Las Arenas

bâtiment de la province de Barcelone, Espagne

Las Arenas
Las Arenas
Données générales
Nom officiel Plaza de toros Las Arenas
Coordonnées 41° 22′ 35″ nord, 2° 08′ 57″ est
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Comm. auton. Catalogne Catalogne
Ville Barcelone
Organisation
Données historiques et techniques
Date d'inauguration 29 juin 1900
Style(s) dominant(s) Néo-mudéjar
Capacité d'accueil 15 000 places
Géolocalisation sur la carte : Catalogne
(Voir situation sur carte : Catalogne)
Las Arenas
Géolocalisation sur la carte : Espagne
(Voir situation sur carte : Espagne)
Las Arenas

Las Arenas (en catalan : plaça de braus de les Arenes ; en espagnol : plaza de toros de las Arenas) sont d'anciennes arènes de la ville de Barcelone, en Espagne.

SituationModifier

Édifiées à la fin du XIXe siècle sous la direction de l'architecte August Font i Carreras dans le style néo-mudéjar, elles ont été inaugurées le [1]. Elles occupaient alors tout un îlot de l'eixample dans le district de Sants-Montjuïc.

Les autres arènes de la ville sont La Monumental construites en 1914, qui ne sont plus en activité depuis 2010 (interdiction de la tauromachie en Catalogne), et les arènes El Torín dans le quartier de la Barceloneta, fermées en 1923 et démolies en 1944.

HistoireModifier

Sous l'impulsion du banquier Josep Marsans i Rof et selon les plans de l'architecte August Font i Carreras, les arènes de Barcelone ont été inaugurées le , avec une corrida mixte de huit taureaux de la ganadería du duc de Veragua, et les matadors Luis Mazzantini, Antonio de Dios, Antonio Montes, ainsi que deux corridas de rejón[2].

De style hispano-musulman, l'enceinte du bâtiment est construite avec 2 827 600 briques de terre cuite. La piste avait un diamètre de 52 m et ses gradins pouvaient accueillir 14 893 spectateurs[3].

Les arènes ont accueilli leur dernier spectacle taurin le . Depuis 2001, l'édifice de style néo-mudéjar a fait l'objet d'aménagements menés par l'agence de l'architecte britannique Richard Rogers, RSHP, pour transformer la plaza en centre commercial : le centre commercial las Arenas de Barcelone[4]. Des grandes marques y sont présentes ainsi qu'un cinéma multisalle et le Musée du Rock (fermé en 2012)[5].

Notes et référencesModifier

  1. Bérard 2003, p. 50
  2. Lafront 1950, p. 169
  3. Maudet 2010, annexe, p. 42.
  4. actualité économique en méditerranée
  5. (es) « El Museo del Rock vende sus activos para saldar deudas », sur expansion.com, (consulté le 11 novembre 2020)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Robert Bérard (dir.), Histoire et dictionnaire de la Tauromachie, Paris, Bouquins Laffont, , 1056 p. (ISBN 2-221-09246-5)
  • Auguste Lafront, Encyclopédie de la corrida, Paris, Prisma,
  • Jean-Baptiste Maudet, Terres de taureaux : les jeux taurins de l'Europe à l'Amérique, Madrid, Casa de Velasquez, , 512 p. (ISBN 978-84-96820-37-1, lire en ligne), Annexe CD-Rom 112 pages

Article connexeModifier

Liens externesModifier