Laszlo Toth

géologue australien connu pour un acte de vandalisme

Laszlo Toth est un géologue australien né en Hongrie le . Il est connu pour avoir vandalisé à coups de marteau la Pietà de Michel-Ange le en criant « Je suis Jésus-Christ, ressuscité des morts »[1],[2].

Laszlo Toth
Laszlo Toth (vandal).png
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
Strathfield (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Il se trouvait alors à Rome pour y faire admettre sa revendication selon laquelle il était Jésus de Nazareth ; il souhaitait d'ailleurs rencontrer le Pape Paul VI, à qui il avait écrit plusieurs lettres, sans résultat.

Après son méfait et compte tenu de sa démence apparente, Toth n'a été inculpé d'aucune infraction pénale, mais a été interné quelques mois plus tard dans un hôpital psychiatrique en Italie, où il a été soigné pendant deux ans avant d'être renvoyé en Australie.

RéférencesModifier

  1. « Notes and Queries: Whatever happened to Laszlo Toth, the man who smashed Michelangelo's Pieta in 1972? », The Guardian, London, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 8 juin 2006)
  2. « Chapel of the Pieta by Michelangelo Buonarroti, 1499 », saintpetersbasilica.org, (consulté le 5 décembre 2009)