison 2009, de nouveau de haut niveau, Lee s'engage avec les Bolton Wanderers[1], et obtient son permis de travail en Angleterre le . Son transfert moyennant 2,2 M£ est officialisé le , et il joue son premier match dès le lendemain contre Sunderland comme remplaçant.

Le , il inaugure son palmarès en inscrivant le but de la victoire (2-1) contre Birmingham City[2]. Au fur et à mesure, Lee montre ses qualités de centre et de vitesse.

À la fin de sa première saison à Bolton, il est élu "Meilleur joueur de la saison" par les supporters du club[3].

Lors de l'été 2011, il se blesse gravement à la suite d'un tacle d'un joueur adverse lors d'un match amical contre Newport County[4]. Il rejouera finalement 10 mois plus tard, faisant son retour sur les terrains le contre West Bromwich Albion.

La saison 2012-2013 lui permet de rejouer régulièrement. Il marque 4 buts et délivre 7 passes décisives en Championship anglaise.

Crystal PalaceModifier

Le , Lee signe en faveur du club londonien de Crystal Palace et en échange Barry Bannan rejoint Bolton en prêt[5],[6].

Il quitte le club le , car son contrat n'a pas été prolongé.

Le , à la suite de la fin de son contrat avec Crystal Palace, il s'engage avec le VfL Bochum[7], qui évolue alors en 2. Bundesliga.

BochumModifier

Ulsan HyundaiModifier

Le , Lee signe au club sud-coréen Ulsan Hyundai.

Carrière internationaleModifier

Lee inscrit son premier but en A, le en amical contre la Jordanie. Il a fait partie de l'équipe de Corée du Sud aux Jeux olympiques de 2008.

En mai 2010, il est convoqué pour la Coupe du monde. Le , lors du second match de poule contre l'Argentine, il inscrit le seul but de son équipe lors d'une lourde défaite (1-4). Puis le , il égalise contre l'Uruguay en huitièmes de finale avant que les sud-américains ne reprennent l'avantage et se qualifient (2-1).

Durant la Coupe du monde de football de 2014, où il participe aux 3 matches de son équipe. Pendant le dernier match de poule, il blesse Anthony Vanden Borre, qui sera forfait pour le reste de la compétition[8].

Le , il se blesse au tibia lors de la Coupe d'Asie des nations durant la rencontre opposant la Corée du Sud au Koweït. Cependant sa blessure ne nécessitera pas d'opération[9].

StatistiquesModifier

CarrièreModifier

Buts internationauxModifier

Liste des buts en sélection de Lee Chung-yong
00 Date Lieu Compétition Résultat Adversaire Détail Sél.
1er Stade de la Coupe du monde, Séoul, Corée du Sud Match amical V 1-0   Jordanie   5e de la tête 1-0 3e
2e Stade Jassim-bin-Hamad, Doha, Qatar N 1-1   Qatar   6e c.f du pied droit 0-1 6e
3e Stade de la Coupe du monde, Séoul, Corée du Sud V 2-0   Équateur   83e du pied gauche 2-0 21e
4e Soccer City, Johannesbourg, Afrique du Sud Premier tour de la Coupe du monde 2010 P 4-1   Argentine   45+1e du pied droit 2-1 26e
5e Nelson Mandela Bay Stadium, Port Elizabeth, Afrique du Sud Huitième de finale de la Coupe du monde 2010 P 2-1   Uruguay   68e de la tête 1-1 28e
6e Stade de la Coupe du monde, Séoul, Corée du Sud Match amical V 2-1   Suisse   87e de la tête 2-1 51e
7e Stade de Hwaseong (en), Hwaseong, Corée du Sud Éliminatoires Coupe du monde 2018 V 8-0   Laos   10e de la tête 1-0 67e
8e Stade de la Coupe du monde, Séoul, Corée du Sud V 3-2   Chine   63e de la tête 2-0 72e
9e Stade d'Ulsan Munsu, Ulsan, Corée du Sud Match amical V 1-0   Bolivie   86e de la tête 1-0 87e
Total 9 buts (2 du pied droit, 1 du pied gauche et 6 de la tête), dont 1 coup franc, en 87 sélections entre le et le .

RéférencesModifier

  1. Lee Chung-Yong à Bolton
  2. Lee Chung-Yong inscrit son premier but
  3. [1]
  4. « Lee : double fracture », sur eurosport.fr, (consulté le 6 août 2020).
  5. « Lee Chung-Yong signs for Crystal Palace », Bolton Wanderers,‎ (lire en ligne, consulté le 2 février 2015)
  6. « Lee Chung-Yong Joins Palace », AFiE,‎ (lire en ligne, consulté le 4 février 2015)
  7. (de) « VfL verpflichtet Chung Yong Lee », sur www.vfl-bochum.de,
  8. « Vanden Borre out jusqu'à la fin du Mondial », La Dernière Heure/Les Sports,‎ (lire en ligne, consulté le 6 août 2020).
  9. « C'est la fin pour Lee - Foot - Coupe d'Asie - CDS », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 6 août 2020).

Liens externesModifier