Le Dernier Vice-Roi des Indes

film réalisé par Gurinder Chadha et sorti en 2017
Le Dernier Vice-Roi des Indes

Titre original Viceroy's House
Réalisation Gurinder Chadha
Scénario Gurinder Chadha
Moira Buffini
Paul Mayeda Berges
Musique A. R. Rahman
Pays de production Drapeau de l'Inde Inde
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre drame, historique, biopic
Durée 106 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Dernier Vice-Roi des Indes (Viceroy's House) est un film britannico-indien réalisé par Gurinder Chadha, sorti en 2017.

SynopsisModifier

Une évocation de la partition de l'Inde fin des années 1940, alors dirigée par le Vice-Roi Lord Louis Mountbatten.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

 
Les acteurs principaux Hugh Bonneville et Gillian Anderson à la première du film à la Berlinale 2017.

TournageModifier

Le tournage principal du film a commencé le 30 août 2015 à Jodhpur, Rajasthan, Inde, où il a été tourné pendant huit semaines.

Le film a essentiellement été tourné en IndeDelhi et au Rajasthan), ainsi qu'à Londres au Royaume-Uni[1].

AccueilModifier

Accueil critiqueModifier

Le Dernier Vice-Roi des Indes
Score cumulé
SiteNote
Metacritic53/100[2]
Rotten Tomatoes73 %[3]
Allociné [4]
Compilation des critiques
PériodiqueNote

Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, le film récolte 73 % d'opinions favorables pour 77 critiques[3]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 53100 pour 16 critiques[2].

En France, le site Allociné propose une note moyenne de 2,85 à partir de l'interprétation de critiques provenant de 14 titres de presse[4]. Pour Mathieu Macheret du Monde, le film reste trop académique et présente un regard sans nuance sur cette période de l'histoire indo-britannique[5]. L'historien François Kersaudy est beaucoup plus positif. Il juge que la réalisatrice, Gurindher Chadha, parvient parfaitement à mêler réalité et fiction et évoque le soin qui a été porté à la reconstitution des décors et costumes d’époque, aux discours et aux dialogues. Le casting est selon lui remarquable à l'exception de l’amiral Mountbatten interprété par Hugh Bonneville très loin de la réalité historique. Il regrette en revanche les intentions prêtées à Winston Churchill dans le film, notamment celles d'un plan de partition du pays, qui ne correspondent aucunement aux événements de l'époque[6].

Notes et référencesModifier

  1. « Viceroy's House (2017) - IMDb » (consulté le )
  2. a et b (en) « Le Dernier Vice-Roi des Indes Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le ).
  3. a et b (en) « Le Dernier Vice-Roi des Indes (2017) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le ).
  4. a et b « Le Dernier Vice-Roi des Indes - critiques presse », sur Allociné (consulté le ).
  5. « Le dernier vice-roi des Indes » : marmelade historique, lemonde.fr, 5 juillet 2017
  6. François Kersaudy, Un homme de dialogue dans le chaudron indien, herodote.net, 14 juillet 2017

Liens externesModifier