Liste d'arènes

liste d'un projet Wikimedia

La liste d'arènes ci-après comprend :

  • les arènes d’Espagne classées par communauté autonome et par province, avec pour chacune, l’indication de la catégorie et, dans la mesure du possible, les périodes ou dates de célébration de corridas[1] ;
  • les arènes de France classées par département, avec pour chacune l’indication des types de courses organisées (corridas, courses camarguaises ou courses landaises) et, dans la mesure du possible, les périodes ou dates de célébration de corridas[1] ;
  • les arènes du Portugal classées par région, avec pour chacune l’indication des types de courses organisées ;
  • les arènes d’Amérique latine classées par pays, avec pour chacune et dans la mesure du possible, les périodes ou dates de célébration de corridas[1].
  • les arènes d'Algérie et du Maroc sont les uniques et rares arènes du continent Africain[2].


Europe :  Espagne - France - Portugal - Italie
Amérique latine :  Colombie - Équateur - Mexique - Pérou - Venezuela
Afrique:  Algérie - Maroc

Espagne

modifier
 
Arènes du Puerto de Santa María.
 
Arènes de Malaga.
 
Arènes de Ronda.
  • Séville - Plaza de Toros de la Maestranza (1re catégorie) : Corrida du Domingo de Resurrección (Dimanche de Pâques) suivie d'une célébrissime feria de quinze jours, une ou deux semaines plus tard ; corridas isolées en mai et juin, le et le  ; Feria de San Miguel le dernier week-end de septembre
 
Arènes de Séville.
  • Huesca (2e catégorie) : Feria début août
  • Altorricón (3e catégorie)
  • Barbastro (3e catégorie) : 1 corrida vers le
  • Graus (3e catégorie)
 
Arènes de la Misericordia de Saragosse.
  • Oviedo (2e catégorie) : Petite feria début mai
  • Gijón (2e catégorie) : Feria autour du
  • Llanes (3e catégorie)
  • Zamora (2e catégorie) : Feria de San Pedro, 2 ou 3 corridas fin juin / début juillet
  • Toro (3e catégorie) : Feria de San Agustín, 3 ou 4 corridas fin août
  • Barcelone aux arènes La Monumental (1re catégorie) : Tous les dimanches ou presque, de mai à septembre ; Feria de la Merced fin septembre
  • Olot (3e catégorie)
  • Tarragone (2e catégorie) : Corridas isolées en juillet
  • Pontevedra (2e catégorie) : Feria de La Peregrina, 4 ou 5 corridas dans la première quinzaine d’août
 
Arènes de Las Ventas, Madrid.
  • Vitoria-Gasteiz (2e catégorie) : Feria de la Virgen Blanca début août
  • Amurrio (3e catégorie) : Feria de Nuestra Señora de San Roque, 2 novilladas à la mi-août
  • Laguardia (3e catégorie)
  • Bilbao (1re catégorie) : Corridas et novilladas isolées en mars, avril et septembre ; Corridas generales à la fin août
  • Carranza (3e catégorie)
  • Orduña (3e catégorie)
  • Sopuerta (3e catégorie)
Province du Guipuscoa
modifier
  • Valence (1re catégorie) : fallas en mars ; Feria de julio en juillet ; Feria de la Comunidad en octobre ; quelques corridas isolées.
  • Algemesí (3e catégorie) : Feria fin septembre
  • Bocairent (3e catégorie)
  • Chelva (3e catégorie)
  • Xàtiva (3e catégorie) : féria en août
  • Requena (3e catégorie)
  • Utiel (3e catégorie)

Avertissement : Dans la liste ci-après, pour chaque commune sont indiqués les types de courses de taureaux qui y sont généralement organisées. Celles pour lesquelles il est indiqué « corrida » ne peuvent en aucun cas être considérées comme les seules communes de France dans lesquelles la corrida est légale ; il ne s’agit que des communes dans lesquelles, au cours des années 2004, 2005 et 2006, des corridas, des novilladas avec picadors et des corridas de rejón ont été organisées. Dans nombre d’autres communes, se déroulent régulièrement des corridas portugaises ou des novilladas sans picadors ; elles ne figurent pas sur cette liste. D’autres communes dans lesquelles des corridas sont organisées de manière irrégulière ne figurent pas non plus sur cette liste pour ne pas avoir connu de corridas en 2004, 2005 et 2006. Enfin, compte tenu de la législation en vigueur (voir à l'article corrida, chapitre « Con el permiso de la autoridad »), dans nombre de communes dans lesquelles n’a jamais été organisée la moindre corrida, on serait en droit de le faire.

  • Carcassonne : Corrida - Petite feria de deux ou trois novilladas fin août
 
Arènes d'Arles.
 
