Laser BELLA

Laser femtoseconde

BELLA est un acronyme provenant de l'anglais Berkeley Lab Laser Accelerator. Le laser femtoseconde de haute puissance BELLA, réalisé par le groupe Thales, est installé au Laboratoire national Lawrence-Berkeley (Californie). Capable de délivrer une puissance d'environ un pétawatt (~1 PW), le laser BELLA était le plus puissant au monde en 2012[1].

Autres lasersModifier

  • Le laser CETAL, un autre exemplaire de Thales de cette catégorie, affichant 1 PW de puissance crête, a été livré en 2013 près de Bucarest (Roumanie)[2].
  • En 2015, le laser picoseconde PETAL (PETawatt Aquitaine Laser), affichant 1,2 PW, était le plus puissant au monde[3].
  • Le laser Apollon atteignant 5 PW est opérationnel depuis 2018.
  • Le programme Extreme Light Infrastructure prévoit quatre installations qui devraient être les plus puissantes au monde à la fin des années 2020[4]. Les premiers tirs à la puissance record de 10 PW ont commencé le

RéférencesModifier

  1. David Larousserie, « Lasers : les feux de l'extrême », sur lemonde.fr, Le Monde, (consulté le ).
  2. (en) « CETAL PW Laser Facility », sur ioandancus.wixsite.com (consulté le ).
  3. « Un laser petawatt couplé au LMJ pour une recherche académique de pointe », sur Région Aquitaine (consulté le ).
  4. « Sophia Chen : une réponse un siècle plus tard », sur discov-her.com, (consulté le ).

Articles connexesModifier