Les Arènes d'Arles en 2006 : travaux de restauration.

Course camarguaise

 
Les arènes de Nîmes.
  • Nîmes :
    • Corrida (1re catégorie) - Corrida le jeudi de l’Ascension, Feria de la Pentecôte, Feria des vendanges le troisième week-end de septembre
    • Course camarguaise
  • Redessan : Course camarguaise
  • Remoulins Course camarguaise
  • Rodilhan : Course camarguaise
  • Saint-Césaire : Course camarguaise
  • Saint-Christol-lès-Alès : Course camarguaise
  • Saint-Gilles :
    • Corrida - Feria de la pêche et de l’abricot fin août
    • Course camarguaise
  • Saint-Laurent-d'Aigouze :
    • Corrida - Novillada piquée le samedi suivant le
    • Course camarguaise
  • Sommières :
  • Course camarguaise
  • Tienta, capéa, novilladas
  • Uchaud : Course camarguaise
  • Vallabrègues : Course camarguaise
  • Vauvert :
    • Course camarguaise
    • Corrida - occasionnellement
  • Vergèze :
    • Corrida - Début avril
    • Course camarguaise
  • Fenouillet : Corrida - Feria de quatre ou cinq corridas, novilladas et corrida de rejón fin juin / début juillet
  • Rieumes : Corrida - Une ou deux novilladas début septembre
  • Captieux : Corrida - Mi-juin
  • La Brède : Corrida - Deux semaines après la Pentecôte
 
Arènes du Plumaçon de Mont-de-Marsan.
  • Arzacq-Arraziguet :
    • Corrida aux arènes du Soubestre
    • Course landaise - Début juillet
  • Bayonne : Corrida aux arènes de Bayonne (1re catégorie) - Vers le – Début août – Vers le – Début septembre
  • Garlin :
    • Corrida - Fin avril
    • Course landaise
  • Orthez :
    • Corrida - Fin juillet
    • Course landaise
  • Morlanne : course landaise
  • Bourg-Madame : Corrida
  • Céret : Corrida - « Céret de toros », feria de deux corridas et une novillada le week-end précédant le .
  • Collioure : Corrida - 15 et
  • Millas : Corrida - Début août
  • Fréjus : Corrida - En juillet et vers le

Portugal

modifier

Afrique

modifier

Algérie

modifier

Amérique latine

modifier

Colombie

modifier
  • Armenia : Feria « Ciudad Milagro » mi-janvier
  • Bogota : 6 à 8 corridas en janvier et février
  • Bucaramanga : Feria del Señor de los Milagros, 4 ou 5 corridas en décembre
  • Cali : Feria fin décembre / début janvier (une dizaine de corridas) et corridas isolées
  • Carthagène des Indes : 3 ou 4 corridas en novembre et janvier
  • Duitama : Petite feria de 2 ou 3 corridas en janvier ; 1 ou 2 en novembre
  • Manizales : Feria de 6 ou 7 corridas début janvier
  • Medellin : Feria de la Macarena, 8 à 10 corridas en janvier et février

Équateur

modifier
  • Ambato : Feria de Nuestra Señora de la Merced, 3 ou 4 corridas en février
  • Cayambe : Petite feria de 2 ou 3 corridas au mois de juin
  • Cuenca : Petite feria de 2 ou 3 corridas aux alentours de la Toussaint
  • Quito : Feria de Jesús del Gran Poder, une dizaine de corridas fin novembre / début décembre
  • Riobamba : Feria del Señor del Buen Suceso, 3 ou 4 corridas en avril
  • Valencia : Une ou deux corridas à la mi-décembre

Mexique

modifier

Venezuela

modifier
  • Barcelona : Petite feria de 2 ou 3 corridas fin avril
  • Barquisimeto : Feria de la Divina Pastora, 2 ou 3 corridas en septembre
  • La Victoria : 4 ou 5 corridas tout au long de l’année
  • Maracaibo : Feria de la Chinita, 4 ou 5 corridas en novembre
  • Maracay : Feria de San José, 4 ou 5 corridas mi-mars ; 2 ou 3 corridas isolées en février et octobre
  • Mérida : Feria del Sol, 6 corridas en février.
  • San Cristóbal : Feria de 6 à 8 corridas fin janvier
  • Santa Rita : 1 ou 2 corridas en octobre
  • Tóvar : Feria de Nuestra Señora Virgen de Regla, 3 corridas à la mi-septembre
  • Valencia : Feria de la Naranja, 4 ou 5 corridas en novembre ; 2 à 4 corridas entre janvier et mars

Notes et références

modifier
  1. a b et c Liste en cours de mise à jour.
  2. Liste historique complète sur (es) « Plazas de Toros de Africa »

Voir aussi

modifier